Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

RalliSport Challenge 2

RalliSport Challenge 2

Avec un premier volet réussi, Microsoft tente de transformer l’essai. On ne parle pas de rugby, mais plutôt de rallye. RalliSport Challenge 2 débarque à fond la caisse. La gomme brûle, et votre rétine titillée par la vitesse aussi. Rapide et impressionnant.
RalliSport Challenge proposait le rallye façon arcade. A l’inverse d’un Colin McRae, ce second opus poursuit sa route dans le domaine de l’arcade pure et dure. Ici l’accent est mis sur la prise en main et les sensations. Cardiaques s’abstenir…

Une conduite de brute

Si vous êtes fâché avec la pédale de frein, RalliSport Challenge 2 va vous combler. Les courses font la part belle à l’action pure et dure, avec des comportements très exagérés en glissade. On y fait de violents appels contre-appels, avec un bon coup de frein à main pour le style. Mettre une roue dehors n’entraînera pas de perte d’adhérence. Par contre, opter pour le mauvais type de pneu et c’est patin à glace tout au long de la course. S’aider des concurrents pour freiner (IA ou humain) est bienvenu. Et c’est toujours avec plaisir qu’on catapulte l’importun dans un platane, histoire d’admirer en tournant la tête les formidables déformations des véhicules.
Tout se casse, les morceaux pendouillent et finissent par tomber d’eux-mêmes en virage, les vitres se brisent et les voitures se salissent. Différentes options de réglage de vos bolides sont proposées (répartition du freinage, longueur des amortisseurs, dureté des ressorts, etc.). Elles ont certes un effet sensible sur la voiture, mais ne s’avèrent pas déterminantes.
Un jeu très riche

Pour exercer vos talents, vous pourrez vous lancer dans des rallyes, des courses de côte, des courses sur glace, des courses à croisement (deux pistes en parallèle) ou encore dans le rallycross (90 courses et 50 voitures de 1978 à nos jours). Toutes ces épreuves se retrouvent dans le mode carrière qui offre une arborescence. Il faudra réunir un certain nombre de points de carrière pour progresser. Plus vous vous classez bien, moins vous aurez à courir d’épreuves pour avancer dans celle-ci. Trois carrières (de difficulté croissante) sont accessibles, et une quatrième est à débloquer. Signalons que les modes amateurs et professionnels (les deux plus simples) seront vite expédiés, à moins d’avoir deux mains gauches. En course unique on retrouve aussi ces modes, avec l’ultime hérésie de pouvoir lancer plusieurs concurrents à la fois dans un rallye. Dans ce mode, signalons que l’annonce des virages souffre encore parfois d’un manque de précision. Mais rien de bien méchant.

C’est beau, ça va vite

Techniquement, le titre exploite à merveille les capacités de la console. La vitesse, particulièrement en vues interne ou de capot, est sidérante. Ca fonce à faire hurler de bonheur. Rien à redire, c’est tout bonnement jouissif, affolant, grisant ! A ce titre les courses de côte vous en mettront plein la vue. Le tout se déroule dans des environnements splendides.
On appréciera particulièrement la pluie, les plans d’eau et les courses sur neige ou glace. Un magnifique travail. Et c’est d’autant plus impressionnant que le frame rate n’est jamais pris en défaut. On vous laisse imaginer la folie des courses sur le Live (avec jusqu’à 16 participants selon les épreuves). Ca devient vite hallucinant.
A réserver aux bourrins

Soyons clair, celui qui ne jure que par la simulation restera sur sa faim. Mais si vous aimez un jeu qu’on peut partager avec ses amis (4 joueurs en écran splitté) instantanément, RalliSport Challenge 2 fera l’affaire. Des bruits de moteur magnifiques, des voitures fortes en sensations (bien que pas très différentes à conduire), une prise en main immédiate font de ce titre un jeu qui ravira les fans d’arcade.

Test réalisé par Arnaud Papeguay

Avis de la rédaction

A qui s’adresse ce jeu ?
- Aux fous du volant.
- A ceux qui se demandent à quoi sert le frein.
- Aux amateurs de courses d’arcade à sensation.


Vous aimerez si vous avez aimé :
- RalliSport Challenge