Mais qui es-tu, Dr. Kawashima ?
dossier

Mais qui
es-tu,
Dr. Kawashima ?

Crédit : Nintendo
Etienne C.
Etienne C.
Auteur Micromania-Zing

Devenu, un peu malgré lui, l’un des visages de Nintendo au milieu des années 2000, Ryuta Kawashima n’avait absolument pas anticipé le succès de la série de jeux s’inspirant de son travail. Retour sur le parcours d’un homme qui a calculé l’âge du cerveau de millions de personnes.


La première rencontre entre les deux hommes, c’était le 2 décembre 2004 : date de la sortie officielle de la Nintendo DS au Japon. Ce jour-là, Satoru Iwata, regretté président de Nintendo, n’est pas à Tokyo pour assister au lancement de son bébé. L’homme préfère se rendre à Sendai pour s’entretenir avec Ryuta Kawashima, un neuroscientifique qui s’est forgé une petite réputation en publiant « Train Your Brain: 60 Days to a Better Brain », un bouquin s’étant écoulé à plus de deux millions et demi d’exemplaires aux quatre coins du globe.


Le coup de maître de Satoru Iwata


Le Programme d'entraînement cérébral du Dr. Kawashima arrive sur Switch
Crédit : Nintendo

Il ne s’agit pas d’une simple visite de courtoisie. Satoru Iwata veut lui présenter un prototype qui s’inspire de son travail en proposant une série de tests et d’énigmes pour « entraîner le cerveau » de l’utilisateur. L’entrevue dure 3h et quelques mois plus tard, « Programme d'entraînement cérébral du Dr Kawashima : Quel âge a votre cerveau ? » est dévoilé par Nintendo. Le jeu, d’abord commercialisé au Japon avant d’être exporté en Occident, sera l’un des principaux hits de la firme sur Nintendo DS. Un succès, notamment à l’international, que n’avait absolument pas anticipé le Dr. Kawashima : « Je me doutais qu'il attirerait l'attention, puisque c'était une création Nintendo, mais je n'imaginais pas que cela prendrait de telles proportions et que tout le monde se mettrait à en parler » raconte-t-il lors d’un Iwata Asks. « Pour être honnête... J'étais dubitatif quant à l'idée d'exporter le Programme d'Entraînement Cérébral. Pour moi, travailler progressivement et avec application sur des exercices de calcul, par exemple, paraissait mieux convenir au tempérament japonais ».


Un visage connu dans le monde entier


Résultat, au milieu des années 2000, Ryuta Kawashima sort de l’anonymat et devient, un peu malgré lui, l’un des visages de Nintendo. À tel point que de nombreuses personnes se posent la même question : est-il un avatar imaginé par la firme pour incarner son titre ou un véritable scientifique ? « Un professeur d'université est venu me voir depuis l'Allemagne » rembobine-t-il. « Quand je lui ai demandé pourquoi, il m'a répondu que son fils et lui jouaient au Programme d'Entraînement Cérébral. Apparemment, ils avaient eu une discussion en famille et se demandaient si le "Dr Kawashima" était ou non une personne réelle ! » Oui, ce visage flottant en 3D qui vous oblige à vous creuser les méninges est bien réel. Et il n’imaginait certainement pas devenir un emblème du jeu vidéo, un médium auquel il a toujours accordé peu d’importance, préférant consacrer chaque minute de son existence à ses recherches.


Attirer les joueurs occasionnels


Le visage de Kawashima est connu de tous les fans de Nintendo
Crédit : Nintendo

Né en 1959 à Chiba, Ryuta Kawashima a passé sa vie à étudier le fonctionnement du cerveau et des neurones. Le déclic, il l’a eu à l’adolescence, parce qu’il rêvait de brancher son cerveau à un ordinateur afin « d’assister aux derniers jours de l’humanité » raconte-t-il. Devenu professeur à l'université du Tōhoku où il a fait ses études, Ryuta Kawashima a attiré l’attention de Satoru Iwata en 2003 grâce à son ouvrage destiné au grand public. Un bouquin proposant des séries d’exercices pour adultes que le président de Nintendo souhaite, dès le départ, décliner en jeux vidéo dans le cadre de son programme « Touch Generation ». Le but ? Inciter les non-joueurs et joueurs occasionnels à s’offrir la nouvelle console portable. C’est le jackpot : au total, plus de 17 millions d’exemplaires de la version Nintendo DS seront vendus dans le monde.


Qu’est devenu le Dr. Kawashima ?


Le jeu est disponible sur Nintendo Switch depuis le 3 janvier 2020
Crédit : Nintendo

Malgré la gloire, la vie de Ryuta Kawashima n’a pas vraiment changée. En 2008, on apprend qu’il a refusé de toucher ses royalties (22 millions d’euros à l’époque, ndlr) et continué de vivre sur son salaire de professeur d’université (environ 100 000 euros par an, ndlr). « Toute ma famille est en colère contre moi mais je leur réponds que s'ils veulent de l'argent, qu'ils le gagnent » lâche-t-il. Au lieu de s’offrir une retraite bien méritée sur une île paradisiaque où « il ne saurait pas quoi faire » dit-il, Ryuta Kawashima a investi l’argent généré par les jeux Nintendo pour financer la création de deux laboratoires au sein de son université. Un investissement de 700 millions de yen (environ 5,8 millions d’euros, ndlr), tout de même.


La firme japonaise, en revanche, continue de capitaliser sur la licence en commercialisant régulièrement des suites. La dernière en date, dévoilée le 3 janvier 2020 sur Nintendo Switch et sobrement baptisée « Programme d’entraînement cérébral du Dr Kawashima » mêle anciens et nouveaux exercices avec le même objectif qu’il y a 15 ans : évaluer l’âge de votre cerveau. Le professeur, qui ne s’est pas encore découvert une passion secrète pour le jeu vidéo, n’aura pas besoin d’y jouer pour mesurer l’efficacité du sien. Car il en est convaincu, il finira sénile : « les chercheurs dans le domaine médical ont tendance à penser qu'ils mourront de ce qu'ils étudient ».

Commandez le jeu !