Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Star Wars Battlefront II

Star Wars Battlefront II

Info flash : "le Star Wars à la sauce Battlefield est l’objet d’un clonage sans précédent pour précipiter à la vitesse lumière le second opus dans le lecteur de votre Xbox". L’occasion de retrouver la communauté chez soi ou sur le net pour participer à quelques "petits meurtres entre amis".
Star Wars Battlefront II, c’est un peu un clone de Battlefield. Chaque joueur s’enrôle dans le camp de son cœur et se lance à corps perdu dans une lutte sans merci dont nul ne reviendra sans cicatrices. Ici, la lutte ne se limite pas à la seule petite planète bleue mais à l’univers tout entier. Et c’est déjà pas mal !

Il y a bien longtemps dans une galaxie très très lointaine

Si la vie d’un Jedi n’est pas de tout repos, imaginez celle d’un soldat de l’Empire, coincé dans une combinaison de kevlar non climatisée et armé d’un fusil laser qui pèse 50 kilos.
Eh bien si vous souhaitez rempiler, c’est l’occasion d’intégrer l’une des quatre forces en présence : l’Alliance Rebelle, les Troupes de l’Empire, les soldats de la République et les CSI (droïdes). Bien entendu, pour que la fête soit plus folle, chaque camp dispose de véhicules et vaisseaux de combats surarmés.
La guerre des nerfs

Au programme, quatre modes de jeu. Le plus basique : l’entraînement – passage obligé du maniement du sabre ou du pistolet laser – histoire de se familiariser avec les commandes et les principes du jeu au sol et dans l’espace. Passé cette formalité, le temps est venu de se lancer dans la campagne solo de l’Avènement de l’Empire. Vous jouez le rôle d’un clone appartenant à la 501ème, qui va participer dans un ordre chronologique aux multiples batailles qui ont permis le sacre de l’Empire.
Autre alternative, le mode Action immédiate. A peine le temps de comprendre où vous avez été débarqué, c'est-à-dire au milieu de nulle part sur une planète paumée, que le feu ennemi s’abat sur vous. Votre mission : faire un carton. Plus la liste de vos victimes sera longue, mieux vous figurerez au classement.
Enfin, reste le mode Conquête galactique qui se présente sous la forme d’un wargame avec en bonus de vraies batailles tout en 3D !

Un mode solo décevant, un multi éclatant !

Côté déception, sachez que le mode solo se termine rapidement (8 heures). Chaque opposition au corps à corps mute en tir aux pigeons. En cause une IA peu évoluée. La quintessence de SWB II se situe sur le front du multi. Encore une fois, le jeu peut se dérouler sous écran partagé.
Une option, où deux à quatre joueurs s’en donneront à cœur joie, soit les uns contre les autres soit en mode coopératif, à faire grimper le compteur du nombre de leurs victimes. Via le Xbox Live, les parties en réseau accueilleront jusqu’à 32 joueurs (24 précédemment). Autant dire qu’à partir de ce niveau, les parties entre humains deviennent palpitantes.
Une réalisation impeccable

Si piloter un X-Wing ou un chasseur Tie reste un bonheur indescriptible, il en est différemment de leur maniabilité. L’impression d’évoluer dans l’espace n’est pas très réaliste et le pilotage des chasseurs s’avère assez délicat. Autre point délicat, des maps un peu trop petite, un détail qui restreint le fun d’une bonne partie de chasse. Bien trop souvent, ayant atteint les limites d’une carte, le pilote est illico presto remis dans le droit chemin… Heureusement, SWB II bénéficie d’une excellente réalisation, d’un graphisme à la hauteur de ce que peut donner une Xbox et d’une ambiance retranscrite à merveille. Signalons tout de même un framerate en baisse lors des parties en réseau, sans doute la conséquence de la faiblesse du débit de certaines connexions réseau (simple supposition). Un défaut non constaté en mode solo.

Test réalisé par Richard Roger.

Avis de la rédaction

A qui s’adresse ce jeu ?
- Aux fans de Star Wars
- Aux fines gâchettes
- A ceux qui rêve de s’envoyer en l’air à bord d’un Tie-fighter


Vous aimerez si vous avez aimé :
- Star Wars Battlefront
- Star Wars : Republic Commando