Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Starpeace

Starpeace

Un Simcity à la sauce online ? Quel maire virtuel n'en a jamais rêvé ? Si vous êtes un maniaque de la construction tous azimuts et de la gestion économique, Starpeace est peut-être bien le jeu online que vous avez toujours attendu.
Parlons peu, parlons bien : Starpeace est un Simcity-like.

Cela signifie que si vous n'aimez pas les jeux alliant construction et gestion, vous pouvez vous arrêter ici. Aussi curieux que cela puisse paraître, le genre est pourtant incroyablement populaire sur PC. L'adaptation de ce concept en 100 % online apparaît donc comme une évolution logique. Admettez que l'idée de construire une ville en ligne en coopération avec d'autres fondus, le tout servi par une solide simulation économique, c'est plutôt attractif, non ?

C'est énorme Thérèse !

Contrairement à Simcity, Starpeace ne vous plonge pas dans la peau d'un maire (du moins pas au début) mais dans celle d'un entrepreneur. L'idée est simple : on vous donne 100 millions de dollars pour vous installer sur un monde et vous devez vous débrouiller pour bâtir un empire. A vous de voir si vous préférez vous spécialiser dans la location de bureaux, dans la production de nourriture ou d'énergie, dans les commerces de quartier, dans la vente d'automobiles, etc. Si on peut reconnaître une première qualité à Starpeace, c'est l'énorme diversité qu'il propose aux joueurs. Extraction de matières premières, industrie des loisirs, services, production industrielle , tous les pans d'une économie moderne - ou presque - sont représentés dans le jeu. Un véritable tour de force. Les créateurs du jeu promettent même de développer encore cette variété dans les mois à venir. Une richesse qui s'exprime à l'écran par un graphisme coloré et varié rendu par une 3D isométrique du plus bel effet.
Clic je me monte une petite start-up, clic j'investis tout dans la pub, clic je finis ruiné. Quel réalisme !

Une fois un secteur d'activité choisi, il ne vous reste plus qu'à vous lancer en construisant un siège social et quelques premiers bâtiments. L'interface est assez simple d'emploi bien qu'elle se révèle parfois incroyablement lente et que quelques bugs mineurs donnent à l'occasion envie de tout casser. Mais avec un peu de patience on apprend sans trop de douleur à tout gérer de front. Car en plus de l'expansion pure et dure, il faudra également gérer la recherche (afin de développer vos possibilités), optimiser vos bénéfices en bidouillant des tas de paramètres (paye des ouvriers ou des cadres, choix des fournisseurs, emprunts, etc.) et gérer les relations avec vos concurrents. Les joueurs les plus fins pourront même atteindre le poste envié de Maire d'une ville ou des responsabilités supplémentaires les attendent. Mais ceci est une autre histoire.

Pas de pression...

Comme Starpeace est un jeu 100% en ligne, ne vous attendez pas à faire fortune dans la soirée. Il faudra passer au moins quelques jours avant de commencer à engranger des bénéfices substantiels.
L'économie suit son cours et vos actions devront s'inscrire dans une logique de long terme. A vous de suivre l'évolution de votre planète pour être par exemple le premier à ouvrir un GreenBurger dans le nouveau centre d'affaire qu'un autre joueur vient de monter. Les opportunités ne manquent pas !
Les évolutions attendues

D'ici très peu de temps, quinze nouveaux bâtiments au look futuriste feront leur apparition et on parle déjà de la possibilité de jouer un membre de la pègre dans les mois à venir. Les développeurs ont encore des tas de projets pour Starpeace et on sent déjà une véritable communauté se mettre en place autour du jeu. Une initiative vraiment enthousiasmante.

Test réalisé par Guillaume Pan'.

Avis de la rédaction

A qui s'adresse ce jeu ?
- Ceux qui aiment la gestion.
- Ceux qui aiment la gestion.
- Et à ceux qui aiment la gestion. Vous voilà prévenus !


Vous aimerez si vous avez aimé:
- Simcity