Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Yu-Gi-Oh ! The Duelists of the Roses

Yu-Gi-Oh ! The Duelists of the Roses

La folie Yu-Gi-Oh ! est de retour, envahissant support après support. Ce coup-ci, c'est une console Sony qui reçoit un nouvel épisode, à savoir la PS2. Est-ce que le charme agit toujours ? En tout cas, cet opus est... surprenant.
Après Forbidden Memories, le célèbre jeu de cartes revient sur PlayStation. Yu-Gi-Oh ! The Duelists of the Roses a de quoi troubler par rapport au reste de la série. Il reprend les éléments de la franchise avec son style manga mais nous catapulte à la fin du Moyen-Age, en 1485, alors qu'une guerre de succession entre les York et les Lancastre ravage l'Angleterre. Des cartes et personnages très nippons dans une Europe médiévale, la pilule passe mal... Qu'importe, le clan Lancastre vous invoque, vous, duelliste d'un autre temps, pour l'aider. A vous de décider dès le début si vous acceptez ou songez au contraire à rallier l'autre camp. Un choix qui aura pour effet de changer votre itinéraire et vos rencontres.

Des cartes...

Au départ, vous aurez à choisir votre deck parmi trois proposés. Le jeu offre toujours ses cartes monstres, ses sorts et ses pièges. Vous pourrez toujours les placer face cachée ou découverte, en défense ou en attaque. Plus une carte est puissante, plus elle coûte de points d'invocation. On commence avec 4, on en gagne 3 par tour jusqu'à une limite de 12 points (et de 5 cartes monstres sur le plateau). The Duelists of the Roses introduit également un "leader", une carte qui ne peut ni attaquer ni défendre et sur laquelle sont retirés les points de dégâts (4000 points de vie au départ). Cette carte doit être choisie avec attention pour ses capacités.
Et pour compliquer les affrontements entre cartes (et combinaisons), les damiers sur lesquels elles progressent comprennent des cases spéciales représentant un type de terrain. Selon sa famille, la carte qui s'y trouve subira bonus ou malus. De quoi compliquer les affrontements et les règles à assimiler. Sachant qu'une carte magie peut également doper un monstre...
...et un peu de triche

Petit souci, les ennemis de la campagne possèdent dès le début des decks de folie avec des cartes monstres surpuissantes et des cartes magiques qui les rendent encore plus puissantes. A moins d'un gros coup de chance, on se fait ratatiner... Il faudra donc vaincre plusieurs fois le premier adversaire de la campagne pour remporter des cartes aptes à booster son deck. Ou opter pour des combats personnalisés (hors campagne) pour affronter des adversaires plus faibles. Enervant. Bref, de l'eau coulera sous les ponts avant de pouvoir remplir sereinement les conditions de victoire (points de vie à zéro de l'avatar adverse, encerclement de ce dernier ou libération de l'Exodia Interdit - une combinaison de cinq cartes spéciales).

Passage à la 3D... un peu

L'environnement de Yu-Gi-Oh est toujours aussi dépouillé. Les damiers et cartes ne font pas l'objet d'un traitement graphique renversant.
On notera l'apparition de la 3D lors des affrontements, montrant les deux monstres en conflit lancer leurs attaques dans un environnement qui dépend du terrain de la case. On assiste à de jolis effets spéciaux à faire pâlir un Pokémon mais on se lasse vite de ces séquences répétitives et un peu trop longues.
Verdict

The Duelists of the Roses, par ses choix, ne remplit peut-être pas l'attente des fans. Voici en tout cas un titre susceptible de les diviser entre ceux qui adoreront et ceux qui seront refroidis par le scénario et le manque de progrès techniques. Le jeu n'en demeure pas moins un titre de stratégie intéressant et accrocheur, hélas terni par une difficulté artificiellement gonflée. Signalons enfin que le troc d'items entre deux cartes mémoires est possible, ainsi que les affrontements entre joueurs.

Test réalisé par Arnaud Papeguay

Avis de la rédaction

A qui s'adresse ce jeu ?
- Aux fans de Yu-Gi-Oh ! bien évidemment
- A ceux pour qui l'Angleterre médiévale et le manga, c'est pareil
- Aux utilisateurs patients et besogneux
- Aux joueurs pour qui les jeux de cartes n'ont aucun secret


Vous aimerez si vous avez aimé :
- Les Yu-Gi-Oh ! sur les autres supports
- Phantasy Star Online III : C.A.R.D. Revolution sur Gamecube