Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Shadowrun

Shadowrun

Vous connaissez le jeu de rôle papier Shadowrun ? Et les RPG sortis à la fin des années 90 sur Megadrive et Super Nintendo ? Non ? Ce n’est pas bien grave, le jeu ci-dessous n’a que peu de rapport avec ces derniers. Ici, on "frag" tout ce qui bouge en chantant.
Vous voici projeté un peu moins de 30 ans dans le futur. A cette époque, l’énergie mystique connue sous le nom de magie refait son apparition à la surface du monde. Avec elle, nains, elfes et trolls reviennent à la vie et rejoignent l’humanité au rang de races intelligentes. Deux factions, regroupant des représentants de chacune des races, s’affrontent pour le contrôle de l’énergie magique : la RNA et le Lineage. Chacune à ses motivations, mais en fait cela n’a aucune influence sur le jeu. Ce scénario léger n’est qu’un prétexte pour voir les deux camps se cartonner.

Counter-Strike en pas pareil ?

A l’instar d’un Counter-Strike, les joueurs se mettent sur le museau et gagnent de l’argent au fil des "frags" et des victoires. Un argent qui permet de s’acheter des armes et autres gadgets en début de round (les matchs se jouant en six rounds gagnants). Rien que du très classique en somme. Le tout en huit contre huit au maximum, ce qui fait un peu léger. Magie et technologie sont au rendez-vous dans les menus d’achat. Ce qui permet de réaliser des combinaisons intéressantes.
Implant pour viser plus précisément, câblages qui améliorent vos réflexes côtoient arbres magiques régénérant la vie et autres sorts incapacitant l’ennemi. Magie et technologie puisent dans votre "essence", énergie dont la quantité à votre disposition dépend de votre race.
La foire aux bestiaux

Chaque race possède évidemment ses spécificités. Les humains sont la traditionnelle race généraliste. Les elfes courent comme des lapins et régénèrent leur vie, mais encaissent peu de dégâts. Les nains puisent l’essence des autres créatures pour s’en servir. Et les trolls… Eh bien se sont des trolls : bourrins, résistants, lents et particulièrement poètes (le chant de la mitrailleuse au clair de lune, vous connaissez ?). Ainsi, chaque race a des affinités avec certaines magies ou technologies et le joueur devra trouver l’assemblage qui lui convient le mieux. En quelques parties, ce sera fait, pas de danger de migraine à l’horizon.

Et qu’a-t-on au menu ?

Le soft propose trois modes de jeu répartis sur une dizaine de cartes. Deux d’entre eux sont des dérivés de la capture de drapeau : soit les deux camps convoitent un artefact, soit le Lineage tente de s’en emparer tandis que la RNA défend. Le dernier mode s’inspire d’un match à mort en équipes classique. Bref, niveau contenu, et en l’absence de tout mode solo, il n’y a pas de quoi pavoiser. C’est basique. Certes, le jeu sort à 50 euros sur Xbox 360 (et au même prix sur PC, ce qui du coup ravira nettement moins les joueurs "clavier-souris"). D’autant que la qualité des cartes se révèle très inégale.
La particularité du soft est de proposer le jeu en ligne entre joueurs Xbox 360 et PC (Windows Vista obligatoire, hélas…). Les deux versions disposent d’une interface très semblable, avec un bon gros viseur très console qui sera loin de ravir le fan convaincu du FPS sur PC. Le "cross platform" a un prix.
Pour avoir essayé le jeu sur les deux supports, il est évident que le pro du FPS sur PC va avoir un léger avantage. Et oui, le combo clavier-souris, c’est irremplaçable. Et de notre côté, lors d’une LAN, c’est bien simple : nous avons "fragué" deux à trois fois plus sur PC que sur Xbox 360. Si pour le joueur Shadowrun est totalement transparent (on ne connaît pas la plateforme utilisée par les joueurs qu’on rencontre), on ne peut éviter une légère différence de prise en main entre versions. Au final, le jeu n’est pas inintéressant. Mais l’intérêt à long terme est sujet à caution. D’autant qu’aucun vrai système de classement en ligne n’est proposé.

Test réalisé par Arnaud Papeguay, amoureux de son clavier et de sa souris.

Avis de la rédaction

A qui s’adresse ce jeu ?
- Aux joueurs à partir de 16 ans
- A ceux qui aiment les trolls, les nains et les elfes
- Aux fans de FPS qui veulent se faire retourner par leurs potes sur PC


Vous aimerez si vous avez aimé :
- Battlefield 2 : Modern Combat
- Quake IV