Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

SSX Blur

SSX Blur

Ski et snowboard, ça se pratique avec les pieds. Sauf sur Wii où on utilise ses mains. Passé cette ambiguïté, le joueur se lance sur la neige avec un seul objectif : enchaîner les "tricks". Les nouveaux contrôles de la Wii rendent-ils SSX plus fun ?
Franchise on ne peut plus fun au gameplay éprouvé, SSX tente l’aventure Wii. Avec un défi de taille à clé : trouver des contrôles adaptés à la console pour que le joueur s’éclate autant que sur les consoles "traditionnelles". Pari réussi ? Pas entièrement…

L’appel des sommets

SSX Blur propose trois sommets pour un total d’une douzaine de pistes. Le joueur fidèle à la série reconnaîtra certaines descentes venues des épisodes précédents. Ce qui n’est pas sans rappeler le "recyclage" que fut SSX Tricky en son temps… Après l’excellent SSX On Tour, cela donne une petite impression de passage à vide au rayon inspiration.
A ski ou en snowboard, le "rider" virtuel retrouve les épreuves reines de la série SSX. Courses de vitesse ou défis de "tricks", pistes mixant bosses et passages rapides, "pipe" dédiés aux acrobaties : tout y passe. Avec en plus des tournois que vous débloquerez en engrangeant des points au cours des épreuves. En plusieurs parties, ces tournois apportent bonus et accès aux autres pics.
Augmenter ses chances

Au fil de sa carrière, le joueur a l’opportunité de débloquer de nouveaux "riders" aux caractéristiques propres. Il obtiendra également de nouveaux équipements à même de doper certaines capacités de son avatar (en échange d’un malus dans un autre domaine). Et si ces avantages ne suffisent pas pour gagner, vous avez la possibilité de balancer une boule de neige sur un autre compétiteur (et l’admirer se manger un beau gadin).

SOS Gameplay

A défaut de l’avoir dans les tracés des pistes, on attend l’originalité de SSX Blur dans ses contrôles. Votre avatar se dirige en inclinant le Nunchuk, les changements de direction précis se faisant au stick. Amusant au début, ce type de contrôle se révèle tellement peu naturel et précis qu’on file dans les options assigner les déplacement au seul stick. Cela n’en devient pas plus précis (la faute à la prise en main du Nunchuk), mais déjà un poil plus naturel… Mais la partie de rigolade commence réellement lorsqu’on essaye de placer un "trick"… Ils se déclenchent (quand ils le veulent bien) en remuant la Wiimote verticalement ou horizontalement.
Les "grabs", eux, sont placés sur le Nunchuk. L’éparpillement des commandes entre les deux contrôleurs fait qu’on agite joyeusement les bras en tous sens pour essayer de faire quelque chose de propre. Sans parler de la touche "-" fort mal placée qui sert à remettre son "rideur" sur la piste. Embêtant lorsque le doigt glisse dessus en plein "trick". Gageons qu’à la longue, on finit par s’y faire et on commence à se satelliser. Mais le pire reste à venir…
Uber Malaise

En enchaînant les "tricks", vous faites grimper votre jauge de Groove. Celle-ci permet de déclencher un "boost" ou de réaliser des "Uber Tricks" qui rapportent un max. En plein vol, un rikiki pictogramme apparaît au dernier moment montrant une figure (souvent trop complexe) à réaliser avec la Wiimote. Le temps de la voir, de comprendre et vous prenez un gadin. Pire, si vous avez compris, la reconnaissance de mouvement se plante souvent lamentablement et rien ne se déclenche. Embêtant dans un jeu basé sur les "tricks", non ?

SSX Blur, à défaut d’être original, aurait pu être efficace et fun sans un gameplay à la ramasse. Soit vous êtes un peu poulpe et vous parvenez à vous faire aux contrôles, soit vous allez piquer une crise.

Test réalisé par Arnaud Papeguay

Avis de la rédaction

A qui s’adresse ce jeu ?
- A partir de 3 ans.
- Aux joueurs qui arriveront à se faire aux contrôles…
- Aux fans inconditionnels de la série.


Vous aimerez si vous avez aimé :
- Les autres SSX sur les consoles de la génération précédente