3 vieux JRPG qui vous mettront une claque par leur profondeur
Dossier

3 vieux JRPG
qui vous mettront une claque
par leur profondeur

Crédit : Konami
Selim K.
Selim K.
Auteur Micromania-Zing

Pour réussir sa vie, une console se doit d’intégrer des jeux de rôle à son catalogue. Tout le monde ne les achètera pas, mais c’est un indispensable qui sert de vitrine et permet d’offrir des expériences d’une rare profondeur aux joueurs. Avec la puissance grandissante des consoles, les JRPG modernes jouissent d’univers extrêmement riches, aussi bien sur le fond que sur la forme. Persona 5, Final Fantasy XV, Dragon Quest XI… Autant d’expériences fascinantes qui nous font penser que le temps à fait du bien à ce genre. Et pourtant, des titres datant du siècle dernier profitaient déjà de mondes et gameplay d’une incroyable profondeur. Lumière sur trois d’entre eux !

Final Fantasy VI – Super Nintendo – Square (1994)

Si beaucoup ont découvert la passionnante série Final Fantasy avec le septième épisode paru sur PlayStation, il est un opus qui mériterait d’être revisité : Final Fantasy VI. Lancé sur Super Nintendo en 1994 au Japon et en Amérique du Nord, ce titre nous plonge dans le « Monde de la Balance », un univers reprenant le style médiéval fantastique de la franchise, mais en lui insufflant un aspect steampunk prononcé. Une véritable révolution qui s’accompagne d’un scénario haletant, probablement le plus ambitieux de la saga à l’époque.

Nous y suivons l’épopée de Terra, héroïne capable de manipuler la magie et réduite en esclavage par le terrible Empereur Gestahl. Aidée par un réseau de résistance, celle-ci se retrouve libre et embarquée dans une mission destinée à affranchir le monde du joug de l’Empire. Une aventure d’une richesse extraordinaire que vous pouvez retrouver dans la Super Nintendo Mini sous le nom Final Fantasy III (son titre américain).

finalfantasyvi-dragon
Crédit : Square Enix

Suikoden II – PlayStation – Konami (1998)

Autre perle que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître, Suikoden II. Paru sur PlayStation, ce titre signé Konami vous frappera dans un premier temps par son rendu graphique de toute beauté. Vient ensuite un scénario passionnant impliquant deux soldats, le héros nommé par vos soins et son ami, Jowy. Ils se battent pour le royaume de Highland qui vient de signer un traité de paix avec Jowston, une cité-état voisine et ennemie.

Mais lorsqu’ils découvrent que leur propre armée est en train de fomenter un complot pour relancer la guerre, nos deux héros deviennent des témoins gênants à abattre ! Le début d’une grande aventure profitant d’un système très original d’armée. À chaque quête, qu’elle soit principale ou secondaire, vous allez pouvoir recruter un nouveau personnage. Celui-ci rejoint alors votre château qui s’élargit et prend vie au fil des arrivages. Avec très exactement 108 compagnons à dénicher, c’est un peu comme pour Pokémon : attrapez-les tous !

suidokenii-groupe
Crédit : Konami

Earthbound – Super Nintendo – Nintendo (1994)

Attention, jeu culte ! Également réservé aux joueurs japonais et américains jusqu’à la sortie de la Super Nintendo Mini, Earthbound continue de fasciner des millions de gamers à travers le monde. Contrairement à l’écrasante majorité des jeux de rôle de l’époque, ce JRPG très particulier ne se déroule dans un univers ni fantasy, ni futuriste. Il prend place dans un monde contemporain, habité par le jeune Ness qui se réveille un beau jour avec une gigantesque météorite écrasée à côté de sa maisonnette de province. En sort un petit insecte qui l’informe qu’un peuple d’extraterrestres s’apprête à envahir la planète et que c’est à lui que revient la délicate tâche de les en empêcher…

Vous voici plongé dans l’univers d’Earthbound, un JRPG pas comme les autres qui bénéficie d’une intrigue à la fois riche et complexe, ainsi que d’un univers parfaitement unique. Parmi les moments marquants de ce voyage vidéoludique, le démantèlement d’une secte, la visite du subconscient du héros ou un boss de fin complètement flippant. Une aventure que vous n’êtes pas près d’oublier !

earthbound-voitures
Crédit : Nintendo