Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Trials Evolution Gold Edition

Trials Evolution Gold Edition

Après avoir fait les beaux jours des possesseurs de Xbox 360, Trials ramène ses roues à crampons sur PC. Pour dignement fêter ces retrouvailles après une longue absence, le studio Red Lynx se met sur son 250cc.
Si les joueurs sont généralement réticents à l’idée de considérer le jeu vidéo comme une addiction, il faut bien admettre que certains titres se consomment sans modération, jusqu'à l'excès ! C’est le cas de Trials. Cela tient avant tout à la simplicité du concept : de la plate-forme vue de profil où l’on dirige une moto. Une gâchette pour accélérer, une pour ralentir et un stick pour pencher le pilote vers l’avant ou l’arrière : la prise en main est immédiate. Mais cette simplicité cache une réelle profondeur : entre le moteur physique, les modèles de motos et surtout l’architecture des niveaux, on se retrouve rapidement face à des obstacles impressionnants, délirants, que l’on se surprend à toujours surmonter. Cela tient en partie à une courbe de difficulté parfaitement dosée et en partie à l’humour. Trials est un jeu dans lequel on se prend énormément de gamelles. On se rate, on se retourne, on s’empale, on se vautre, on se satellise, on s’éparpille, on se noie… les développeurs assument leur coté sadique. Pourtant, chaque crash prend un tour ridicule. L’échec fait sourire et n’entraine aucune sanction, si ce n’est de perdre du temps sur le parcours. Du coup, on recommence, encore et encore, parce que c’est fun, marrant, inventif, beau, délirant, parce que l’on veut aller plus loin ou décrocher une médaille d’un plus beau métal.On passe la seconde

Ce plaisir brut suffirait amplement à justifier 5 étoiles mais Trials ne s’arrête pas en si bon chemin. Cette version Gold profite du contenu des deux épisodes : Trials HD et Trials Evolution, ce qui implique un bon paquet de niveaux. De plus, de nombreux minijeux détournent le principe de base. Ici, on roule dans une sphère, là on doit projeter son pilote le plus loin possible, ailleurs, on dirige une soucoupe volante, de quoi varier les plaisirs. Le jeu contient aussi un éditeur incroyablement puissant qui permet de gros délires et alimente constamment le jeu en nouveaux circuits. Bien sûr, vous pouvez aussi vous mesurer au reste du monde en multi. Du coup, même si le moteur ne se montre pas toujours d’une fluidité irréprochable (du moins lorsque l’on vient de charger un niveau), difficile de renier à Trials Evolution la mention "Incontournable".

Test réalisé par Frédéric Dufresne.

Avis de la rédaction

A qui s’adresse ce jeu ?
- Aux joueurs de plus de 12 ans.
- Aux amateurs de jeu de plateforme.
- Aux amateurs de motocross.
- A ceux qui aiment les jeux au fun immédiat.

Vous aimerez si vous avez aimé :
- Motocross Madness (oui, ça date un peu…)