Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Prinny : Can I Really Be the Hero ?

Prinny : Can I Really Be the Hero ?

Plus connu pour la série de RPG tactique Disgaea, Nippon Ichi tente une incursion plutôt sympa dans le genre plateforme avec Prinny. Pouvez-vous vraiment être le héros ?
Chez les fans de Disgaea, Prinny n’est pas un personnage totalement inconnu. Il fait partie de la race des Prinnies. Il s’agit d’espèces de pingouins mélangés à des chauves-souris. Désormais Prinny est devenu une star puisqu’il possède son propre jeu de plateforme sur PSP. L’autre particularité du titre, c’est bien entendu de se dérouler dans l’univers de la série Disgaea et les fans reconnaîtront de nombreux lieux et personnages comme Laharl ou Etna.

Les aventures d’un étrange pingouin
Le concept de Prinny est extrêmement simple : le joueur dispose de mille vies pour traverser dix niveaux à la difficulté exponentielle. En mode normal par exemple, il suffit d’être touché une fois par un projectile ennemi pour être éliminé (dans le mode facile, il faut trois coups). Le jeu reprend les classiques du genre et il faut progresser à coup de sauts millimétrés. A ce propos, on peut regretter que les sauts manquent un peu de précisions car cela complique inutilement certains passages délicats.

Prinny possède également une dimension action puisqu’il faut occire les méchants disséminés dans chaque niveau en utilisant les armes de Prinny comme les couteaux ou les bombes. Ponctuellement, on doit affronter des boss (eux aussi issus de la série Disgaea) et pour réussir à les passer, il faut impérativement trouver la bonne technique. C’est classique, mais toujours très efficace.

C’est pas Arthur mais presque

Prinny rappelle beaucoup les anciens jeux de plateforme orientés action comme Ghouls’n’Ghosts ou Megaman, voire Metal Slug. Le niveau de difficulté est corsé, et ce dès le mode Facile. Le jeu n’est pas du tout destiné à des joueurs néophytes, bien au contraire. Avec sa représentation 2D et son scrolling horizontal, Prinny fait revivre à sa manière les grandes légendes du jeu vidéo. C’est assurément un gage de qualité.

Test réalisé par Emmanuel Touchais.

Avis de la rédaction

A qui s’adresse ce jeu ?
- Aux joueurs de plus de 7 ans
- A ceux qui aiment Disgaea
- A ceux qui aiment les jeux de platesformes difficiles et retors

Vous aimerez si vous avez aimé :
- Megaman X5 sur la vénérable PSone.