Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Star Wars : Empire at War

Star Wars : Empire at War

Diriger les forces de l'Empire ou de la Rébellion, ça fait toujours rêver. Empire at War vous propose de revivre la trilogie originale, tout en temps réel.
Dans le monde des jeux de stratégie autour de l'univers Star Wars, le joueur n'a jamais su très bien sur quel pied danser entre l'intéressant Galactic Battleground et le plus que moyen Force Commander. Dans le cas présent, le studio Petroglyph avait-il la Force avec lui ? Empire at War se fixe un objectif ambitieux : être le Total War consacré à l'univers de George Lucas.

Je suis le maître de l'univeeeeers !

Empire at War vous propose plusieurs modes de jeu. Outre les traditionnelles escarmouches (missions libres), on retiendra le mode campagne qui vous fait revivre la guerre entre Alliance et Rébellion. A noter que deux joueurs peuvent s'affronter, chacun contrôlant un camp. Chaque planète en votre possession apporte un bonus (production moins chère, unités plus puissantes, etc.). Vous y développerez installations au sol et dans l'espace afin d'accéder à des unités nouvelles. Cette phase de gestion est cependant trop simplifiée. On peut dépenser l'argent sans trop se prendre la tête, point de déficit possible comme dans un Total War.
Périodiquement, des événements donnent accès à de nouvelles technologies. Pour l'Empire, il faudra bâtir un centre de recherche, pour l'Alliance voler les technologies avec R2D2. Plusieurs héros de la saga influent également sur les combats ou le vol de ressources.
Deux camps, deux styles

Tandis que l'Empire ravira les bourrins, avec ses unités massives et puissantes, l'Alliance propose un style de jeu plus basé sur la complémentarité de petites unités. Les "méchants" seront ravis de pouvoir pourrir leurs potes rebelles à coups d'Etoile Noire.
Pour s'emparer d'une planète, il faudra d'abord défaire les défenses spatiales (vaisseaux en orbite et station spatiale) avant de lancer l'invasion au sol. A signaler que l'Alliance peut zapper cette phase en envoyant un groupe de combat terrestre de taille réduite.

Rétréci au lavage

Le combat spatial commence. Il n'y a pas à dire, c'est beau. Les lasers fusent, les chasseurs tournoient, les bombardiers expédient leurs torpilles. La classe. Ah, tiens, je ne peux bouger qu'en 2D. Oh, mince, la carte est toute petite... L'affrontement se trouve du coup simplifié à l'extrême. Impossible d'optimiser le placement de ses Stardestroyers. Pire, ils se gênent entre eux...
On passe ensuite à l'attaque au sol. Ah tiens, la aussi c'est plutôt petit et surtout le décor est très directif. Les combats impliquent de prendre le contrôle de points de renfort pour permettre de débarquer plus de troupes. Mais dans tous les cas les engagements ne sont pas très massifs. Les stratégies s'avèrent également vite limitées. Le côté pierre-feuille-ciseau se révèle très exagéré.
Un puissant AT-ST se fera ainsi tirer de manière risible par des troupes équipées de lance-missiles tandis que ses lasers égratigneront à peine les soldats. Bref, la solution passera surtout dans le "bourrinage" avec des unités adaptées.

Au final, nous avons un STR certes joli. Accrocheur puisqu'il restitue bien l'univers. Hélas, l'ensemble est un peu trop simpliste pour les fanas de ce genre de jeu. Les autres adoreront justement ce côté.

Test réalisé par Arnaud Papeguay

Avis de la rédaction

A qui s'adresse ce jeu ?
- Aux fans de l'univers Star Wars
- Aux stratèges débutants ?
- Aux joueurs qui n'aiment pas la compta


Vous aimerez si vous avez aimé :
- Star Wars : Galactic Battleground
- Ground Control II : Operation Exodus