Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Roller Coaster Tycoon 2

Roller Coaster Tycoon 2

La suite de RollerCoaster Tycoon est enfin arrivée sur nos bureaux. Après la folie du premier et ses add-on, on s'attendait à tout... ou presque.
Si l'on en croit l'éditeur, RollerCoaster Tycoon et ses deux premiers add-on ont dépassé les cinq millions d'exemplaires depuis 1999. Très peu de jeux de construction / gestion peuvent s'enorgueillir d'un tel score et d'une telle durée de vie. Certains mordus n'ont d'ailleurs toujours pas décroché. La clef de ce succès ? Un thème accrocheur - les parcs d'attraction - et une réalisation irréprochable. Autant vous dire que RollerCoaster Tycoon 2 était très attendu , Infogrames l'a d'ailleurs bien compris en mettant plus d'un million de boîtes de son dernier né dans les rayons. Nous l'avons donc enfin soumis à l'épreuve du test... pour en ressortir avec un sentiment de "déjà-vu".

Rapide présentation

Si vous avez loupé l'épisode précédent, petit rappel : RollerCoaster Tycoon vous place à la tête de différents parcs d'attraction qu'il faudra faire prospérer. Choix des attractions, décoration, aménagement général de votre parc, gestion du personnel , ceux qui se sont déjà frottés à un jeu du même genre seront en terrain connu. La gestion pure et dure y est minimale - tant mieux ! -
afin de laisser libre cours à votre créativité en matière de conception et de construction. Oui, vous avez bien lu : conception. L'originalité du jeu repose en effet essentiellement sur la possibilité d'éditer ses propres montagnes russes. A vous les designs les plus tordus ! Estomacs solides bienvenus.
Trois ans, déjà...

On ne va pas vous mentir, il est difficile de différencier RollerCoaster Tycoon 2 de son prédécesseur. A part quelques animations supplémentaires et un tas de nouveaux éléments de décor, on a l'impression diffuse d'être face au même jeu qu'en 1999 sur le plan graphique. Parfait pour les petites configs mais quand même, on s'attendait à un dépoussiérage plus significatif. Le moteur montre notamment ses limites dans le niveau ayant pour thème la montagne, véritable crime contre la 3D même isométrique.

Les plus

Première bonne nouvelle qui réjouira les fans : l'éditeur de montagnes russes est bien au rendez-vous et il est excellent. Il permet de réaliser aisément tous vos délires ou presque , la limite est surtout fixée par ce que l'estomac de vos clients est capable d'encaisser. Mieux, vous pourrez ensuite échanger vos créations sur le Net avec d'autres fondus et disposer ainsi d'une vaste réserve de nouvelles attractions pour renouveler vos parcs. Autres évolutions : des maps quatre fois plus grandes, de nouveaux roller coasters, des thèmes originaux pour personnaliser le tout, la licence officielle SixFlags qui permet de s'essayer à la gestion de l'un de ses six parcs réels , bref, des tas de bonnes choses qu'on s'attend généralement à trouver dans un add-on.

Add-on ou véritable évolution ?

Pour nous, aucun doute : on a affaire ici à un add-on déguisé.
Les scénarios sont conçus sur les mêmes objectifs que ceux du premier volet et le gameplay global est identique , les évolutions secondaires évoquées ci-dessus ne changeront rien à l'affaire. Voilà un jeu qui pose de façon assez aiguë la question de la frontière entre la simple extension et le "passage au numéro suivant".
3G dans ta face

Finissons en soulignant quelques derniers regrets et une bonne idée. Primo, un didacticiel mieux foutu et plus interactif aurait été le bienvenu. Ainsi qu'un mode "Sandbox" où il aurait été possible de bâtir le parc ultime sans se soucier des finances. Et de nouveaux types d'employés. La bonne idée : un coupon vous permet de bénéficier d'une entrée gratuite dans l'un des parcs SixFlags - à condition que vous preniez aussi une place payante - pour rencontrer le management (ndlr : super) et vous mesurer à la réalité.

RollerCoaster Tycoon 1.2 ?

La conclusion est simple : si vous n'avez jamais joué au premier et/ou si vous ne disposez que d'une machine modeste, RollerCoaster Tycoon 2 est un jeu remarquable. Simple dès qu'on surmonte l'interface, accrocheur, faisant appel à votre créativité dans le design d'attractions, c'est le jeu de gestion sympa par essence. Par contre, si vous avez déjà le premier et ses add-ons, ne vous attendez pas à une révolution mais à une évolution. Une évolution tranquille...

Test réalisé par Guillaume Pan'.

Avis de la rédaction

A qui s'adresse ce jeu ?
- A ceux qui n'ont pas joué au premier et qui cherchent un jeu de gestion sympa.
- Aux possesseurs de RCT1 qui savent à quoi s'en tenir.
- A ceux qui veulent concevoir leurs propres montagnes russes.


Vous aimerez si vous avez aimé :
- RollerCoaster Tycoon & ses add-ons.