Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Warriors Orochi 3 Hyper

Warriors Orochi 3 Hyper

Koei n’exploite pas, il essore son concept de jeu. C’eut été étonnant de ne pas voir débarquer un "Warriors quelque chose" sur Wii U. Et en version Hyper pour la forme, juste pour la forme…
Dépassé par l’inimaginable puissance d’une hydre démoniaque menaçant de détruire le pays, trois héros se voient offrir une chance inespérée : retourner dans le passé afin de modifier l’histoire et rassembler une armée de valeureux guerriers. Pour les joueurs déjà ralliés à la cause des "Warriors", cette aventure a beaucoup à offrir. Une histoire sympathique, plus de 130 personnages à débloquer (dont Jeanne d’Arc, Achille ou Ryu Hayabusa) possédant chacun un style de combat unique, un système d’équipe amusant permettant de déclencher des attaques combinées, des mécaniques intéressantes de fusion des armes et d’affinité entre héros, de nombreuses missions (avec la possibilité d’en créer), diverses montures et engins de sièges… WO3H se montre à la fois gargantuesque en contenu et plutôt amusant à jouer. Faire voler ses adversaires par groupe de 30 et affoler le compteur de combos procure un sentiment de puissance toujours aussi satisfaisant.

Voyage dans le passé
Malheureusement, le titre traîne aussi les boulets habituels made in Koei. La réalisation est vraiment datée, les environnements s’avèrent basiques, répétitifs, les centaines de soldats clonés arpentant le champ de bataille ne sont pas visibles à moins de 20 mètres et s’animent généralement autant que des statues de cire. Les missions manquent de variété, d’idées et, avec une version japonaise sous-titrée anglais, il arrive de rater des mises à jour d’objectifs en cours de route. Par ailleurs, gérer ses nombreux héros entre les missions devient un peu fastidieux à la longue, entre autres à cause d’une interface bizarrement pensée. De quoi rebuter d’éventuels nouveaux venus. Aux points, Warriors Orochi 3 est sans doute l’un des meilleurs "Warriors" sorti à ce jour mais il lui manque encore pourtant le dynamisme et l’originalité d’un Sengoku Basara pour espérer mieux.

Ce qui change sur Wii U

Question prise en main, absolument rien ne change puisque le jeu n’exploite pas du tout le Gamepad, pas même pour afficher un agrandissement de la carte du champ de bataille. Le seul avantage inhérent à cette version tient à la possibilité, lorsque l’on s’amuse à deux en local, d’avoir un joueur sur la télé et un autre sur l’écran de la "mablette", plutôt que d’être en écran partagé (même si cela reste possible). Pour ne rien arranger, le rendu visuel, déjà peu flatteur sur PS3 ou Xbox 360, prend un coup de plus sur cette mouture Wii U dont les ennemis se matérialisent ex nihilo encore plus tardivement. Bref, Koei se fait le partisan du moindre effort et cela mérite sanction.

Test réalisé par Frédéric Dufresne.

Avis de la rédaction

A qui s’adresse ce jeu ?
- Aux joueurs de plus de 12 ans.
- Aux fans des séries Warriors.
- A ceux qui cherchent un beat’em all jouable à 2.

Vous aimerez si vous avez aimé :
- Warriors Orochi 3 sur autres supports.