Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Ratchet & Clank

Ratchet & Clank

On craignait que Ratchet & Clank ne soit rien d'autre qu'un remake de Jack and Daxter. Après maintes péripéties en compagnie du nouveau tandem d'Insomniac Games, on pousse un gros ouf de soulagement...
Développé par les créateurs de Spyro le Dragon, Ratchet & Clank nous mène aux confins d'une lointaine galaxie où Chairman Drek, un promoteur sans scrupule, désosse les planètes pour se bâtir une résidence secondaire. Pour ce faire, il a crée une armée de robots. Mais suite à une anomalie dans la chaîne de montage, l'un d'eux, Clank, naît doué de raison. Résolu à mettre fin au saccage, Clank prend la fuite à bord d'un vaisseau spatial et se met en quête d'un super héros. Après un atterrissage en catastrophe sur une planète inconnue... Devinez qui va réparer les dégâts.

Et Ratchet répara Clank

Ainsi naquit le début d'une belle amitié entre Clank le petit robot et Ratchet le fennec mécano. Avec Clank agrippé sur son dos, Ratchet parcoure la galaxie pour mettre à mal les plans de Chairman Drek. La fine équipe doit accomplir un grand nombre de missions (gagner une course d'hoverboard, visiter une station orbitale, démolir un vaisseau, trouver un gadget pour améliorer les capacités de Clank, etc.) nécessitant de nombreux allées et venues entre les différentes planètes. A la différence de Jak and Daxter où Daxter faisait surtout office de cache-nez
à son acolyte , ici, l'aventure met vraiment à profit les aptitudes des deux personnages. Certaines zones ne sont donc accessibles qu'à l'aide des accessoires de notre pseudo-Nono (helipack, hydropack, etc.) et il arrive même que Clank se lance en solo dans des phases d'exploration.Gogo gadgeto...

Mais ce qui fait le charme du soft, c'est essentiellement l'arsenal de ouf dont dispose Ratchet pour bousiller ses ennemis : mitraillette à plasma, lance-flammes, gant à mines, aspiro-canon, etc. A ce stock d'armes impressionnant vient se greffer une foultitude de gadgets : clef à molette, crocheteur, grappin, glisso-bottes, hydrodéplaceur, etc. Certains sont utilisables pendant les phases de plate-forme (permettant à Ratchet de se suspendre de liane en liane, de glisser sur les rampes tel Sonic, etc.) , d'autres servent à résoudre des énigmes à base de faisceaux à aligner, de cuves à vider, d'écrous à tourner, etc. Les énigmes sont très abordables et conviendra aux plus jeunes , quant à l'artillerie et aux divers outils, on s'y initie progressivement et on jongle de l'un à l'autre tout naturellement grâce à une interface claire et facile d'accès.

Vers l'infini et au-delà

Caisses à exploser comme dans Crash Bandicoot, boulons à collecter (pour payer armement, munitions, droits de passage) à la place des joyaux dans Spyro le Dragon, etc. Si les développeurs d'Insomniac Games ne réinventent pas le jeu de plate-forme, le soft n'en possède pas moins une vraie personnalité. Les dialogues (traduits en français) sont pleins d'humour, les héros sont complémentaires tant au niveau de leurs aptitudes que de leur caractère (Ratchet est un aventurier casse-cou,
Clank est plus prudent et raisonné). Les thèmes graphiques ont été judicieusement choisis avec des décors futuristes composés d'immenses cités suspendues avec véhicules volants, néons en guise d'ascenseur et des paysages qui s'étendent à perte de vue sans une once de clipping.
Avec un graphisme inspiré, des personnages attachants et des gadgets surprenants, Ratchet & Clank ne peut que combler les attentes des possesseurs de PlayStation 2.

Test réalisé par Carine Larsen

Avis de la rédaction

A qui s'adresse ce jeu ?
- A ceux qui n'ont pas trouvé leur bonheur sur PS2 depuis Jack and Daxter
- A tout le monde à partir de 10 ans
- A ceux qui aiment travailler en équipe


Vous aimerez si vous avez aimé :
- Jak and Daxter
- Crash Bandicoot : The Wrath of Cortex