Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Project Gotham Racing 4

Project Gotham Racing 4

La série des Project Gotham Racing, l’un des fers de lance de la Xbox 360, nous offre une nouvelle déclinaison de la conduite avec style. Oubliez le pilotage au cordeau et les trajectoires idéales. Il est question de conduite agressive et de dérapages à tout-va !
Project Gotham Racing 3 avait accompagné le lancement de la console en son temps. Déjà à l’époque, les développeurs de Bizarre Creations nous avaient gratifiés d’un titre à la réalisation somptueuse, et facile d’accès de surcroît. On reste dans la tradition et deux années de développement entre les deux opus attestent du chemin parcouru. La route vers la gloire toute tracée pour PGR 4 ?

Les rois de la glisse

Sachez avant toute chose que la série des PGR, anciennement MSR pour les plus nostalgiques d’entre nous, reste solidement ancrée à la catégorie arcade. Le gameplay fun prévaut et, si les modèles de conduite donnent un semblant de réplique réaliste pour éviter de sombrer dans le grand n’importe quoi, on recherche avant tout l’esthétisme, que ce soit dans la façon de déraper au frein à main ou de décoller du sol.

Le système de Kudos, plaque tournante du jeu, valorise ces différents aspects de la conduite musclée, à la limite entre un cascadeur trompe-la-mort et un virtuose de la glisse. Cela dit, les manières de gagner ces précieux Kudos évoluent et gagnent en variété. Ainsi un pilotage propre sera également gratifiant et les différentes méthodes d’affoler le compteur accueillent davantage de déclinaisons. Voilà de quoi rythmer les épreuves et de n’avoir aucun répit, que l’on soit lancé dans une course classique, une élimination, un Kudos vs. temps, un attaque cônes, j’en passe.
A noter que les crédits disparaissent pour une lecture plus simplifiée de notre progression. Les Kudos servent à la fois à gagner des points de classement mais également à débloquer ou acheter quantité de véhicules, circuits et autres bonus.
Il fait comment dehors ?

Ces retouches de jouabilité établies, voyons les évolutions majeures de ce quatrième volet. D’abord, les deux-roues s’invitent à la fête et amènent une nouvelle façon d’engranger les points de style. Wheeling, stoppie (ndr : endo dans le jeu) et dérapages à la Chambon deviennent monnaie courante. On remarque d’ailleurs une facilité trop prononcée à augmenter son capital Kudos à moto. Mais quand même, que c’est jouissif de se retourner après un dépassement rageur en faisant comprendre à son adversaire d’un geste "amical" qu’on vient de le mettre minable !

Autre nouveauté, les conditions climatiques changeantes font leur apparition avec une mention spéciale attribuée à la conduite sous la pluie. Le rendu tant visuel qu’au niveau des sensations de conduite est saisissant. Vous comprendrez de quoi il retourne quand vous aurez fait un joli aquaplaning en entrée de courbe. A une échelle moindre, épais brouillard et routes enneigées apportent leur lot de stress.

Kudos-vore

On ne peut pas dire que le mode Arcade ait subi une profonde refonte. Quoi qu’il en soit, la carrière fait son retour et donne la possibilité de prendre part à nombre d’événements en fonction de son classement au tableau des pilotes. Comptez une bonne dizaine d’heures pour en venir à bout en mode normal et plus si vous vous attaquez aux niveaux de difficulté élevés. L’intelligence artificielle (IA) sait vous pourrir la vie à la moindre faute. Ensuite il reste le contre-la-montre pour faire parler la poudre.
Dans l’ensemble, on est gâtés. Les nouvelles destinations telles Shangai ou Québec, le parc de véhicules grandissant et le gameplay toujours aussi convaincant renouvellent l’intérêt porté à la série.
Et que dire du jeu en ligne, si ce n’est qu’il se bonifie encore. PGR à la demande, album photo et diaporama, compétitions en ligne, classements TrueSkill, site Web dédié, mode inédit, une avalanche d’options garantit une expérience renouvelable à volonté. Project Gotham Racing 4 reste fidèle à l’esprit de la série, le fun préservé. La chasse aux Kudos est ouverte !

Test réalisé par Frédéric Pam, Kudos-aure.

Avis de la rédaction

A qui s’adresse ce jeu ?
- Aux joueurs âgés de 3 ans et plus
- Aux accros des Kudos
- A ceux pour qui le style prévaut sur la technique


Vous aimerez si vous avez aimé :
- Project Gotham Racing 3
- Test Drive Unlimited
- Forza Motorsport 2