Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Ridge Racer 3D

Ridge Racer 3D

Pour la première fois depuis son lancement sur console, Ridge Racer ne fait pas l’ouverture d’une console Sony mais Nintendo. Ridge sera toujours Ridge pour le meilleur et pour le pire.
Ce n’est plus vraiment la peine de présenter Ridge Racer puisque la série existe sur console depuis la première PlayStation. Pour les quelques retardataires (ou les très jeunes), il suffit de dire que c’est l’essence du jeu de course arcade à la japonaise, peut-être encore plus que les productions SEGA de la grande époque (Daytona USA, SEGA Rally ou Scud Race). Aujourd’hui, on peut considérer que la recette est archaïque, mais comme on dit : "c’est dans les vieilles marmites qu’on fait les meilleures soupes".

Riiiidddggeeee Raaaacccceeeerrr

Ridge Racer 3D reprend le squelette des deux versions PSP (Ridge Racer et Ridge Racer 2) ainsi que de la version PS3 (Ridge Racer). Les circuits sont donc une compilation de ce que l’on trouve dans ces trois jeux, tandis que la liste des véhicules propose quelques nouveautés aux côtés des modèles (fictifs) classiques de la série (Assoluto, Terrazi…).Le mode World Tour correspond à la carrière et reprend l’architecture du volet PS3 : chaque championnat est composé de quatre courses qui nécessitent d’obtenir un certain classement pour progresser à la suivante et gagner la compétition. On retrouve un pilotage basé sur les dérapages, braquages et contre-braquages. Il faut toujours remplir trois jauges de boost en dérapant, des jauges que l'on peut déclencher, dans un ordre précis et au moment opportun, pour laisser les concurrents sur place. Sans oublier la traditionnelle prise d’aspiration pour monter dans le classement. Comme d'habitude, on commence avec des cylindrées basiques puis au fur et à mesure on a accès à des véhicules plus puissants avec des capacités de dérapage plus évoluée.

Course nostalgie

Immuable dans sa recette, Ridge Racer 3D reste une valeur sûre chez les fans de course arcade à la japonaise. On peut évidemment regretter que le titre capitalise à ce point sur ses acquis et offre une approche qui peut paraître trop "vieille école" pour les fans d’arcade d’aujourd’hui. Il n’empêche que la griffe de la série est intacte jusqu’à la cinématique d’intro avec la somptueuse Reiko Nagase et qu’on prend un vrai plaisir à redécouvrir ces sensations qui nous avait transportés dans les années 90.

Test réalisé par Emmanuel Touchais.

Avis de la rédaction

A qui s’adresse ce jeu ?
- Aux joueurs de plus de 5 ans
- Aux amoureux de la course arcade des années 90
- A ceux qui feraient tout pour les beaux yeux de Reiko

Vous aimerez si vous avez aimé :
- Ridge Racer 7 sur PS3.