Dans l’octogone des animaux, le chat est Roi
Dossier

Dans l’octogone des animaux,
le chat est Roi

Crédit : Rogue Games
Selim K.
Selim K.
Auteur Micromania-Zing

En voyant des images de Fisti-fluffs, on s’est imaginé le même concept avec d’autres animaux. Avant de nous raviser, parce qu’au fond, si l’on faisait entrer toute la faune dans un octogone il n’y aurait qu’un seul gagnant : le chat.

Le vice en personne

fistifluffs-seau
Crédit : Rogue Games

Quelle espèce peut se poser à la table du chat et lui dire “je suis plus vicieux que toi” ? Absolument aucune. Ces petits félins sont connus depuis des temps immémoriaux pour leur vice à toute épreuve. Imaginez un animal s’en prendre à lui à la régulière, lui n’en aurait que faire, et ne chercherait qu’à crever les yeux de son opposant. Il suffit de regarder leur comportement avec les bestioles qu’ils chassent. Généralement, ils les chopent, s’amusent à les esquinter à coups de griffes et de crocs, avant de les laisser giser dans leur sang et de s’en désintéresser une fois le “jeu” terminé. Tout ça pour le fun, alors imaginez un peu les carnages qu’il pourrait infliger dans un octogone. Ça fait froid dans le dos.

Un intimidateur hors-pair

Alligator, lion, serpent et même ours : faites le tour de la YouTubosphère et vous verrez que le chat ne recule devant rien. Et même plus que de ne pas reculer, il fout carrément des coups de pression à toute espèce, qu’importe sa taille et ses armes, au point de faire fuir tout ce qui lui cherche des noises. Il part souvent perdant mais jamais la queue entre les jambes. Au fond, tous les monstres qui se présentent à lui doivent ressentir l’aura diabolique qui se cache derrière cette petite boule de poils. Une confiance en lui tellement incroyable qu’on est sûr qu’il se sentirait favori face à un mégalodon. Et c’est quand même un atout de poids au moment d’entrer dans la cage.

Des armes sous-estimées

fistifluffs-ratonlaveur
Crédit : Rogue Games

S’il n’a pas les crocs les plus longs, la fourrure la plus épaisse ou la masse musculaire la plus impressionnante, le chat dispose tout de même d’une arme dévastatrice : ses horribles griffes. Les plus beaux canapés en cuir de ce monde peuvent en témoigner, comme tous les propriétaires de chat qui se pointent au boulot les avant-bras lacérés. Et croyez-nous, c’est l’expérience qui parle. Couplées à une agilité d’exception, ces griffes représentent probablement l’arme ultime en ce monde. Au fond, on se demande pourquoi Stan Lee s’est fait chier à inventer Wolverine.

De quoi amadouer n’importe qui

L’arme de destruction massive que représente le chat dispose d’une autre corde à son arc : sa petite gueule tout aussi mignonne qu’elle est dangereuse. Ces félins peuvent faire craquer absolument n’importe qui. Pour cela, il ne leur suffit que de se rouler sur le dos ou de quelques léchouilles et autres frotti-frotta. Une arme secrète qui leur sert à tout se faire pardonner, et qui peut s’avérer redoutable en combat. On les voit déjà faire copain-copain avec la concu, pour mieux l’égorger à la moindre baisse d’attention. Un peu ce qu’ils vivent au quotidien avec leur maître.

Il a 9 vies

On touche ici au point qui en fait notre grandissime favori dans l’octogone : ses neuf vies. Au fond, a-t-on vraiment besoin de développer ? Vous en connaissez 50 des animaux avec autant de vies ? Nous, non, même pas dans nos jeux préférés. Du coup, la victoire du chat est mathématique. Transpercez-le, brûlez-le ou bouffez-le : au final, comme dans Fisti-fluffs, il sera toujours de retour pour poser son petit derrière sur le trône. En vous matant tel le bouffon que vous êtes à ses yeux. Parce qu’on le sait très bien, si le chat domine l’octogone c’est aussi le cas pour notre planète. C’’est juste que vous n’êtes pas encore au courant.