Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Xiaolin Showdown

Xiaolin Showdown

Issu d'un dessin animé déjanté, Xiaolin Showdown se présente comme un jeu d'action jouable jusqu'à quatre simultanément. Nous avons déjà vu des postulats de départ plus alarmants, et pourtant.
L'univers et les personnages de Xiaolin Showdown sont issus d'un dessin animé à l'humour cinglant, autant dans ses répliques que ses situations. Sur ce point, le jeu vidéo lui est fidèle, d'autant que l'effet graphique utilisé, le cell shading (liseré noir qui détoure les formes) rend parfaitement l'esprit de la série. Vous incarnez un des quatre guerriers Xiaolin, défenseurs du bien, et spécialistes en arts martiaux. De méchants mégalomanes, dirigés par Jack Spicer et Chase Young ont échafaudé un plan diabolique pour dominer le monde. Cependant, ils ne peuvent parvenir à leurs fins qu'en récupérant l'ensemble des Shen Gong Wu sacrés. Vous et vos amis êtes les seuls à pouvoir les arrêter, il n'y a pas une minute à perdre.

Un au milieu de tous, et chacun pour soi

Si dans le fond vous devez arrêter les forces du mal et les empêcher de récupérer les Shen Gong Wu, dans la forme, Xiaolin Showdown se présente comme un Super Smash Bros. Chaque tableau est une arène dans laquelle les quatre dragons Xiaolins frappent sur tout ce qui bouge, y compris sur leurs propres amis. A la différence près, que vous pouvez détruire vos ennemis, mais ni vous, ni vous coéquipiers, ne meurent jamais. Les méchants arrivent par vagues successives, et vous passez au niveau suivant une fois que vous en avez écrasés suffisamment. Vu que vous ne perdez pas, le seul intérêt du jeu réside dans la volonté de rendre votre personnage plus fort que les autres.

Mon perso, c'est le plus beau et le plus costaud

Avant de commencer un niveau, les personnages choisissent trois Chen Gong Wu au maximum. Ceux-ci sont des coups spéciaux, plus ou moins délirants, et dont les effets destructeurs affectent les ennemis comme les amis, qu'il serait plus juste d'appeler les concurrents. Au début, seuls quelques uns, plutôt faiblards, sont disponibles, les plus puissants devant être achetés avec des bonus que vous engrangerez petit à petit. La compétition entre les dragons Xiaolin est la clé de voûte du système. Elle consiste à piquer le maximum de récompenses aux membres de son propre clan afin d'acquérir les moyens d'être le plus puissant. Durant les affrontements, parfois, s'ouvrent des niveaux cachés regorgeant de bonus. Les ennemis disparaissent alors, et plus que jamais, c'est chacun pour soi. De la même façon, chaque fois que vous trouvez un objet sacré, toute l'équipe passe dans un tableau Showdown qui consiste en une compétition comme par exemple garder le plus longtemps possible un drapeau pendant que les autres font tout pour vous le chaparder. Là encore, c'est l'occasion de récupérer des pouvoirs aux dépends des autres joueurs.

Le brouillon est sympa, mais le jeu définitif, c'est pour quand ?

En regardant le jeu, il n'y a pas de quoi s'extasier, mais le graphisme est sympa, et les combats semblent dynamiques. En revanche, dès que vous prenez la manette en main, c'est la catastrophe.

La jouabilité est véritablement pauvre, et après avoir tenté en vain de réaliser des attaques sur des cibles précises, vous passerez le plus clair de votre temps à matraquer les boutons sans chercher à comprendre ce que vous faites. L'action est définitivement brouillonne et l'intelligence artificielle a été oublié.
Si ce sont vos amis qui incarnent les autres dragons Xiaolin, le jeu est tout de suite plus rigolo, cependant, sa totale approximation dans les attaques et les contrôles ne parviendra pas à lui conférer une durée de vie supérieure à un début de soirée. En voulant trop jouer le côté immédiat dans l'action et les contrôles, le jeu n'a finalement aucune épaisseur, et même les plus jeunes joueurs ne s'y laisseront pas prendre. Xiaolin Showdown est un défouloir brouillon d'autant plus sympa qu'il y a de joueurs, mais appartient à la catégorie des jeux que vous oublierez sitôt que vous aurez éteint la console.

Test réalisé par Mathias Lavorel

Avis de la rédaction

A qui s’adresse ce jeu ?
- Aux fans de Xiaolin Showdown de plus de 7 ans.
- Aux amoureux du grand n'importe quoi foutraque et nerveux.
- A ceux qui aiment Xiaolin Showdown et qui n'ont pas de DS.

Vous aimerez si vous avez aimé :
Viewtiful Joe Red Hot Rumble sur GameCube.