Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Super Mario Galaxy 2

Super Mario Galaxy 2

Vous pensiez que les concepteurs de Mario avaient livré leur chef-d’œuvre avec Super Mario Galaxy ? Erreur ! Ce deuxième épisode, dans lequel Yoshi accompagne son maître dans l’espace, est encore meilleur !
Malgré la présence annoncée du petit dragon glouton dans ce nouvel épisode galactique, on pouvait se demander s’il était possible de faire mieux que Galaxy. Après quelques heures de jeu, la réponse est, sans conteste : OUI. Une fois passé le premier niveau, quasiment identique à celui du premier épisode, boss de fin compris, et donc assez fastidieux pour ceux qui ont déjà dirigé Mario dans l’espace, ce n’est que du bonheur.

Des nouveautés qui nous simplifient la vie
L’Observatoire de la comète et ses différents dômes qu’il fallait rejoindre à pied pour accéder aux galaxies, c’est de l’histoire ancienne. Mario se déplace désormais grâce à un vaisseau spatial qui a la forme de sa tête, et passe ainsi d’une galaxie à l’autre, à la manière des anciens Super Mario sur les cartes des différents mondes. C’est beaucoup plus sympa. En plus, un petit panneau situé à côté du gouvernail du vaisseau indique, pour le monde dans lequel on se trouve, le nombre d’étoiles qui restent à libérer dans chaque galaxie. Pratique pour s’y retrouver dans cet immense univers. Passons aux nouveaux costumes, toujours très attendus. Mario nuage peut créer, 3 fois de suite, un petit nuage sous ses pieds pour gagner de la hauteur ou éviter de tomber trop bas. Attention donc à bien gérer sa réserve ! Mario de pierre, comme le Major Ruine de Kameo (souvenez-vous, un des premiers jeux de la Xbox 360), se transforme en boule de pierre roulante qui écrase tout sur son passage. Le foret est plus un accessoire qu’un costume. Lorsque Mario le soulève, il peut creuser des galeries à la verticale dans les planètes, qu’elles soient pleines ou creuses. Yoshi possède lui aussi ses propres nouveaux pouvoirs. Il avale un fruit rouge pimenté et se met à courir à toute vitesse, sur plan horizontal ou vertical. Il tombe sur un fruit bleu et s’envole comme un ballon. Il engloutit un fruit jaune lumineux et devient un révélateur de passages invisibles suspendus dans l’espace.
Si un deuxième joueur peut vous accompagner dans l’aventure, vous devenez quasiment invincible. Dans ce cas, un petit Luma apparaît au-dessus de la tête de Mario. Grâce au pointeur de sa Wiimote, le joueur 2 peut alors, en plus de ramasser les étoiles et bloquer les ennemis, aller chercher les différents items (pièces, 1up, clés..) et les apporter à Mario, détruire les cristaux et même certains ennemis. On pourrait citer d’autres nouveautés : les clones chaotiques, répliques ennemies de Mario en fumée qui le suivent en exécutant exactement les mêmes gestes , les Lumas vendeurs d’items , les petites cibles bleues surmontées d’une tornade, qui sont autant de niveaux bonus sources de vies supplémentaires , la possibilité de jouer certaines galaxies avec Luigi…

Super Mario pour les nuls

Sur ce deuxième épisode, il est évident que Nintendo continue à vouloir rendre ses jeux accessibles au plus grand nombre. Grande première : un DVD d’initiation accompagne le titre, et présente visuellement les différents mouvements du héros et de son dragon en donnant quelques conseils pour terminer les premiers niveaux. C’est plus sympa que de lire la notice, mais vraiment réservé aux néophytes. Seuls les 2 onglets Défi sont à consommer sans modération : on y voit ce qu’on peut faire avec Mario quand on maîtrise parfaitement ses manettes. Impressionnant ! Au cours du jeu, il y a également moyen de se faire aider. Tout d’abord grâce aux Plasmatrucs présents dans certains niveaux, des écrans plats qui donnent quelques indications, également visuelles, sur la marche à suivre. Et puis il y a l’Esprit Cosmique. Si vous perdez de trop nombreuses fois sur le même niveau apparaît la silhouette d’Harmonie, qui guidait Mario dans le premier épisode. Si vous acceptez son aide, vous n’avez plus rien à faire. Mario termine le niveau en deux temps trois mouvements, mais vous ne gagnez alors qu’une étoile de bronze. Pour l’or, il faudra vous débrouiller tout seul. Ce deuxième épisode galactique a vraiment tout pour séduire ceux qui n’ont encore jamais joué à Mario, mais aussi les vieux de la vieille, qui retrouveront leur dragon favori avec délectation, devront terminer des niveaux bien corsés, découvriront des galaxies toujours plus délirantes, mais aussi de nombreuses références aux anciens épisodes sous forme de musiques ou de décors. Du coup, on peut à nouveau se poser la question : les concepteurs peuvent-ils encore faire mieux ?

Test réalisé par Philippe Istria.

Avis de la rédaction

A qui s’adresse ce jeu ?
- A tous, sans exception, à partir de 7 ans.

Vous aimerez si vous avez aimé :
- Super Mario Galaxy