Mickey, de A à Z
dossier

Mickey,
de A Ă  Z

Crédit : Disney
Selim K.
Selim K.
Auteur Micromania-Zing

AprĂšs 91 ans d’existence, l’histoire de Mickey Mouse a eu le temps de connaĂźtre quelques rebondissements. Une vĂ©ritable mine d’anecdotes, que l’on vous Ă©tale en 26 lettres.


Academy Awards :


Mickey cumule dix nominations aux Academy Awards (Oscars du cinĂ©ma, ndlr) mais n’en a ramenĂ© qu’un Ă  la maison. C’était pour Tends la patte, en 1942. Bon, Walt Disney n’est pas vraiment Ă  plaindre, lui qui en a remportĂ© 26. Record toujours d’actualitĂ©.


Bulletin :


Et si vous pouviez voter Mickey plutĂŽt que blanc ? C’est la blague qui revient souvent aux États-Unis, pour les votants ne souhaitant pas trancher entre les candidats. Un superviseur Ă©lectoral de GĂ©orgie a mĂȘme dĂ©clarĂ© : "Si Mickey Mouse n’obtient pas de voix lors de notre Ă©lection, c’est une mauvaise Ă©lection." Vous l’aurez compris : en 2022, votez Mickey.


Charlie Chaplin :


Tout comme Charlie Chaplin, Mickey a, en plus d’ĂȘtre une Ɠuvre muette, connu des dĂ©buts en noir et blanc. Walt Disney et Ub Iwerks eux-mĂȘmes ont confirmĂ© avoir Ă©tĂ© inspirĂ©s par Charlot. Monsieur Disney a dĂ©clarĂ© qu’il souhaitait crĂ©er « quelque chose d'attrayant, et nous avons pensĂ© Ă  une petite souris qui partagerait la mĂ©lancolie de Chaplin ... un petit bonhomme essayant de faire de son mieux. »


Disco :


Bandes dessinĂ©es, programmes tĂ©lĂ©visĂ©s, films, magazines : l’univers de Mickey s’est dĂ©clinĂ© sur de nombreux supports. Pourtant, sa facette de musicien est moins connue du grand public. En 1979, Disneyland Records dĂ©voile Mickey Mouse Disco, un disque oĂč les classiques du studio sont repris en version disco. Le disque est certifiĂ© double platine. Tranquillement.


mickey-corps1
Crédit: Disney

Étoile :


Mickey Mouse a Ă©tĂ© le premier personnage de fiction Ă  figurer sur le cĂ©lĂšbre Walk of Fame d’Hollywood. IntronisĂ© en 1978, son Ă©toile se trouve aujourd’hui entre celles de Tommy Lee Jones et Sharon Stone.


Ferme :


Entre Mickey, Bambi, Blanche Neige et les Sept Nains ou encore Dumbo, Walt Disney a passĂ© le plus clair de son temps Ă  dessiner des animaux. Une habitude qu’il cultive depuis l’enfance. Petit, lorsqu’il habite dans la ferme familiale, Walt s’amuse Ă  peindre les animaux de la ferme sur les murs. Un passe-temps qui a Ă©tĂ© bien monĂ©tisĂ© par la suite.


Gants :


Les gants de Mickey n’ont pas Ă©tĂ© ajoutĂ©s pour des raisons d’esthĂ©tisme, mais plutĂŽt de visibilitĂ©. Quand la souris dĂ©barque sur les Ă©crans, on la dĂ©couvre en noir et blanc. Sans gants, impossible de distinguer ses mains lorsqu’elles sont sur le mĂȘme plan que le corps. Quasiment un siĂšcle plus tard, qui pouvait imaginer que des gants Ă  quatre doigts se vendraient si bien ?


Hot dogs :


Mickey Mouse a Ă©tĂ© le premier personnage de cartoon Ă  pouvoir s’exprimer. Son crĂ©ateur Ă©tant amĂ©ricain, ses premiers mots ont Ă©té  « Hot dogs ! ». En matiĂšre d’exemple pour la jeunesse, on a fait mieux. Et si le premier mot de Mickey avait Ă©tĂ© « broccoli » ?


Inspiration :


Suite au succĂšs d’Oswald (voir plus bas), Walt Disney a dĂ» inventer un nouveau personnage. Son inspiration l’a poussĂ© Ă  reprĂ©senter une souris. Un animal qu’il connait bien, puisqu’il en retrouve trĂšs rĂ©guliĂšrement sur sa table de dessin pendant ses annĂ©es d’études. Et du coup, pour Oggy et les cafards, on pose la question ou pas ?


Japon :


En 1936, notre hĂ©ros rĂ©alise l’exploit d’atteindre le Japon. Mais pas forcĂ©ment pour les bonnes raisons. À l’époque, Les Japonais utilisent l’image de Mickey dans des affiches et films de propagande, la souris reprĂ©sentant l’Ouest envahisseur. En vrai, il y a plus effrayant que de se faire envahir par des Mickey, non ?


mickey-video


Kingdom Hearts :


Comme de nombreuses licences Ă  succĂšs, Mickey a eu le droit Ă  plusieurs adaptations vidĂ©oludiques. La plupart des titres visent les enfants, mais une sĂ©rie met tout le monde d’accord : Kingdom Hearts, de Square Enix. KH est un crossover entre les personnages de l’univers Disney et ceux du studio nippon. On y retrouve un Mickey carrĂ©ment roi, dans une sĂ©rie dont le dernier opus, KH3, a dĂ©jĂ  Ă©tĂ© Ă©coulĂ© Ă  plus de 5 millions d’exemplaires en l’espace de dix jours. SacrĂ©e perf.


mickey-corps2
Crédit: Disney

Le Commissaire Finot :


Le Commissaire Finot - Chief O’Hara en VO - est le Chef de la police de Mickeyville ou, au choix, le plus gros emploi fictif enregistrĂ© Ă  ce jour. Le Monsieur est incapable de rĂ©soudre une affaire par lui-mĂȘme. On ne compte plus le nombre de fois oĂč Mickey a dĂ» intervenir pour lui. Son nom irlandais, en VO, a Ă©tĂ© choisi car dans les annĂ©es 1930, un grand nombre d’inspecteurs Ă©taient irlandais aux Etats-Unis.


Mortimer :


Mickey n’est pas le prĂ©nom que l’on trouve sur l’acte de naissance. À l’origine, la mascotte est baptisĂ©e Mortimer Mouse. Le nom est changĂ© suite Ă  la remarque de Lilian Marie Bounds - la femme de Walt Disney - qui ne trouve pas le nom assez vendeur. Merci maman.


Nom de code :


Du fait de sa popularité, Mickey était autrefois sur toutes les bouches. Notamment celles des militaires alliés, qui en débarquant en Normandie en 1944, utilisent « Mickey » comme nom de code.


Oswald le lapin chanceux :


En 1927, Walt Disney imagine « Oswald le lapin chanceux », en collaboration avec Ub Iwerks. Les films mettant en scĂšne Oswald sont de vĂ©ritables succĂšs. Mais malheureusement, Universal Studios, qui dĂ©tient les droits sur l’Ɠuvre Ă  l’époque, dĂ©cide brutalement de la confier Ă  d’autres studios de production. Disney et Iwerks se retrouvent alors sans projet, et dĂ©cident de commencer Ă  bosser sur l’univers d’un certain Mickey Mouse. Un mal pour un bien.


mickey-corps3
Crédit: Disney

PiÚce de monnaie :


Une technique toute simple permet dessiner la souris, et son crĂ©ateur lui-mĂȘme l’utilisait en son temps. Ub Iwerks dĂ©tourait une piĂšce de 25 cents pour rĂ©aliser la tĂȘte du personnage, puis deux autres de 10 cents pour ses mythiques oreilles. VoilĂ , vous ĂȘtes prĂȘts pour les Beaux-Arts.


(Mauvaise) Qualité :


« A Mickey Mouse job », est une expression anglaise utilisĂ©e pour dĂ©crire un travail de mauvaise qualitĂ©. Fait Ă  la va-vite, bĂąclĂ©. En revanche, on ne sait pas pourquoi Mickey a fini au milieu de tout ça. Peut-ĂȘtre parce qu’il n’a pas de job fixe ? Et donc peu d’expertise ? Le dĂ©bat est ouvert.


Romance :


S’ils ne vivent pas ensemble, Mickey et Minnie sont bel et bien mariĂ©s. C’est Walt Disney lui- mĂȘme qui a confirmĂ© l’information dans le magazine Film Pictorial, paru en 1933. Visiblement le mariage moderne n’est pas si
 moderne. D’ailleurs, la voix de Mickey (Wayne Allwine) et celle de Minnie (Russi Taylor) ont Ă©tĂ© mariĂ©s pendant presque deux dĂ©cennies.


Suicide :


Monsieur Mouse a beau ĂȘtre la star de nombreux parcs d’attractions, gĂ©nĂ©ralement peuplĂ©s de bambins, certains passages de sa vie sont beaucoup plus sombres. On pense notamment Ă  ces planches des annĂ©es 1930, dans lesquelles Mickey tente de se suicider Ă  de multiples reprises. La raison ? Il suspecte Minnie de l’avoir trompĂ©. Ceci est bien Ă©videmment faux, et notre petite souris survit malgrĂ© elle. On repassera pour le cĂŽtĂ© enfantin.


mickey-corps4
Crédit: Disney

Topolino :


Le Topolino est l’équivalent italien du Journal de Mickey. Il est publiĂ© depuis avril 1949, de façon hebdomadaire, et il a dĂ©passĂ© les 3000 numĂ©ros depuis 2013. Une belle longĂ©vitĂ©, qui a d’ailleurs dĂ©teint sur notre version française : leurs planches de dessins ont souvent fini dans le Journal de Mickey.


Ub Iwerks :


Iwerks est bien moins connu que Walt Disney, et pourtant il a Ă©tĂ© son bras droit pendant de longues annĂ©es. C’est lui qui a aidĂ© ce valeureux Walt Ă  la conception de Mickey, et c’est encore lui qui a assurĂ© la rĂ©alisation de Plane Crazy, le premier film rĂ©alisĂ©. La lĂ©gende raconte qu’Iwerks Ă©tait capable de rĂ©aliser 700 dessins par jour au moment de la crĂ©ation de Mickey Mouse.


Voix :


À l’origine, le personnage de Mickey est doublĂ© par Walt Disney lui-mĂȘme. Son crĂ©ateur s’est chargĂ© de cette tĂąche jusqu’en 1946, avant de devoir passer la main Ă  cause de crise de toux rĂ©pĂ©tĂ©es. Foutues cigarettes. Suite Ă  cela, c’est Jim MacDonald qui reprend le flambeau avant de le transmettre Ă  Wayne Allwine. Malheureusement dĂ©cĂ©dĂ© en 2009, Allwine a laissĂ© sa place Ă  Bret Iwan, qui est donc devenu la quatriĂšme voix officielle de Mickey Mouse.


Walt Disney :


Comment Ă©voquer Mickey sans parler de son crĂ©ateur, dotĂ© d’un patronyme connu dans le monde entier. Ce bon Walt a dĂ©jĂ  Ă©tĂ© Ă©voquĂ© plusieurs fois dans cet article, mais il y a peut- ĂȘtre une petite anecdote que vous ne connaissez pas encore. Savez-vous qu’il possĂšde des origines françaises ? Bien qu’étant nĂ© Ă  Chicago, ses ancĂȘtres viennent de notre beau pays. Et plus prĂ©cisĂ©ment de Normandie, Ă  Isigny-sur-mer. Durant leur dĂ©part pour l’Angleterre puis l’Irlande, la petite famille a hĂ©ritĂ© du nom d’Isigny qui, une fois aux Etats-Unis, a Ă©tĂ© modifiĂ© en Disney.


Xanthosoma atrovirens :


La Xanthosoma atrovirens est une plante tropicale qui a la forme d’une oreille d’élĂ©phant. Son nom de code : Mickey Mouse Taro. Ça ne s’invente pas.


Yeux :


Le style graphique de Mickey a bien Ă©voluĂ© depuis sa crĂ©ation, au rythme des avancĂ©es technologiques. Mais il y a un changement que les fans de l’époque, en 1938, n’ont pas dĂ» voir venir : celui des yeux de Mickey. Du jour au lendemain, entre les 21 et 22 dĂ©cembre, la petite souris a Ă©tĂ© dotĂ©e de pupilles. C’était dans « Mickey et Robinson Crusoé », oĂč notre star possĂ©dait auparavant des yeux en forme de Pac-Man.


Zemeckis :


À une Ă©poque oĂč Mickey Mouse et Bugs Bunny se concurrencent dans les programmes pour enfants, Robert Zemeckis rĂ©ussit l’exploit de rĂ©unir les deux personnages dans la mĂȘme Ɠuvre : « Qui veut la peau de Roger Rabbit », sorti en 1988. Un film dans lequel Mickey et Bugs disposent exactement du mĂȘme temps Ă  l’image. Cette donnĂ©e est le rĂ©sultat d’un accord entre Warner Bros et Disney. Le fameux temps de parole.

mickey-corps5
Crédit: Walt Disney Productions
Baisse de prix
-38%
En magasin uniquement
Figurine Vinyl Miss Mindy - Disney - Minnie Mouse (WB)
Item No. 88722 88722 ENESCO FRANCE 0720322297277
7,99€ 12,99€
In stock new Micromania
Baisse de prix
-29%
Figurine Best Dressed - Mickey - Minnie Mouse (version A)
Item No. 99446 99446 BANDAI S.A. 4983164199116
11,99€ 16,99€
In stock new Micromania
Figurine Funko Pop! N°613 - Disney Holiday - Minnie
Item No. 97527 97527 STE GameStop Europe Service compte maitre 0889698433310
14,99€
In stock new Micromania
Baisse de prix
-33%
Figurine Fluffy Puffy - Tic et Tac - Clarice
Item No. 94160 94160 BANDAI S.A. 3296580826230
9,99€ 14,99€
In stock new Micromania
Mug - Disney - Mickey et Compagnie 250 Ml
Item No. 95536 95536 ABYSSE CORP 3665361007500
9,99€
In stock new Micromania
Baisse de prix
-40%
Portefeuille - Disney - Mickey Premium
Item No. 95511 95511 ABYSSE CORP 3665361007388
14,99€ 24,99€
In stock new Micromania
Baisse de prix
-37%
Figurine Fluffy Puffy - Mickey - Mickey
Item No. 100556 100556 BANDAI S.A. 4983164199550
16,99€ 26,99€
In stock new Micromania
En magasin uniquement
Figurine Funko Pop! N°796 - Disney - Minnie Sorcière
Item No. 104271 104271 FUNKO 0889698497930
Occasion
En magasin uniquement
Disney Epic Mickey : Le Retour Des Héros
Item No. 50211 50211 PRODUITS RECYCLES 8717418358013
12,99€
In stock used Micromania
En magasin uniquement
Figurine Funko Pop! N°01 - Disney - Mickey Mouse
Item No. 60467 60467 STE GameStop Europe Service compte maitre 0830395023427
14,99€
In stock new Micromania
En magasin uniquement
Stickers - Disney - Accessoires Minnie Mouse
Item No. 87160 87160 Paladone 5055964715656
0,99€
In stock new Micromania