Un action-RPG sur l’univers de Dragon Ball, une bonne nouvelle ?
Dossier

Un action-RPG
sur l’univers de Dragon Ball,
une bonne nouvelle ?

Crédit : CyberConnect2
Selim K.
Selim K.
Auteur Micromania-Zing

Deux ans après la sortie de Dragon Ball FighterZ, jeu de baston développé par Arc System Works, c’est CyberConnect2 qui s’attaque à l’emblématique manga. Et pour l’occasion, la firme japonaise nous a concocté un Action-RPG, baptisé Dragon Ball Z : Kakarot. On vous explique pourquoi c’est une bonne idée.


Revivre une histoire culte


Premier constat : Dragon Ball Z : Kakarot propose de replonger dans un univers qui a marqué notre enfance. Fini les combats qui s’enchainent sans transition et place à l’exploration d’un monde semi-ouvert. Pour les joueurs, ce sera l’occasion de reprendre le contrôle de Goku - ou d’autres personnages - et de sillonner les planètes sur le nuage magique. Le point fort du titre réside, justement, dans la liberté qui vous est donné. Après, on est bien conscient que le monde ouvert de CyberConnect2 n’offrira pas la même profondeur qu’un Zelda : Breath of the Wild, étant donné que l’objectif est toujours de fracasser les ennemis dans des combats acharnés. Mais les arcs de Freezer, Cell et Buu ont tous été confirmés, donc on aura au moins le plaisir de revivre la trame principale du manga.


Des quĂŞtes annexes exclusives Ă©crites par Toriyama


dragonball-nuage
Crédit : Cyberconnect2

Pour le moment, peu d’informations ont été dévoilées sur ces quêtes annexes, mais on sait déjà qu’elles nous permettront de revivre des passages oubliés de l’histoire de Goku. D’ailleurs, durant la dernière Japan Expo, il a été confirmé qu’Akira Toriyama a bien participé à l’écriture des quêtes afin de les enrichir. On aura donc l’occasion de découvrir des passages jamais traitées dans l’histoire et recroiser des personnages emblématiques mais oubliés comme Nam, le robot de l’Armée du Ruban Rouge ou encore C-8, l’hommage totalement assumé à Frankenstein. Il faut également savoir que ces quêtes annexes comporteront des mini-jeux. Vous pourrez, par exemple, aller chasser ou pêcher à l’aide d’une queue de saiyan démontable. Une idée étonnante, oui, mais qui correspond au style loufoque de Toriyama.


Retrouver le plaisir d’améliorer son personnage


À l’époque, on a accroché à l’histoire de Goku parce qu’on pouvait suivre sa progression. On le voit d’abord apprendre à maitriser le Kaméhaméha, puis le Kaioken, le mode Super Saiyan et ainsi de suite jusqu’au récent Ultra Instinct. Dans le manga et l’anime, le héros s’entraîne sans relâche pour s’améliorer alors que dans la majorité des jeux, il a déjà atteint son plein potentiel. Ce n’est pas le cas dans Dragon Ball Z : Kakarot, où il faudra se retrousser les manches pour progresser. Comment ? En récupérant, par exemple, des orbes Z dispersées sur la map pour augmenter vos capacités, ou de précieux aliments permettant à Chichi de vous préparer des plats boostant votre Ki ou vos attaques. Vous aurez aussi l’occasion de croiser des ennemis précédemment battus, qui reviennent plus forts et vous permettent d’apprendre de nouvelles techniques au cours de combats endiablés. Dans Dragon Ball Z : Kakarot : pas question de faire du tout droit, au risque de vous retrouver avec des personnages incomplets.


Partir Ă  la recherche des Dragon Ball


dragonball-map
Crédit : Cyberconnect2

Lorsque l’on a découvert Goku et Bulma, ils n’avaient qu’un seul objectif : retrouver les Dragon Balls. Puis, au gré d’événements plus importants (comme une probable destruction de la Terre, ndlr), cette quête est passée au second plan, voire à la trappe. Logique quand on sait que Goku, une fois adulte, peut les récupérer en un rien de temps. Mais on regrette que ces boucles si spéciales ne soient que très rarement au centre de l’intrigue des jeux. Dragon Ball Z : Kakarot vient combler ce manque car oui, vous pourrez partir à leur recherche et invoquer Shenron. Si toutes les possibilités offertes par les Dragon Balls n’ont pas encore été dévoilées, on sait déjà que c’est par ce biais que vous pourrez affronter une nouvelle fois vos ennemis, comme précisé plus haut. Pour le reste, il faudra attendre le 17 janvier.

đź’ŽFUNKO CLUBđź’Ž
Figurine Funko Pop! N°703 - Dragon Ball Z - Goku (bu) (world Tournament) (exclu)
Item No. 101010 101010 STE GameStop Europe Service compte maitre 0889698442602
14,99€
In stock new Micromania
Baisse de prix
-14%
Figurine Grandista - Dragon Ball Z - Son Goku
Item No. 101129 101129 BANDAI S.A. 3296580856732
59,99€ 69,99€
In stock new Micromania
Figurine Funko Pop! N°382 - Dragon Ball Z - Kamé Sennin
Item No. 87765 87765 STE GameStop Europe Service compte maitre 0889698322607
14,99€
In stock new Micromania
Baisse de prix
-33%
Figurine Chosenshiretsuden - Dragon Ball Super - Super Saiyan Vegetto Vol 2
Item No. 101120 101120 BANDAI S.A. 3296580856299
19,99€ 29,99€
In stock new Micromania
Figurine Bwfc - Dragon Ball Super - Broly
Item No. 103091 103091 BANDAI S.A. 4983164399455
32,99€
In stock new Micromania
Baisse de prix
-33%
Dragon Ball Fighter Z
Item No. 80667 80667 BANDAI NAMCO Entertainment 3391891995405
19,99€ 29,99€
In stock new Micromania
Figurine Funko Pop! N°111 - Dragon Ball Z - Majin Buu
Item No. 67477 67477 STE GameStop Europe Service compte maitre 0849803074296
14,99€
In stock new Micromania
Exclusivite
-50%
Tapis de souris gaming - Dragon Ball Z - Saiyajin Arc
Item No. 98331 98331 ABYSSE CORP 3665361012986
4,99€ 9,99€
In stock new Micromania
En magasin uniquement
Figurine Funko Pop ! N°704 - Dragon Ball Z S7 - Piccolo
Item No. 101011 101011 STE GameStop Europe Service compte maitre 0889698442619
Dragon Ball Z Kakarot
Item No. 101693 101693 BANDAI NAMCO Entertainment 3391892005738
69,99€
In stock new Micromania
Baisse de prix
-29%
Figurine - Dragon Ball Z - Scultures Ss 2 Goku
Item No. 69414 69414 BANDAI S.A. 3296580342266
24,99€ 34,99€
In stock new Micromania