Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

World of Warcraft : Cataclysm

World of Warcraft : Cataclysm

Oubliez les terres d’Azeroth telles que vous les avez connues. Aile de Mort, l’Aspect dragon déchu, sème le chaos et la destruction partout où il passe. La fin du monde est proche !
Environ tous les deux ans, la série World of Warcraft étoffe son univers d’une nouvelle extension à la fois généreuse en contenu et plus aboutie techniquement. Troisième add-on à paraître, Cataclysm promet des heures et des heures d’aventure inédite avec un scénario sombre qui rappelle Neltharion au "doux" souvenir des héros virtuels. Le puissant dragon, Aspect de la Terre corrompu, devenu dément et avide de pouvoir, prend sa revanche sur le royaume d’Azeroth. On vous avait pourtant prévenus, il ne faut jamais réveiller un dragon endormi.

Aile de mort déchaîné
Aile de mort, comme se fait désormais appelé Neltharion, sort de sa torpeur et répand sur Kalimdor et les Royaumes de l’Est un déluge de flammes et de lave. Un cataclysme qui marque à jamais l’environnement (gros malus écolo en perspective). Il ne vous reste que quelques semaines pour profiter de la fière Mulgore, de l’idyllique Teldrassil, de la paisible forêt d’Elwynn, de la luxuriante Strangleronce. Dans Cataclysm, tous ces paysages subissent de profonds bouleversements "tectoniques" qui vont donner du boulot aux cartographes d’Azeroth. Qu’à cela ne tienne, leur tâche sera facilitée par la possibilité de chevaucher des montures volantes en ces terres. Une première ! De quoi redécouvrir des zones trop souvent désertées par les joueurs de haut niveau, au profit de celles de l’Outreterre et de Norfendre.

A vol d’oiseau

Cette mise à jour des couloirs aériens d’Azeroth va de pair avec l’accroissement de l’aire de jeu. Les hautes-terres du Crépuscule abritant la ville-forteresse de Grim Batol, le Temple de la Terre situé au cœur du Tréfonds, la Gueule des abysses, les salles de l’Origine d’Uldum, la ville engloutie de Vashj’ir, autant de lieux parmi les nombreuses destinations, parfois revisitées, que les aventuriers peuvent braver dans World of Warcraft : Cataclysm. Et si l’envie vous prend de repartir de zéro, sachez que Gobelins et Worgens redonnent un peu de piment et de variété aux adeptes du "reroll". Hormis leur aspect physique, ces deux nouvelles races possédent une zone de départ et des compétences raciales propres.

Un X marque toujours l’emplacement

Au registre des nouveautés, citons également des zones JcJ et des champs de batailles supplémentaires, un système inédit de progression de guilde, de nouvelles combinaisons de races et de classes, ainsi qu’un métier secondaire en plus : l’Archéologie. Au même titre que la Pêche, les Premiers Soins ou la Cuisine, l’Archéologie peut être cumulée aux autres métiers. Il ne tient qu’à vous de vous prendre pour Indiana Jones et déterrer les artéfacts les plus rares en vue de créer des objets uniques. World of Warcraft : Cataclysm se présente de façon aussi soignée que les deux précédentes extensions. De quoi renouveler votre engouement pour le MMO phare du moment !

Test réalisé par Frédéric Pam.

Avis de la rédaction

A qui s’adresse ce jeu ?
- Aux joueuses et joueurs âgés de 12 ans et plus
- A tous les fans de la saga
- A ceux qui désirent découvrir d’un œil nouveau les terres d’Azeroth

Vous aimerez si vous avez aimé :
- World of Warcraft
- World of Warcraft : The Burning Crusade
- World of Warcraft : Wrath of the Lich King