Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Pokémon XD : Le Souffle des Ténèbres

Pokémon XD : Le Souffle des Ténèbres

Vous pensiez en avoir fini avec les Pokémon ? C’est sous-estimer les bestioles les plus célèbres de la planète. Votre nouvelle obsession va consister à les purifier.
Pokémon XD s’inscrit complètement dans la continuité de Pokémon Colosseum, reprenant même un peu trop les éléments de son prédécesseur pour pouvoir générer l’enthousiasme général. Pierre, Paul, Jacques ou autres – c’est à vous de choisir –, est un petit garçon dont la maman travaille dans un laboratoire Pokémon, aux côtés des meilleurs spécialistes. Des événements suspects ne tardent pas à révéler la présence de Pokémon obscurs, affection que l’on pensait pourtant avoir éradiquée. Utilisant les dernières technologies mises au point par les chercheurs, votre mission consiste à retrouver ces créatures déviantes, et à les purifier.

Comme deux gouttes d’eau

Dès les premières heures de jeu, un premier constat s’impose : un an et demi après, graphiquement rien n’a changé. Les décors sont dépouillés et simplistes, voire identiques à la mouture précédente, et les effets de lumière durant certaines attaques sont sympas, mais sans plus. Tout cela laisse derrière soi un sentiment d’amertume et d’agacement : « c’était bien la peine d’attendre tout ce temps ». Malheureusement, les similitudes ne s’arrêtent pas là, puisque la mécanique de jeu, elle non plus, n’a pas évolué. Dans le fond et dans la forme, même combat donc, à tel point que si nous étions sur PC nous pourrions parler de disque additionnel.
De l’aventure en plus

Mettons de côté ces considérations qui en appellent à notre fibre « défenseur des millions de consommateurs », pour nous intéresser à ce qui relève du plaisir. Pokémon XD est un jeu de rôle abordable pour les débutants et les plus jeunes d’entre nous. Les scénarios de la série ont toujours été simples avec des dialogues ou des situations suffisamment décalées pour amuser petits et grands, et celui-ci ne déroge pas à la règle. Cependant, contrairement aux épisodes GBA, la GameCube propose une aventure beaucoup plus linéaire, qui prend le joueur par la main l’entraînant d’un objectif à un autre. La dimension stratégique est encore bien présente dans les combats, et malgré tout, attraper un Pokémon est assez excitant. Très vite le côté obsessionnel prend le pas sur le reste, et rien n’est plus doux que l’idée d’en choper ne serait-ce qu’un de plus. Finalement, c’est le meilleur moyen, pour les joueurs comblés par Pokémon Colosseum, de prolonger leur plaisir.

Avec le temps va, tout s’arrange

Le jeu est long à démarrer, et il faudra suffisamment avancer le scénario pour bénéficier d’une plus grande liberté d’action, et prendre la mesure des possibilités qu’offre le jeu. De nombreux objets, bonus ou surprises sont à découvrir dans les différentes formes de combats enfin révélées : une machine virtuelle, une sorte de bingo ou encore des arènes de Pokémon sauvages. Et le tour du propriétaire ne saurait être bouclé sans évoquer la possibilité, une fois le scénario achevé, de réaliser des échanges avec les jeux GBA, de l’épisode Rubis jusqu’à la version Emeraude.
Un mode versus permet aussi de ne faire que des combats rapides, à un ou deux joueurs utilisant les manettes de la GameCube, ou des combats de groupes, nécessitant une à quatre GBA, et autant de câbles de liaisons. Au final, retenons que Pokémon XD est un jeu de rôle un peu court, mais aussi bien réalisé, qu’il est simple et abordable pour les plus jeunes joueurs.
Lesconvaincus du précédent opus nageront dans le bonheur, mais les sceptiques et les indécis se désolidariseront de la cause, c’est certain.

Test réalisé par Mathias Attrape-moi-si-tu-peux Lavorel

Avis de la rédaction

A qui s’adresse ce jeu ?
- A ceux qui ont adoré Pokémon Colosseum
- Aux plus jeunes joueurs et à ceux qui veulent le rester
- A ceux qui veulent s’essayer au jeu de rôle


Vous aimerez ce jeu si vous avez aimé :
- Pokémon Colosseum