Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Test Drive Unlimited

Test Drive Unlimited

Test Drive s’était depuis longtemps perdu sur les sentiers de la médiocrité, mais l’arrivée d’Eden Studios au volant a tout changé. Après avoir révolutionné le jeu de course sur Xbox 360, TDU s’attaque au PC.
Hawaii. Son climat paradisiaque, sa diversité topographique et ses 1600 kilomètres de route vont devenir votre nouveau terrain de jeu. Fraîchement débarqué, vous dépensez vos maigres économies dans l’achat d’une petite maison (dotée de places de parking) puis d’un modeste véhicule. Et l’aventure commence…

And the road becomes my bride

Test Drive Unlimited est un titre atypique qui tente de fusionner la course classique avec le concept de MMO. Un pari ambitieux qu’Eden Studios parvient néanmoins à relever, en grande partie. Dès le départ, vous êtes lâchés dans cette vaste île, libre d’aller où vous le souhaitez, de slalomer dans la circulation, de provoquer la police et d’explorer le moindre recoin de l’atoll. Au gré de vos balades, vous découvrirez de nouveaux lieux (appartements, magasins de fringue, concessionnaires auto ou moto) et surtout de nouvelles épreuves primées.
Sur ce point TDU frappe fort : course contre la montre ou contre des concurrents, duels improvisés, avec ou sans circulation, records de vitesse, petits circuits ou longs trajets (jusqu’à 50 minutes pour le fameux Tour de l’île), artères urbaines perpendiculaires ou routes de montagne sinueuses, prise en compte du pilotage ou possibilité de couper à travers champ et de jouer du pare-choc, diverses classes de véhicules, transport de passagers ou de paquets … Ma préférence va aux missions de convoyage, consistant à rapatrier un véhicule luxueux sans la moindre égratignure, ce qui implique de se fondre dans la circulation alors que l’on est à bord d’un bolide capable de faire allègrement péter les 300 Km/h. Une délicieuse torture qui incite à cumuler un maximum d’argent pour se payer lesdits bolides (ainsi que des villas et des fringues), mais qui exprime aussi l’esprit de TDU.
Plus on est de fous du volant…

Ce jeu s’adresse aux amoureux des belles voitures (Jaguar, Ferrari, Lamborghini, Aston Martin, Mercedes…) qui apprécient les balades, la conduite sportive et… la compétition ! Car s’il est possible de s’amuser en solo, le jeu permet aussi de se connecter à un serveur en ligne. Vous pouvez alors participer à des épreuves spécifiquement multijoueurs, rejoindre un club, vendre ou acheter des véhicules particuliers, créer vos propres épreuves et les partager, ou tout simplement vous tirer la bourre avec d’autres joueurs croisés sur la route.
Une idée novatrice qui fonctionne particulièrement bien, mais qui impose aussi certaines limites. Afin d’assurer une égalité dans les chronos, la météo ne varie pas et l’on doit se contenter de courses diurnes. Cumulé à l’omniprésence de la végétation, cela entraîne un réel manque de variété visuelle (sans parler de l’unique surface : le bitume). De plus, on regrettera des classes de véhicules un peu trop larges, avec des écarts de performances parfois important qui rendent inutiles (hormis pour la collection) bien des véhicules.
Il n’empêche que TDU s’impose comme un titre riche, qui fournit d’excellentes sensations de pilotage (pouvant s’adapter à tous les goûts) et offre un concept unique, enrobé d’une réalisation de qualité. Définitivement un must pour tout amoureux de la route.

Test réalisé par Frédéric Dufresne.

Avis de la rédaction

A qui s’adresse ce jeu ?
- Aux joueurs de plus de 3 ans
- Aux amoureux de belles voitures
- A ceux que les courses on-line excitent


Vous aimerez si vous avez aimé :
- Need for Speed Most Wanted