Au fait, à quoi on jouait en 2012 ?
Dossier

Au fait,
à quoi on jouait
en 2012 ?

Crédit : Valve
François B.
François B.
Auteur Micromania-Zing

Et si je vous disais que 2012, c’était il y a déjà 10 ans ? Une année pleine de belles surprises vidéoludiques que nous allons évoquer ici !

Forza Horizon (Xbox 360)

Avec sa Xbox 360, Microsoft avait réussi l’exploit de s’imposer réellement sur le marché du jeu vidéo. Une console puissante, accessible et bénéficiant d’un catalogue de jeux particulièrement intéressant. On y trouvait notamment Forza Horizon, premier volet de la déclinaison plus "arcade" de la série de Turn 10 Studios. Pour permettre à tous les joueurs, néophytes comme confirmés, de profiter d’un jeu de course plus accessible, les développeurs ont eu la bonne idée d’inclure un monde ouvert à l’expérience. Une composante de gameplay qui deviendra l’une des marques de fabrique de la licence. Pour arpenter l’immense carte inspirée par le Colorado, les joueurs peuvent choisir parmi plus de 200 véhicules sous licence. Une première très réussie qui aura donné lieu à cinq suites !

2021-1
Crédit : Microsoft Game Studios

Mass Effect 3 (PC, PlayStation 3, Xbox 360, Wii U)

L’année 2012 a également été marquée par l’arrivée du très attendu épisode final de la série de Bioware, Mass Effect 3. Avec ses deux premiers volets, le studio américain était parvenu à attirer des millions de fans à travers le monde grâce à un RPG jouissant d’une écriture très réussie et d’une flopée de personnages charismatiques. Nous y suivons les aventures du célèbre Commandant Shepard dans son combat contre les Moissonneurs, une race extraterrestre bien décidée à décimer toute forme de vie intelligente… Une aventure passionnante laissant le joueur libre dans sa manière d’aborder les problèmes qui se présentent à lui. Evidemment, avec un scénario aussi prenant, les fans attendaient cet épisode venant conclure la trilogie avec impatience. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le résultat fut à la hauteur avec un plébiscite de la presse et des joueurs !

2021-2
Crédit : Electronic Arts

Pokémon Noir 2 et Blanc 2 (Nintendo DS)

Les dresseurs en ont également eu pour leur argent en 2012 avec la sortie de Pokémon Noir 2 et Blanc 2. Afin de terminer en beauté sur la Nintendo DS, l’équipe de Game Freak s’est offert une petite originalité en créant une suite directe au précédent volet paru en 2010. L’aventure se déroule ainsi deux années après celle de Noir et Blanc, toujours dans la région d’Unys qui est librement inspirée de New York. On y retrouve la recette qui a fait le succès de la série avec des centaines de créatures à capturer, ainsi qu’une Ligue Pokémon à vaincre. Pour ce qui est des méchants, nous avons affaire à la Néo Team Plasma emmenée par Ghetis, déjà présent dans le précédent volet. Bref, un épisode assez classique qui aura reçu de bonnes critiques et des ventes tout aussi satisfaisantes.

2021-3
Crédit : Nintendo

Assassin's Creed III (PC, PlayStation 3, Wii U et Xbox 360)

On a parfois l’impression que la série Assassin's Creed est vieille comme le jeu vidéo et pourtant, son troisième épisode n’est sorti qu’il y a dix ans. Après un second volet qui aura marqué les esprits, au point d’être encore considéré comme le meilleur par de nombreux fans, Ubisoft a remis le couvert avec Assassin's Creed III, sorti après Brotherhood et Revelations. On y retrouve ainsi le bon Desmond Miles qui devra utiliser l’Animus pour revenir au XVIIIème siècle, en pleine révolution américaine. Son nouvel avatar et ancêtre est un certain Connor Kenway, un guerrier né d’un père américain et d’une mère amérindienne. Afin d’ouvrir le dernier Temple, il va devoir vadrouiller à travers les Etats-Unis, passant notamment par Boston ou New York. Un scénario passionnant qui est en plus accompagné par un système de combat très réussi. La recette habituelle, mais un nouveau carton pour cet opus qui rencontre un véritable succès commercial et critique !

2021-4
Crédit : Ubisoft

World of Warcraft: Mists of Pandaria (PC)

Voilà plus de quinze ans que World of Warcraft régale les amateurs de MMORPG. En 2012, l’équipe de Blizzard Entertainement sort une quatrième extension baptisée Mists of Pandaria qui aura fait couler beaucoup d’encre. En effet, après l’add-on Cataclysm qui venait détruire Azeroth et lui offrir une petite séance de terraformation, le studio américain fait le choix de la Pandarie. Cette région est habitée par le peuple Pandaren (qui devient au passage la nouvelle race jouable), une faction inspirée par les traditions asiatiques. Bien plus légère dans son propos, moins épique dans son contenu, cette extension divise les fans, notamment en raison d’ajustements destinés à rendre le gameplay plus "casual". Ce faisant, Mists of Pandaria aura aidé à attirer un nouveau public sur le MMORPG de Blizzard… Quitte à décevoir certains fans de la première heure.

2021-5
Crédit : Blizzard Entertainment

Counter-Strike: Global Offensive (PC, PlayStation 3 et Xbox 360)

Et oui, peu de personnes s’en souviennent, mais Counter-Strike: Global Offensive est sorti à l’origine sur PC et consoles. Une version plus moderne du célèbre shooter destinée à prendre la suite de Counter-Strike : Source paru huit ans plus tôt. Valve avait pour ambition de conserver les avantages graphiques du moteur Source, tout en reprenant le gameplay emblématique de Counter-Strike 1.6. Un pari qui aura fini par payer puisque, malgré des débuts un peu difficiles, le titre trouve finalement son public au fil des mois. Aujourd’hui encore, celui que l’on appelle plus communément CS :GO est un incontournable du jeu en ligne !

2021-6
Crédit : Valve