Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Tomb Raider : Legend

Tomb Raider : Legend

Après la réconciliation opérée entre Lara et ses fans sur les autres supports, c’est au tour de la GameCube d’accueillir les dernières aventures de la voluptueuse archéologue. Contrat rempli sur la console de Nintendo.
Lara souffle sa dixième bougie en 2006. Eh oui, dix ans déjà ont passé depuis le premier épisode sorti sur PlayStation et qui nous faisait découvrir une archéologue britannique au caractère bien trempé et à la silhouette généreuse. Malheureusement au fil des épisodes, la série n’a pas su se renouveler et garder sa place de leader dans le genre. L’opus précédent, l’Ange des Ténèbres, laisse un amer goût de déception dans la bouche. Changement d’équipe pour Tomb Raider : Legend, c’est Crystal Dynamics qui s’y colle. On connaît notamment le studio pour les séries des Legacy of Kain. Un gage de réussite ?

Lara, enfin la vraie !

Nous ne cachons pas notre joie de retrouver Lara Croft plus en formes (ce pluriel n’est pas innocent) que jamais dans de nouvelles tribulations qui vont la faire voyager aux quatre coins de la planète à la recherche de puissantes reliques. Le scénario de Tomb Raider : Legend prend pour thème la légende du Roi Arthur et amène notre aventurière à opérer des flash-back impliquant sa mère, sa meilleure amie d’enfance ainsi qu’un mystérieux médaillon. Ce qui marque tout d’abord, c’est le soin appliqué à l’environnement graphique.
Que l’on se trouve dans un ancien temple aztèque au fin fond du Pérou, dans une base militaire désaffectée au Kazakhstan ou sur les cimes enneigés au Népal, notre aire de jeu affiche des décors de premier choix. La modélisation de la belle Lara n’est pas non plus en reste et son inventaire est représenté visuellement sur sa tenue.
Tomb Raider 8.0

Quant à la jouabilité, Crystal Dynamics s’est inspiré de la base qui a fait le succès de la saga, à savoir un gameplay orienté sur la voltige et les séances d’échanges de coups de feu nourris. Lara porte ses bons vieux pistolets à la ceinture mais sait également jouer du fusil mitrailleur, du lance-grenades, du fusil à pompe, des grenades, à grand renfort de visée automatique et de "bullet time". On marque la présence d’un grappin, utilisé en de nombreuses situations, que ce soit pour récupérer un objet, se suspendre ou se balancer ou faire tomber un ennemi. Egalement disponibles, une lampe torche à énergie rechargeable et une paire de jumelles capables d’analyser l’espace environnant, renseignant sur les interactions possibles. Rien de tel que quelques mécanismes et pièges pour se triturer les méninges ! Tous ces petits éléments ajoutés et mis bout à bout, associés aux contrôles intuitifs de notre acrobate, rendent la jouabilité facile d’accès et d’une ergonomie redoutable.

Le renouveau en marche ?

Mais attention au faux pas, une chute est si vite arrivée. Qu’à cela ne tienne, les points de passage permettent de reprendre l’aventure au dernier endroit de sauvegarde.
Si Tomb Raider : Legend assure le renouveau de la série, il est loin d’être exempt de tout reproche. On souligne notamment les phases en moto manquant d’intérêt, l’intelligence artificielle parfois défaillante et une durée de vie un peu juste.
Mais dans l’ensemble, la variété des énigmes, l’échelle démesurée des grandeurs (ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit...), la variété des destinations, le gameplay remanié et la fluidité du scénario font de Tomb Raider : Legend le digne successeur de la série originelle. Enfin le salut pour Lara !

Test réalisé par Frédéric Pam.

Avis de la rédaction

A qui s’adresse ce jeu ?
- Aux joueurs de douze ans et plus
- Aux nostalgiques de la première heure
- A ceux qui veulent se réconcilier avec la célèbre aventurière
- A ceux qui aiment les femmes de caractère


Vous aimerez si vous avez aimé :
- Tomb Raider, l’original sur PlayStation
- Prince of Persia : l’Ame du Guerrier