Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

The Legend of Zelda : Ocarina of Time 3D

Retour fiche produit

The Legend of Zelda : Ocarina of Time 3D

Jeu mythique de la N64, chef-d’œuvre intemporel pour tous les fans de Nintendo, Ocarina of Time revient sur 3DS pour être découvert par une nouvelle génération de joueurs.
Premier Zelda en 3D, Ocarina of Time est considéré par beaucoup, encore aujourd’hui, comme le meilleur Zelda jamais réalisé. Cette faculté de représenter le monde d’Hyrule en trois dimensions laisse divaguer l’imagination. Une promenade à cheval dans des plaines si vertes qu’elles semblent sorties d’un cahier de coloriage. Ocarina of Time permet de s’évader ailleurs dans des décors et des paysages qui ouvrent l’espace vers le ciel comme vers l’horizon.

Le flot du temps
Ocarina of Time développe un scénario similaire à celui de Zelda III sur SNES. Il est un élément impalpable du jeu qui est pourtant tout aussi essentiel que la perfection étudiée de son gameplay, c’est sa puissance d’évocation. La façon indirecte et elliptique dont est racontée l'histoire est exemplaire. Link, le héros muet si cher à Nintendo, est le parfait réceptacle pour que chacun en fasse le héros de ses rêves. Les développeurs se sont volontairement effacés derrière une forme abstraite de récit, un conte moral universel. Ce niveau de savoir-faire peut être comparé aux films de Disney. Le jeu réécrit d’ailleurs la thématique de la série (dualité des mondes et des êtres, rapport à la nature et à la spiritualité) sous un regard nouveau. Sans rien dévoiler, il fonctionne sur deux niveaux : le Monde de la Lumière et le Monde du Crépuscule dans lequel Link est plongé dans une sorte de cauchemar à la Silent Hill. Ici, le voyage entre ces deux dimensions s’effectue grâce à l’ocarina du Temps. On contrôle donc deux Link, un enfant et un adulte, tous deux aux aptitudes différentes.

Maître donjon

Comme toujours dans un Zelda après les flâneries dans Hyrule, après la pêche, les minijeux et les discussions avec les habitants, de vrais et sombres donjons vous attendent. Le donjon, dans Zelda, est un moment pivot car sa résolution implique que l'aventure va progresser et offrir de nouvelles perspectives de gameplay. Comme Zelda III, Ocarina of Time offre des donjons à la conception incroyable et des boss légendaires (l’araignée géante, le Ganon qui sort des tableaux…). C'est ici que l'inventivité des designers de Nintendo peut faire rougir la concurrence : cette capacité à concevoir des cartes dont les imbrications architecturales sont aussi crédibles que retorses à assimiler. Chaque lieu à son thème et on est obligé de se créer une topographie très rigoureuse de l’endroit. Voir un passage en hauteur signifie penser ou repenser les couloirs, escaliers, sauts et escalades qui peuvent y mener. Chaque donjon oblige à réfléchir différemment. A chaque lieu ses spécificités. Le rythme lui-même au sein de chacun est variable. On passe de combats épiques à des phases d'exploration méticuleuse. Il y a toujours une surprise à découvrir, parfois dans les endroits les plus improbables.

Magie pure

Formidable compilation de moments de joie et d’émerveillement, Ocarina of Time est un jeu qui donne une leçon de maturité créatrice. Et il peut être considéré aujourd’hui comme l’un des exemples parfaits du jeu fondamentalement console. Malgré tout, ceux qui possèdent déjà une précédente version du jeu (N64, GC, Console Virtuelle) peuvent faire l’impasse sur la version 3DS qui, bien qu’excellente, n’atteint pas la perfection de ses homologues salon.

Test réalisé par Emmanuel Touchais.

Avis de la rédaction

A qui s’adresse ce jeu ?
- Aux joueurs de plus de 12 ans.
- Aux fans de Zelda.
- A ceux qui ne connaissent pas le plus mythique des épisodes de la série avec le III.

Vous aimerez si vous avez aimé :
- The Legend of Zelda : Twilight Princess sur Wii.