Fans de Persona, il est temps de vous mettre à Shin Megami Tensei
Dossier

Fans de Persona, il est
temps de vous mettre
à Shin Megami Tensei

Crédit : Atlus
Maxime L-G.
Maxime L-G.
Auteur Micromania-Zing

Persona 6 est encore loin devant nous. Alors en attendant, pourquoi ne pas enfin plonger dans Shin Megami Tensei, le grand nom qui l’a fait naître ?

Le temps où les grands jeux typiquement japonais d’une centaine d’heures n’étaient accessibles qu’à ceux qui savaient lire les hiragana et katakana est bien révolu. A notre époque, les petites séries de niche d’antan sont devenues les grands noms d’aujourd’hui, et ce n’est pas trop tôt ! Rien n’incarne plus cet exemple que Persona, un JRPG dans lequel on arpente aussi bien des donjons démoniaques la nuit que l’on essaye d’avoir la meilleure note sur ses contrôles le jour. Persona 5 a brisé le moule pour beaucoup, il faut dire qu’il fût le premier épisode à avoir une traduction française par chez nous. On sait ce que c’est : le manque de Persona nuit à la santé mentale. Mais ne vous inquiétez pas : pour avoir votre fixe, vous pouvez désormais vous plonger dans Shin Megami Tensei.

Crédit : Atlus

SMT V n’attend que vous

Petit rappel pour ceux du fond qui n’ont pas bien suivi. Persona n’est pas vraiment une série comme les autres. A l’origine, son titre complet est “Shin Megami Tensei Persona”. Pourquoi ? Parce qu’elle est tout simplement un spin off d’un grand nom du JRPG japonais, né dans la même vague que Dragon Quest ou Final Fantasy, mais qui n’a pas tout à fait réussi à s’exporter aussi bien que ses frères. C’est même à l’origine de toute chose l’adaptation d’un roman japonais culte qui lui aussi n’a pas véritablement quitté les frontières nippones. Son principe est simple : des adolescents se retrouvent transposés dans un monde apocalyptique où les démons ont pris le contrôle de la Terre, et se retrouvent mêlés à des conflits géopolitiques pour amener la destruction ou la résurrection du monde. Persona est né d’une simple idée des développeurs Atlus : et si l’on restait dans le monde lycéen pour un épisode ? C’est ainsi qu’ils ont créé Shin Megami Tensei if…, qui a posé les bases de ce qui deviendra par la suite Persona.

Malgré son statut de spin-off, Persona reste énormément influencé par Shin Megami Tensei. Aussi, alors que Shin Megami Tensei V ne va plus tarder à sortir sur Nintendo Switch, il est temps pour vous d’enfin goûter au vrai papa de la série qui n’a pas connu la même expansion en Europe que son petit. N’ignorez plus Shin Megami Tensei, car la série est vraiment faite pour vous. Dans SMT V, vous ne recruterez pas des camarades de classe pour rejoindre votre équipe, mais directement des démons qui sont en vérité les nombreux Persona que vous connaissez déjà. Rien que ces dialogues et retrouver ces créatures si particulières vous fera du bien à l’âme tant ils bénéficient de la même créativité sur l’intégralité des épisodes des deux séries.

Crédit : Atlus

C’est aussi sur le gameplay que vous serez en terrain familier, bien qu’un tantinet différent. Comme Persona, Shin Megami Tensei V se joue au tour par tour, un genre aujourd’hui sous-représenté mais qui a toujours ses qualités. Là encore, l’univers partagé fait que vous serez en terrain connu et lancerez des Agi et Zio pour trouver les faiblesses de vos adversaires comme si rien n’avait changé. Shin Megami Tensei diffère cependant dans sa gestion du tour par tour, où la notion de tour est justement beaucoup plus présente dans votre esprit. Trouver une faiblesse vous fait gagner un tour supplémentaire, mais le concept de All Out Attack n’existe pas. Au bout, cela fait de Shin Megami Tensei une licence ayant généralement un défi plus relevé que Persona, ce qui n’est pas forcément un mal vu la relative facilité avec laquelle on peut traverser la plupart des épisodes de cette dernière série.

Ne vous y trompez pas cependant : qu’il s’agisse de Persona ou de Shin Megami Tensei, vous aurez le droit au même niveau de qualité. Des créatures aussi monstrueuses que charismatiques qui vous répugnent autant qu’elles vous font envie pour votre collection, des fusions à n’en plus finir pour trouver des déités incroyables, des combats de boss rythmés avec des mécaniques inédites qui relancent tout l’intérêt du gameplay, et une histoire aussi profondément humaine que délicieusement barrée, qui fait appel aux machinations de Dieux anciens dans le grand échiquier du monde… Les ingrédients sont tous là. Alors arrêtez de ne penser qu’à Persona : Shin Megami Tensei V vous attend au pied levé pour vous aider à endurer les longues années qui séparent chaque épisode de son petit.

Shin Megami Tensei V sur Micromania