Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Project Gotham Racing 2

Project Gotham Racing 2

Avertissement ! La conduite du véhicule décrite ici n'est pas réaliste et est potentiellement dangereuse en situation réelle. N'essayez pas ces manoeuvres avec votre voiture. Z'avez compris les gars ???
Pour vous faire une idée (bonne ou mauvaise) du jeu, connaître ses qualités, ses défauts, ses surprises, ses évolutions, rien de tel qu'une bonne FAQ (ndr : questions fréquemment posées). Voici donc une série de questions. Mes réponses suivent. A la fin du test, j'espère que vous pourrez répondre à cette question : Project Gotham Racing 2 est-il fait pour vous ?

Question n°1 : Quel est l'historique de Project Gotham Racing 2 ?

Micromania.fr : Tout commence en 1500 av JC... Ok, c'est de l'humour. Plus sérieusement, vous souvenez-vous de MSR sorti sur Dreamcast en 2000 ? Un petit chef-d'oeuvre n'est-ce pas ? Plus récemment et tout aussi génial, Project Gotham sorti sur Xbox. Résultat : deux hits qui ont instauré le principe du jeu de course- de- voitures- avec- style- je- me- la- joue. Depuis, rien de bien révolutionnaire : vous participez à diverses courses (ou mini épreuves) qui, une fois réalisées, rapportent des Kudos, sorte de monnaie d'échange servant à acheter d'autres voitures.

Question n°2 : Combien y a t-il de voitures disponibles dans le jeu ?

Micromania.fr : plus d'une centaine.
En vrac, vous retrouverez la Mini Cooper S, la New Beetle, la Clio V6, la BMW Z4, l'Audi TT Roadster, la BMW M3, mais aussi des Chevrolet, des Volvo, des Ford, des Mazda, des Nissan, des Lotus, des Vauxhall, des Ferrari, des Jaguar, des Mercedes... La liste est longue.
Question n°3 : Les voitures possèdent-elles leurs propres caractéristiques ?

Micromania.fr : Oui. Pilotage et bruits de moteur sont différents selon les modèles. Malgré tout, PGR2 n'incarne pas la vraie simulation de courses automobiles. Il est impossible par exemple de gonfler les moteurs, de tuner les voitures. Seul l'habillage est interchangeable. Grâce à une prise en main exemplaire, les joueurs occasionnels ne galèreront pas des heures avant de pouvoir s'amuser. Les fans de la série, eux, trouveront leurs marques immédiatement.

Question n°5 : Quelles sont les épreuves de PGR2 ?

Micromania.fr : Pour gagner des Kudos, il va falloir réaliser divers challenges. Vous retrouverez la "course de rue", toute simple, mais aussi le "défi cônes" qui vous oblige à piloter avec style entre des cônes placés sur la route , la "course chrono" , le "doublage" où vous devrez dépasser un nombre de voitures défini dans un temps donné , le "radar" qui consiste à se faire prendre en excès de vitesse , le "tour infernal" où vous devrez faire une course sur un seul tour , enfin, le "un contre un" où vous disputerez une course contre un seul adversaire.

Question n°6 : Les villes sont-elles modélisées ?

Micromania.fr : C'est l'un des points forts de PGR2. Dans cet opus, 10 villes sont en partie modélisées (Barcelone, Chicago, Edimbourg, Florence, Hong-Kong, Moscou, Stockholm, Sydney, Washington et Yokohama). L'ensemble est superbe. Par ailleurs, aucun ralentissement ni clipping n'est à déplorer. Du grand art.

Question n°7 : Quelles sont les innovations ?

Micromania.fr : Elles sont peu nombreuses mais essentielles. Les principales sont à chercher du côté du mode Multijoueurs. Outre la possibilité de jouer à 4 sur une même console, ou le désormais classique "liaison multiconsoles" allant jusqu'à 8 joueurs, c'est sans doute l'option Xbox Live qui pourrait bien intéresser les accros au jeu en réseau. Microsoft annonce des téléchargements des "ghosts", des parties personnalisées, et un classement mondial.

Question n°8 : C'est tout ?

Micromania.fr : Si la sensation de conduite reste sensiblement la même depuis les versions précédentes,
les fans de PGR y trouveront une difficulté générale plus souple, mieux dosée. Les voitures semblent être moins sujettes aux tête-à-queue. Du coup, il est facile de terminer le jeu en difficulté moyenne. En revanche, le mode Platine, le plus difficile, est quasiment impossible.
Question n°9 : Quels sont les défauts ?

Micromania.fr : Le concept n'évoluant pas, les fans retrouveront sensiblement le même jeu que PGR première version. Certains reprocheront à PGR2 son côté mi-arcade, mi-simulation. En effet, bien que les voitures se déforment lors des collisions mais cela n'altère pas la conduite. Enfin, chaque voiture est différente dans le pilotage mais suffisamment homogène pour satisfaire un grand nombre de joueurs. Bref, un jeu grand public.

Question n°10 : Sérieusement, les yeux dans les yeux, il est fait pour qui ce jeu ?

Micromania.fr : il n'a pas été facile de faire le test de PGR2 car ce jeu ne possède pas de défauts majeurs. Malgré tout, le concept de base n'évolue pas beaucoup. Acheter ce second volet revient juste à découvrir de nouvelles villes, de nouvelles voitures, de nouveaux circuits. Ce n'est déjà pas si mal. Certainement, ceux qui ont aimé le premier épisode ne regretteront pas l'achat du deuxième. C'est une certitude.

Test réalisé par CM2.

Avis de la rédaction

A qui s'adresse ce jeu ?
- A ceux qui n'ont pas le permis
- A ceux qui n'aiment pas Gran Turismo ou qui n'ont pas la PS2
- A ceux qui aiment les jeux à la fois accessibles, intéressants et à la difficulté progressive
- A ceux qui ont une Xbox (faut un minimum quand même).


Vous aimerez si vous avez aimé :
- Project Gotham
- MSR