Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Rayman 3D

Rayman 3D

Répondre présent au lancement d’une console implique parfois un cycle de développement écourté. Est-ce le cas de Rayman 3D, reprise d'un épisode mythique de la série ?
À sa sortie en 1999, Rayman 2 projetait la série dans l’univers de la 3D (la vraie, l’originale) , négociant ce tournant délicat avec maestria. Douze ans plus tard, ce même épisode sert de tremplin vers la 3D stéréoscopique pour le "rejeton" de Michel Ancel. Malheureusement, comme pour la majorité des jeux de lancement, Rayman 3D n’emploie le relief qu’à des fins cosmétiques, tellement discrètes que l’on désactivera rapidement l’option "énergivore". Reste donc un jeu vieux d’une décade qui a plutôt bien vieilli sur le plan du gameplay. Le brave Rayman, chargé de trouver 4 masques capables de ramener la paix dans le monde, traverse des niveaux offrant divers défis : beaucoup de variation sur la plate-forme, un peu de combats, quelques casse-tête, des phases de glisse ou de ski nautique… De nouvelles aptitudes étoffent régulièrement l’arsenal de notre petit héros, assurant le plaisir de la découverte.

Tu me fais tourner la tête
Si le design très cartoon résiste lui aussi plutôt bien aux affres du temps, cela ne suffit pas à dissimuler les limitations du moteur. Malgré un résultat bien plus propre que lors du précédent portage sur DS, cela manque de détails, d’effets visuels, avec parfois des rendus vraiment immondes (le ciel dans certains niveaux). On sait la 3DS capable de bien mieux. Les symptômes du transfert à la va-vite se retrouvent aussi au niveau de la gestion de la caméra semi-automatique. Le stick servant à diriger Rayman, il faut se rabattre sur les gâchettes ou la croix directionnelle pour recadrer la vue, ce qui au cœur de l’action ne s’avère pas très pratique. On meurt ponctuellement faute d’avoir pu anticiper un obstacle et cela énerve. Rayman n’en reste pas moins amusant, son univers coloré et léger conserve un charme particulier. Reste qu’Ubisoft aurait sans doute pu opter pour un opus plus récent, plus abouti techniquement.

Test réalisé par Frédéric Dufresne.

Avis de la rédaction

A qui s’adresse ce jeu ?
- Aux joueurs de plus de 7 ans
- Aux nostalgiques de Rayman
- Aux amateurs de plate-forme

Vous aimerez si vous avez aimé :
- Rayman DS sur DS.