Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Shenmue 2

Shenmue 2

Après la Dreamcast, Shenmue, la prestigieuse série de Yu Suzuki s'installe sur la console de Microsoft. L'expérience se révèle toujours aussi mémorable... mais toujours en anglais.
Les fans se sont longtemps demandé ce qu'il adviendrait de la saga de Shenmue après la disparition de la Dreamcast. Sur ce point nous voilà fixés avec l'arrivée sur Xbox du second épisode de la série paru initialement sur Dreamcast en 2001. Quels sont les avantages de ce portage ? Les développeurs ont-ils profité des capacités de la console pour rafraîchir le graphisme ? Et surtout, le concept de jeu est-il toujours au goût du jour ?

Welcome to the real world

On retrouve Ryo Hazuki sur les quais de Hong Kong, toujours sur les traces du meurtrier de son père. Mais l'histoire de Shenmue, ça n'est pas uniquement une quête de justice, c'est aussi celle d'un individu fraîchement débarqué de son Japon natal, qui va devoir s'adapter à une ville inconnue. Ainsi, à peine arrivé, il va falloir se trouver un pied à terre pour la nuit, gagner sa vie (manutention, prêteurs sur gages, participer à des combats de rue, etc. Les possibilités sont incroyablement vastes). Toutefois, toutes ces vicissitudes n'empêchent pas de s'offrir quelques p'tits plaisirs : jouer aux machines à sous, se visser à une borne d'arcade
pour jouer à Out Run ou Space Harrier (nostalgie, quand tu nous tiens). On fait également maintes rencontres, bonnes ou mauvaises, anecdotiques ou vitales au dénuement, qui contribuent, tout comme l'alternance du jour et de la nuit, à accentuer la sensation d'immersion.
You live, you learn

Liberté de mouvement et immersion totale, telles sont les deux premières pierres de voûte qui ont participé à bâtir la réputation de Shenmue. La troisième, c'est un habile mariage de différents genres. Aux phases d'investigation se mêlent des énigmes, des phases d'exploration, des combats avec une palette de coups qui s'étoffe au fil de l'aventure (rappelons que Yu Suzuki est à l'origine de la série des Virtua Fighter), et les fameux QTE (phases d'action durant lesquelles il faut reproduire rapidement les touches s'affichant à l'écran) déterminant l'évolution de l'histoire. Ajoutez à cela des personnages à la personnalité complexe, une citée grouillante de vie, des infos qui se glanent de façons différentes selon les situations (gracieusement, par la force, en versant des pots de vin, etc.) et vous aurez compris qu'en plus d'offrir un univers d'une grande richesse, Shenmue se veut aussi inattendu. Une denrée rare en matière de jeu d'aventure.

English or English ?

Mais qu'en est-il de la réalisation ? Eh bien, force est de constater qu'à part les décors qui scintillent moins que sur Dreamcast et la disparition des saccades, la différence entre les deux versions ne saute pas aux yeux. Néanmoins, avec des environnements très détaillés, des transitions entre cinématiques et phases de jeu quasi-imperceptibles, pour un soft datant d'il y a plus d'un an, Shenmue 2 s'en sort remarquablement bien.
Au rayon nouveautés, on note l'apparition d'un DVD bonus retraçant les prémices de la saga et un doublage des voix en anglais.On passe ainsi d'un jeu en japonais sous-titrés anglais à un jeu en anglais sous-titré anglais (ça fait toujours une belle jambe à ceux qui ne maîtrisent pas la langue de Shakespeare).
Si ce portage ne sera d'aucune utilité à ceux qui connaissent l'original, Shenmue constitue toujours une expérience unique en son genre, vivement recommandée à ceux qui veulent s'initier à la saga avant la sortie du prochain volet.

Test réalisé par Carine Larsen

Avis de la rédaction

A qui s'adresse ce jeu ?
- A ceux qui veulent découvrir l'univers de Shenmue
- A ceux qui ne connaissent pas la version Dreamcast
- A ceux qui sont à l'aise en anglais


Vous aimerez si vous avez aimé :
- Premier du genre sur ce support
- Shenmue sur Dreamcast