Pourquoi le monde de Pokémon est invivable ?
dossier

Pourquoi le monde
de Pokémon
est invivable

Crédit : Nintendo
Etienne C.
Etienne C.
Auteur Micromania-Zing

Depuis 20 ans, le monde de Pokémon suscite de nombreuses interrogations d’un point de vue éthique, politique et social. Difficile de piger comment une société au système si trouble peut fonctionner correctement mais visiblement, ça ne dérange personne. Sauf nous. Voici pourquoi.


Le décrochage scolaire, ce fléau


Commençons par la base : dans Pokémon, on considère qu’un enfant a atteint la maturité à 10 ans. Toi, à cet âge-là, on t’interdisait de faire 150m à pied pour rentrer de l’école. Tu savais à peine poser une division et parler un français correct et audible. Et bien à Kanto, Johto, Alola ou tout autre région de Pokémon, on t’aurait laisser partir à la chasse, tranquille, sans être supervisé par un adulte. Pire : on t’aurait soutenu, voire encouragé dans cette démarche. Car oui, les parents, convertis par un scientifique chelou qui reste cloîtré dans sa baraque, participent à ce décrochage scolaire massif en laissant leurs gamins quitter le cocon familial avant la rentrée de 6ème. On nage en plein délire, non ?


Pokémon fête ses 20 ans en France
Crédit : Nintendo

Maltraitance & réclusion


Les protagonistes rabâchent qu’il faut traiter ses Pokémon avec amour, mais force est de constater que leur quotidien est, de base, plutôt triste. Qu’est-ce qui légitime l’emprisonnement d’une créature dans une Pokéball et de lui accorder une liberté conditionnelle simplement pour combattre ? En appliquant la même logique dans notre société, un type lambda devrait accepter un combat de MMA pour franchir sa porte d’entrée. On frôle sévèrement la maltraitance et l’abus de pouvoir, là.


La célèbre Pokéball
Crédit : Nintendo

Le crime paie


Le racket est-il encouragé sur Pokémon ? Sans aucun doute. Pire : le système tout entier est mafieux, puisque chaque victoire vous confère le droit de dépouiller votre adversaire de la moitié de ses biens. Et cet argent, on vous le file de bon coeur parce que toute victoire mérite salaire, paraît-il. Pokémon propose donc un modèle capitaliste favorisant l’enrichissement d’une seule personne : vous. On ne va pas se plaindre, mettre la daronne à l’abri est un sentiment agréable, mais on se demande pourquoi personne ne s’est jamais rebellé contre un régime aussi injuste.


La carte de Pokémon Épée et Bouclier
Crédit : Nintendo

Le sport, religion par défaut


Pour être dresseur Pokémon, mieux vaut être en forme. Parce que le réseau de transports en communs, c’est pas encore ça. Même si vos Pokémon Vol vous permettent de passer rapidement d’une ville à l’autre, avouons-le : le dresseur lambda passe un temps fou à marcher, courir, faire du vélo, ou surfer sur le dos d’un Pokémon pour éviter la noyade. Et si la pratique physique et sportive nous débecte, comment on fait ?


Une mine dans Pokémon
Crédit : Nintendo

Des infrastructures vétustes


Remontons le temps et parlons urbanisme et réseau électrique. Dans la région de Kanto, la lumière scintille dans les centres, arènes ou commerces de proximité, alors qu’on aperçoit aucun pylône à l’horizon et que la Centrale est une « friche industrielle », pour reprendre les termes de Poképedia. D’ailleurs, elle est rebaptisée « Centrale abandonnée » dans la septième génération. Ça veut tout dire. L’apport en électricité est donc géré par les Voltorbe ou des Électrode, qui se promènent en liberté dans une Centrale désaffectée qu’ils partagent avec Elektor. En toute logique, le service proposé devrait être assez aléatoire et critiquable. Le bâtiment est géré par des créatures sauvages, tout de même. Mais au contraire, l’ensemble de la région est alimentée et aucun habitant ne se plaint de son compteur Linky. Prends-en de la graine, EDF.


Pokémon Épée et Bouclier sortent le 15 novembre
Crédit : Nintendo

Quid des haters des Pokémon ?


Comment occuper ses journées ou s’émanciper par le travail si les Pokémon vous répugnent ? Plusieurs secteurs sont porteurs et créateurs d’emplois, c’est vrai, mais les tâches tournent essentiellement autour des Pokémon. Les soigner, les garder, les dresser… Bref, il y a peu de chance de croiser un DRH au Centre Pokémon du coin. Où sont les chômeurs qui n’ont pas trouvé leur voie ? Où se planquent les haters qui refusent catégoriquement de se plier à la dictature Pokémon ? Peut-être qu'on aura enfin la réponse à cette question existentielle dans Pokémon Épée et Bouclier, qui débarque le 15 novembre sur Nintendo Switch.

Tentez l'aventure Pokémon !

Poke Ball Plus
Item No. 88281 88281 NINTENDO 0045496430832
4.2273 5 22
54,99€
Out of stock new Micromania
Pokemon Let's Go Evoli
Item No. 88276 88276 NINTENDO 0045496423209
54,99€
Out of stock new Micromania
Sac à dos - Pokémon - Evoli Backpack
Item No. 95988 95988 WTT 8718526109252
39,99€
Out of stock new Micromania
Ceinture - Pokémon - Pokéball
Item No. 90959 90959 BANDAI JOUETS 3296580803071
24,99€
Out of stock new Micromania
T-SHIRT - PKM - PSYDUCK PROFIL
Item No. m513 m513 null
12,99€
Out of stock used Micromania
Figurine à monter Nanoblock - Pokémon - Pikachu
Item No. 96455 96455 MARK'S EUROPE 4972825146194
11,99€
Out of stock new Micromania
Pokemon Ultra Lune
Item No. 79872 79872 NINTENDO 0045496475734
4.3825 5 183
34,99€
Out of stock new Micromania
Pokémon Lune
Item No. 70023 70023 NINTENDO 0045496473471
4.7778 5 18
34,99€
Out of stock new Micromania
Exclusivite
Peluche - Pokémon - Pack Pokéball + Germignon - Exclusif Micromania
Item No. 77679 77679 WTT 0053941194123
14,99€
Out of stock new Micromania
Coussin - Pokémon - Tête Pikachu
Item No. 95579 95579 WTT 3760167623890
14,99€
Out of stock new Micromania
Exclusivite
Casquette - Pokémon - Pikachu Detective
Item No. 94621 94621 DIFUZED 8718526111910
11,99€
Out of stock new Micromania