La véritable histoire de Stranger Things
Dossier

La véritable
histoire de
Stranger Things

Etienne C.
Etienne C.
Auteur Micromania-Zing

Pour imaginer la sĂ©rie Ă  succĂšs diffusĂ©e sur Netflix, les frĂšres Duffer se sont inspirĂ©s d’un projet de la CIA : MKUltra, une sĂ©rie d’expĂ©riences menĂ©es sur des individus et visant Ă  dĂ©velopper des techniques de manipulation mentale.


Monde Ă  l’Envers, Demorgogon, Monstre de l’Ombre : sur le papier, l’histoire de Stranger Things semble bien Ă©loignĂ©e du rĂ©el, avec ses nombreuses rĂ©fĂ©rences Ă  l’univers de John Carpenter, Steven Spielberg ou Stephen King. Et pourtant, l’histoire d’Eleven, personnage central de Stranger Things, se base sur une vĂ©ritable affaire, ayant Ă©branlĂ©e les États-Unis lors de la Guerre Froide. Et plus prĂ©cisĂ©ment sur un programme gouvernemental, intitulĂ© MKUltra. Soit une sĂ©rie d’expĂ©riences menĂ©es par la CIA sur des individus entre les annĂ©es 1950 et 1970. « Quand nous avons commencĂ© Ă  parler de l’idĂ©e [pour la sĂ©rie], nous avons Ă©voquĂ© une intrigue portant sur la disparition d’un enfant aux dons paranormaux. Puis nous avons parlĂ© de quelques-unes des mystĂ©rieuses expĂ©riences menĂ©es par le gouvernement que nous situions vers la fin de la Guerre froide, pile au moment oĂč des [projets] comme MKUltra commençaient Ă  refaire surface. » rappelle Matt Duffer Ă  Vulture. Ce programme, dirigĂ© par le Dr. Brenner dans Stranger Things, Terry Ives (la mĂšre d’Eleven, ndlr) y a participĂ© lors de ses annĂ©es Ă©tudiantes, et en garde quelques sĂ©quelles. Mais en quoi consistait-il rĂ©ellement ?

Crédits : Netflix

Union Soviétique, lavages de cerveau et télépathie


LancĂ© en 1953 par Allen Dulles, premier directeur de la CIA, MKUltra a pour objectif « de combler le fossĂ© qui s’est creusĂ© entre les États-Unis et l’Union SoviĂ©tique en matiĂšre de ‘lavage de cerveau’ » raconte WIRED. À l’époque, l’agence amĂ©ricaine apprend que des soldats amĂ©ricains auraient Ă©tĂ© victimes de techniques de contrĂŽle mental lors de la Guerre de CorĂ©e. Mais comme l’explique le Guardian, le champ de recherche s’étend rapidement au « contrĂŽle de l’esprit Ă  la tĂ©lĂ©pathie en passant par le sixiĂšme sens, la guerre psychologique et la ‘vision Ă  distance’ ». Dans la sĂ©rie, Eleven est capable d’espionner un agent russe localisĂ© Ă  des milliers de kilomĂštres. À l’époque, au sein de la CIA, on envisage cette possibilitĂ©. On y croit, mĂȘme.


Des « superagents » immunisĂ©s contre l’ennemi


Le programme est supervisĂ© par le Dr. Gottlieb, un homme dĂ©crit par ses amis et ennemis comme « une sorte de gĂ©nie, s'efforçant d'explorer les frontiĂšres de l'esprit humain pour le bien de son pays, tout en recherchant un sens religieux et spirituel Ă  sa vie. » Mais aussi un homme qui restera, pour beaucoup, celui qui fait entrer le LSD au sein de la CIA au nom de la sĂ©curitĂ© nationale. Le but, selon un rapport publiĂ© en 1975 et dĂ©cryptĂ© par Slate, Ă©tant de concevoir un « sĂ©rum de vĂ©ritĂ©, capable de briser les dĂ©fenses des agents ennemis » lors des interrogatoires et crĂ©er des « pilules d’amnĂ©sie pour crĂ©er des superagents de la CIA qui seraient immunisĂ©s contre les techniques de contrĂŽle de l’esprit de l’ennemi. » Au dĂ©part, l’expĂ©rience est menĂ©e sur des centaines de prisonniers toxicomanes volontaires, Ă  qui l’on administre du LSD pendant 77 jours consĂ©cutifs, en Ă©change d’une dose d’hĂ©roĂŻne quotidienne. Mais rapidement, le projet dĂ©rape. Sous les ordres du Dr. Gottlieb, des agents administrent des drogues Ă  des centaines de cobayes non-volontaires. « Des malades mentaux, prisonniers, toxicomanes et prostituĂ©s » rappelle le New York Times. Bref, « des personnes dans l’incapacitĂ© de se dĂ©fendre. » Dans le Kentucky, un patient souffrant de malade mentale aurait ainsi reçu du LSD pendant 174 jours consĂ©cutifs. Et l'agence a menĂ© 149 expĂ©riences au total, dont 25 sur des sujets qui n’en avaient pas conscience.


En 1972, une bonne partie des rapports dĂ©taillant les mĂ©thodes employĂ©es sont dĂ©truits par Richard Helms, directeur de la CIA au moment des faits. L’affaire est rĂ©vĂ©lĂ©e par le New York Times en 1974, et une commission sĂ©natoriale est chargĂ©e de l’enquĂȘte. En 1977, la commission rĂ©vĂšle que des activitĂ©s illĂ©gales ont bien Ă©tĂ© menĂ©es sur le sol amĂ©ricain et qu’elles ont causĂ© au moins une mort. Celle de Franck Olson, un agent et chercheur de la CIA Ă  qui on aurait glissĂ© (sans son consentement) du LSD dans un verre de Cointreau le 18 novembre 1953. Dix jours plus tard, l’homme sautait du dixiĂšme Ă©tage d’un hĂŽtel, victime d’une crise de paranoĂŻa.

Crédits : Netflix

Project Montauk et les théories du complot


Depuis, l’affaire alimente les thĂ©ories du complot. L’une d’entre elles aurait, d’ailleurs, pu ĂȘtre abordĂ©e par les frĂšres Duffer dans Stranger Things : Project Montauk. À l’origine, la sĂ©rie s’intitulait Montauk et se dĂ©roulait dans une base du parc Camp Hero. « Selon les rumeurs, des espions du gouvernement y menaient des expĂ©riences sur des humains pendant la Guerre Froide. L’histoire se base sur l’histoire de ce laboratoire gouvernemental » explique Gaten Matarazzo, qui incarne Dustin dans la sĂ©rie. Rien ne prouve la vĂ©racitĂ© de cette thĂ©orie, mais elle aurait inspirĂ© les showrunners, qui ont finalement optĂ© pour un tournage Ă  Atlanta. « Le tournage devait se dĂ©rouler Ă  Montauk » rembobine Ross Duffer. « Nous avons toujours adorĂ© cette ambiance de ville cĂŽtiĂšre, comme Amity dans les Dents de la Mer. Mais pour des raisons de production, entre autres, nous avons fini par dĂ©placer le lieu de tournage. » Trop de complot tue le complot.

Exclusivite
Figurine Funko Pop! N°722 - Stranger Things - Demogorgon - 25 cm
Item No. 97735 97735 STE GameStop Europe Service compte maitre 0889698347877
34,99€
In stock new Micromania
Exclusivite
En magasin uniquement
Monopoly - Stranger Things - Collector (exclusivité Micromania - Zing)
Item No. 99994 99994 HASBRO France 5010993660506
En magasin uniquement
Figurine Funko Pop! N°826 - Stranger Things - S3 Eleven au combat
Item No. 94833 94833 STE GameStop Europe Service compte maitre 0889698393676
-50% sur le 2ème PoP de la sélection.
14,99€
In stock new Micromania
Figurine Funko Pop! N°903 - Strangers Things - Monstre 15 Cm
Item No. 99928 99928 STE GameStop Europe Service compte maitre 0889698453301
19,99€
In stock new Micromania
En magasin uniquement
Figurine Funko Pop! Moment N°727 - Stranger Things - Eleven et Demogorgon
Item No. 91042 91042 STE GameStop Europe Service compte maitre 0889698350334
34,99€
In stock new Micromania
En magasin uniquement
Figurine Funko Pop! N°515 - Stranger Things - Brenner
Item No. 78000 78000 STE GameStop Europe Service compte maitre 0889698144292
-50% sur le 2ème PoP de la sélection.
14,99€
In stock new Micromania
Figurine Dorbz N°388 - Stranger Things - Mike
Item No. 79454 79454 FUNKO 0889698217927
4,99€
In stock new Micromania
En magasin uniquement
Peluche Supercute - Stranger Things - Demogorgon
Item No. 80808 80808 FUNKO 0889698216579
14,99€
In stock new Micromania
Peluche Supercute - Stranger Things - Barb
Item No. 80810 80810 FUNKO 0889698228107
7,49€
In stock new Micromania
En magasin uniquement
Peluche - Stranger Things - Evolution de Dart
Item No. 84996 84996 FUNKO 0889698305532
13,99€
In stock new Micromania
En magasin uniquement
Casquette - Stranger Things - Demogorgon
Item No. 86267 86267 BIOWORLD INTERNATIONAL LIMITED 5055756854952
19,99€
In stock new Micromania