Quel type de joueur Nintendo Switch Sports es-tu ?
Dossier

Quel type de joueur
Nintendo Switch Sports
es-tu ?

Crédit : Nintendo
Valentine B.
Valentine B.
Autrice Micromania-Zing

Qu’on soit du genre flemmard ou à aller pousser la fonte à la salle tous les jours, Nintendo Switch Sports ne fait pas d’amalgame : tout le monde a l’âme d’un sportif. Alors voici différents types de joueurs qu’on peut croiser dans Nintendo Switch Sports.

Le père surveillant

Un daron comme un autre. Lui préfère rester en retrait et regarder pour se moquer gentiment. Mais par contre, quand il participe au jeu, c'est pour la gagne. Perdre lui est impossible, ce n'est pas dans ses gênes. Comme tout bon père qui se respecte, il est très mauvais joueur. On ne peut le nier : tout bon joueur réagit de cette façon, mais un papa, c'est bien différent. On a très envie de le respecter car il fait preuve d'autorité. Dans Nintendo Switch Sports, le père n’a pas vraiment de préférence niveau type de sports. Tant qu’il marque des points. Mais il est imbattable au sabre, alors mieux vaut jouer collectif avec lui plutôt que contre lui.

NSS_nph
Crédit : Nintendo

La grand-mère fourbe

C'est un jeu familial, alors une grand-mère peut participer sans souci. Ce n'est pas Elden Ring, pas besoin d'avoir des skills de fou. Mais la grand-mère, elle a des idées derrière la tête, elle fait exprès de ne pas comprendre ce qu'on lui explique. Mais dans la réalité, elle n'hésite pas à nous battre sans souci. Elle défonce tout le monde et n'a peur de rien. Ses strikes à la chaîne, ses smashs au volley, ses violents coups au chambara. Bref l’affronter en fait frémir plus d’un. Mamie a tendance à préférer jouer en équipe avec ses petits-enfants, donc plutôt au foot ou au volley. Mais elle ne dit pas non aux parties de chambara ou bowling, histoire de montrer qu’elle est la boss.

La mère qui veut rien comprendre

On a beau lui expliquer, ça ne veut pas rentrer. Cette mère veut faire plaisir à son enfant en acceptant de jouer avec lui mais elle ne "comprend pas les touches", ni les gestes à faire. Elle passe son temps à se questionner. Elle agite la manette de manière aléatoire. Mais aussi bizarre qu’il paraît, elle passe son temps à gagner, car "la chance du débutant" comme elle dit. Ça en devient rageant à force. Cette maman préfère jouer dans les sports collectifs de type tennis et football, que toute seule. Car comme ça, les enfants peuvent lui expliquer comment jouer correctement. Pratique, n’est-ce pas ?

NSS_pub
Crédit : Nintendo

L'ami.e qui met un couteau dans le dos

Jouer avec des amis, est-ce que c’est forcément amusant ? Bon, dans un sens, oui ça l’est. Seulement, parfois, certains n’hésitent pas à nous mettre un couteau dans le dos pour gagner. Dans ces moments-là, l’amitié est mise de côté pour laisser place à la rivalité. Sacha vs. Régis. Après, il n'est pas forcément mauvais joueur, donc il accepte la défaite assez facilement. C’est faux. Au contraire, il va rager sévèrement et peut-être remettre en doute votre amitié. Surtout si tu décides de jouer en 1v1 contre lui et qu’il perd. Les sports collectifs comme le football sont envisageables dans ces cas-là. Et contre des bots hein, histoire de simplifier le tout.

Frère/soeur qui joue sa vie

Une bataille entre frères et sœurs, c’est presque obligatoire dans une famille. Et quand on est jeune, on passe le plus clair de son temps à se mettre sur la tronche, que ce soit pour rigoler ou non. Alors, il est possible de se départager en passant par Nintendo Switch Sports. Tous les jeux sont funs dans ces cas-là, mais surtout les disciplines en solo comme le badminton, le bowling ou le chambara. Cela pimente le quotidien et alimente la rivalité amusante entre frères et sœurs. Le plus sympa est de se trouver des défis du genre : celui qui perd range la chambre de l’autre, ou il doit faire la vaisselle pendant un mois.

NSS_denis
Crédit : Nintendo

Moi qui veux devenir joueur pro

Joueur invétéré de Wii Sports et Wii Sports Resort, je ne peux pas passer à côté de ce Nintendo Switch Sports. Et avec le mode classé, je vais enfin pouvoir montrer mes skills aux gens du monde entier. Bon, je risque de déchanter car certains poncent le jeu comme des tryharders, mais je pense avoir ma place surtout dans les sports solo. Il faut dire qu’ils sont bien plus pratiques quand on joue seul, logique. À force d’entrainement je deviendrai peut-être joueur esport, mon rêve de gosse. Joueur pro de Nintendo Switch Sports, ça en jette. Update : 300 heures plus tard à me faire défoncer au badminton, je suis bloqué rang D. Je retourne sur League of Legends.

Nintendo Switch Sports dans la boutique Micromania