Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Winter Sports 2011 : Go for Gold

Winter Sports 2011 : Go for Gold

Voici donc la nouvelle édition de la désormais classique série Winter Sports. La motoneige y fait son apparition, mais les faiblesses du précédent épisode sont toujours présentes.
Afin de vous familiariser avec les différentes épreuves de glisse proposées, vos devez passer par le mode Solo. Ici, que vous choisissiez l’Entrainement (qui permet de pratiquer une épreuve au choix), la Coupe rapide (plusieurs combinaisons d’épreuves) ou la Carrière, on vous explique à chaque fois quels boutons de la manette utiliser dans chaque discipline, ce qui est plutôt un bon point, puisqu’il y en a tout de même neuf : Bobsleigh à 4, Snowboard cross, Patinage de vitesse (appelé Piste courte), Biathlon, Ski alpin freeride, Ski alpin descente, Saut à ski, Patinage artistique et Motoneige, LA nouveauté de l’année. Cela dit, les commandes sont assez similaires d’une épreuve à l’autre, on les assimile donc assez vite.

Une carrière bien remplie
Le mode Carrière est assez séduisant et le plus motivant, puisqu’il permet d’obtenir des points d’expérience, d’améliorer le matériel de son équipe de sportifs, de débloquer des pistes, etc. Après avoir choisi votre équipe parmi les huit proposées, vous avez le choix entre deux modes de progression : relever des défis et enchaîner les coupes. Les premiers sont organisés de telle façon que vous n’êtes pas obligé de tous les réussir pour progresser. Vous pouvez ainsi éviter les disciplines où vous brillez le moins. Dans le mode Compétition, en revanche, il faut savoir se débrouiller partout, et tenir la dragée haute aux trois autres concurrents. On peut aussi, plutôt que d’essayer de battre l’intelligence artificielle, choisir de défier un ou plusieurs amis dans le mode Multijoueurs, qui permet de jouer à 2, 3 ou 4, dans la même pièce ou en réseau, et propose des épreuves plus variées que celles du mode Solo : courses en récupérant un drapeau ou le maximum de pièces d’or, en passant sur le plus grand nombre possible d’accélérateurs…

C’est beau, mais pas passionnant

Les pistes sont vraiment splendides, vous permettant par exemple de réaliser des grinds en surplombant des gouffres, de traverser une carcasse d’avion, avec un point de vue imprenable sur les vallées en contrebas. Les mouvements des sportifs sont tout à fait fluides et agréables à regarder, notamment en patin à glace. Mais à côté de cette réussite graphique indéniable, on reste perplexe sur certains aspects du gameplay. Lors des courses, les adversaires apparaissent souvent sous la forme de petits avions bleus translucides , en bobsleigh, on se fait allègrement dépasser par les adversaires alors qu’on est en pole position et qu’on suit les bonnes trajectoires. En patinage de vitesse, on passe de la première à la quatrième place en un clin d’œil sans avoir apparemment commis d’erreur. C’est extrêmement irritant, surtout qu’on ne comprend pas comment s’améliorer. Sur les pistes, on traverse allègrement les groupes d’arbres sans jamais aucun dommage, alors qu’effleurer la barrière de sécurité fait tomber le skieur une fois sur deux. Quant à la technique du tir en biathlon, elle est assez incompréhensible : on a l’impression que le fusil est suspendu à un ressort et qu’il faut appuyer au jugé sur la détente. Avant de pouvoir commencer une course, on doit supporter à répétition des écrans d’attente et autres cinématiques intermédiaires censées mettre dans l’ambiance, mais finalement pénibles. Et on termine ce tour d’horizon découragé par certains sports, pas vraiment surpris par d’autres, et au final pas franchement passionné par ce titre.

Test réalisé par Philippe Istria.

Avis de la rédaction

A qui s’adresse ce jeu ?
- Aux joueurs de 3 ans et plus
- A ceux qui veulent retrouver quelques sensations de glisse sur leur canapé

Vous aimerez si vous avez aimé :
- Winter Sports 2010 sur Xbox 360.
- Vancouver 2010 sur PlayStation 3.