The Last of Us est-il inadaptable au cinéma ?
Dossier

The Last of Us
est-il inadaptable
au cinéma ?

Crédit : Sony Computer Entertainment
François B.
François B.
Auteur Micromania-Zing

AnnoncĂ©e il y a 5 ans, la version cinĂ©ma du jeu de Naughty Dog n’a toujours pas vu le jour. Pourquoi ? Et en a-t-on vraiment besoin ? Voici quelques Ă©lĂ©ments de rĂ©ponse.


« Je ne veux pas que ce film se fasse. » Nous sommes en fĂ©vrier 2018 au DICE Summit de Vegas, et Neil Druckman est catĂ©gorique. Pour le co-crĂ©ateur de The Last of Us, une adaptation de son bĂ©bĂ© au cinĂ©ma est inenvisageable. « Ashley Johnson est Ellie, et Troy Baker est Joel » ajoute-t-il en parlant des acteurs modĂ©lisĂ©s pour incarner les deux hĂ©ros du jeu originel. « Il serait trĂšs troublant de voir d’autres personnes jouer leurs rĂŽles. » Peut-ĂȘtre, mais Druckman lui-mĂȘme n’a pas toujours Ă©tĂ© de cet avis. Rembobinons : en 2013, la sortie de The Last of Us est immĂ©diatement suivie de son entrĂ©e au panthĂ©on vidĂ©oludique. Survival poignant et joyau narratif, le titre sĂ©duit la critique et emballe les foules. Pour son Ă©diteur Sony, la suite est limpide : si la beautĂ© particuliĂšrement cinĂ©matographique de la relation Joel-Ellie a tirĂ© des litres de larmes aux joueurs, il n’y a pas de raison qu’elle n’émeuve pas en salles. DĂšs mars 2014, la firme nomme donc les tauliers du projet : Sam Raimi - le papa d’Evil Dead et de la premiĂšre trilogie Spider-Man – produira le film via sa sociĂ©tĂ© Ghost House Pictures, Screen Gems le distribuera, et Neil Druckman se chargera de l’écriture du script.

Crédit : Sony Computer Entertainment

Une Arya Stark de 40 ans


Dans la foulĂ©e, un autre casting se dessine : celui des acteurs. Maisie Williams, l’Arya Stark de Game of Thrones, est virtuellement engagĂ©e pour incarner Ellie. « Ils veulent que je le fasse, et je veux le faire » » explique-t-elle Ă  IGN Ă  l’époque. . « Mais pour le moment, il n’y a pas de script, pas de rĂ©alisateur, rien. Bon, mais nous sommes encore au dĂ©but du projet, donc ça. S’ils le font dans 30 ans, ils ne pourront pas avoir une Ellie de 40 ans. » Heureusement pour Maisie, Neil Druckman confirme dans la foulĂ©e Ă  Game Informer que le boulot avance bien : « Je viens de finir une seconde version, et on a fait une lecture avec quelques acteurs
Il y a de gros changements, mais le ton et l’histoire sont plutĂŽt fidĂšles au jeu. » affirme celui qui bosse alors en parallĂšle sur Uncharted 4. Soit le seul des deux projets qui verra le jour. En avril 2016, on apprend de la bouche du mĂȘme Neil que l’adaptation, en plein « development hell », est rangĂ©e au congĂ©lateur. Pourquoi cette mise en sommeil ? Sam Raimi a sa petite idĂ©e : « Ils (Sony et Druckman, ndlr.) ne veulent pas avancer » dĂ©clare-t-il quelques mois plus tard Ă  IGN . « Je crois que Neil est en dĂ©saccord avec eux sur la façon dont les choses devraient se faire. Et je n’ai pas le pouvoir de faire avancer les choses. » Qui n’avanceront d’ailleurs pas.

Neil le "branleur"


Le silence radio des deux parties sera mĂȘme total, jusqu’à ce que Neil le brise lors du DICE Summit et exclue donc toute possibilitĂ© de remake littĂ©ral de son Ɠuvre. Tout en prenant soin de laisser quelques portes ouvertes derriĂšre lui : « Peut-ĂȘtre qu’il y a quelque chose d’autre Ă  faire dans cet univers, sur d’autres personnages ou une autre pĂ©riode. » explique-t-il alors, avant de clarifier ses positions en Ă©voquant un autre gros chantier : le film Uncharted. « On a un peu Ă©voluĂ© sur nos sentiments concernant toutes ces adaptations au fil des ans. » dĂ©taille-t-il. « Avant, c’était « Oh mon dieu ! Le cinĂ©ma nous regarde ! » Mais plus le temps passe, moins on est excitĂ© Ă  l’idĂ©e d’avoir une adaptation directe de l’histoire que nous avons racontĂ©, parce qu’on estime l’avoir dĂ©jĂ  suffisamment bien racontĂ©e d’un point du vue cinĂ©matique. Shawn Levy (le rĂ©alisateur prĂ©sumĂ© du film Ă  l’époque, remplacĂ© par Dan Trachtenberg depuis ndlr.) souhaitant raconter une histoire diffĂ©rente des quatre jeux, avec potentiellement un jeune Nathan Drake, a pour le coup du sens. » Tant pis, donc, pour Joe Carnahan, le rĂ©alisateur du Territoire des Loups, qui avait pondu sa propre version d’Uncharted, avant de se faire dĂ©bouter par Druckman. Un homme qu’il ne porte pas vraiment dans son cƓur depuis : « C’est un branleur (« jerkoff » en VO) Il y avait un peu de sabotage chez Naughty Dog. » expliquait-il ainsi en mars dernier. Peut-ĂȘtre, mais le sabotage en question ne serait-il pas bienvenu ? Et si Druckman et sa bande, certainement pas encouragĂ©s par plusieurs dĂ©cennies d’adaptations foireuses, n’avaient-ils pas raison de faire barrage ?

Crédit : Sony Computer Entertainment

De l'impossibilité d'adapter un (bon) jeu


Au-delĂ  du sujet de l’incarnation, renforcĂ©e par la qualitĂ© de sa motion capture, un titre comme The Last of Us a tout de l’archĂ©type du jeu inadaptable. Ou tout simplement du jeu vidĂ©o par excellence. AprĂšs tout, comment retranscrire sur grand Ă©cran ces mille fragments de dialogues insĂ©rĂ©s dans le gameplay qui lient Ă©troitement – et progressivement - la relation entre Ellie et Joel aux mĂ©caniques de jeu ? Comment remplacer le principe d’interaction, et donc d’identification et de rĂ©compense Ă©motionnelle qui vient avec ? Comment en somme, transformer une forme d’art dĂ©jĂ  aboutie en une autre sans la dĂ©naturer ? Sans parler, comme l’expliquait la « narrative designer » Cara Ellison au Guardian, du problĂšme de la durĂ©e : « Un bon script de film est concis, et les gros jeux ne le sont pas. Les gros titres de franchises, ceux sur lesquels les studios de cinĂ©ma pensent pouvoir capitaliser, durent au moins 15 heures. Essayer de faire rentrer tous les trucs bizarres que les joueurs rencontrent dans un film de 120 minutes est un boulot difficile, et probablement inutile. » Pourtant, le projet d’adaptation de The Last of Us n’a jamais Ă©tĂ© officiellement abandonnĂ©, et la sortie prochaine du second opus ne devrait pas calmer les ardeurs de Sony en la matiĂšre. À tort ou Ă  raison ? Gageons que vous aurez vite la rĂ©ponse en Imax.

The Last Of Us Part II
Item No. 102294 102294 SONY Interactive Entertainment France SA 0711719330103
69,99€
In stock new Micromania
The Last Of Us Remastered Hits
Item No. 89820 89820 SONY Interactive Entertainment France SA 0711719411277
19,99€
In stock new Micromania
Occasion
The Last Of Us Part II
Item No. 102295 102295 PRODUITS RECYCLES 0711719330103
54,99€ 59,99€
In stock used Micromania
Occasion
En magasin uniquement
The Last of Us : Remastered
Item No. 57042 57042 PRODUITS RECYCLES 0711719406815
4.6567 5 134
17,99€
In stock used Micromania
Occasion
The Last Of Us
Item No. 51777 51777 PRODUITS RECYCLES 0711719274759
4.5091 5 55
12,99€
In stock used Micromania
En magasin uniquement
The Last Of Us Part II Special Edition
Item No. 102297 102297 SONY Interactive Entertainment France SA 0711719338406
89,99€
In stock new Micromania
The Last Of Us Part II Collector Edition
Item No. 102296 102296 SONY Interactive Entertainment France SA 0711719336907
189,99€
Out of stock new Micromania