Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Pokémon Colosseum

Pokémon Colosseum

Les Pokémon reviennent dans un remix de Pokémon Stadium saupoudré de jeu de rôle. Et en 3D s'il vous plait. De quoi renouveler le genre ? Une touche de fraîcheur certainement. Mais est-ce que tout ceci chamboule le style d'une licence surexploitée ?
Pokémon Colosseum nous a été présenté tout au long de sa gestation à grands renforts d'adjectifs. Révolutionnaire, il doit offrir au joueur deux jeux en un. Outre une arène où combattre seul ou à plusieurs, il introduit également un RPG (jeu de rôle) en 3D. Mais soyons honnête, même si le titre est bon, dans plusieurs domaines il se contente du minimum syndical.

Un jeu et demi

Le mode Combat se limite en fait à des affrontements en arène sans aucun background. On peut y engager les Pokémon collectés en mode Story ou importés de Pokémon Rubis et Saphir avec lequel ce titre est compatible. On retrouve les ingrédients de la série Pokémon Stadium sur N64. Seul petit hic, c'est que le nombre de Pokémon à capturer en mode Story se limite à une cinquantaine (5 fois moins que Pokémon Stadium),
faisant de Colosseum plus une extension de ses homologues GBA. Une fois n'est pas coutume, seul le joueur 1 pourra utiliser la manette du GameCube. Pour les autres, il faudra avoir un GBA. De l'intérêt de bien choisir ses amis (ou d'avoir assez d'argent pour tous leur acheter une portable).
Le coeur du jeu : le mode Story

Clairement, c'est la partie jeu de rôle qui constitue l'intérêt du titre. Vous commencez en tant que membre renégat de la Team Snag, un groupe qui a inventé une machine permettant de modifier les pokéballs pour attraper le Pokémon de l'adversaire en plein combat. Vous vous emparez de la version portable de cette machine et faites péter les installations du clan, ce qui bien évidemment ne vous attire pas l'amour et l'affection de vos ex-camarades. L'intrigue va vous plonger au coeur d'une affaire louche : des Pokémon obscurs se répandent mystérieusement. Modifiés pour devenir des machines de guerre, ils n'hésitent pas à attaquer les humains. En fait, ce sont ces Pokémon modifiés que vous pourrez attraper dans le jeu. Ensuite, il faudra leur ouvrir l'esprit et les guérir. Cela se fait soi-disant de manière différente selon chaque Pokémon. Mais en pratique, on se rend vite compte qu'il n'y a pas 46 solutions pour leur ouvrir l'esprit. Cela s'accomplira essentiellement en les faisant combattre, les poussant à s'énerver (hyper-mode) puis en les calmant. Pour le reste, à vous de le découvrir.

Les spécificités des Pokémon

Les Pokémon modifiés ne gagnent pas de points d'expérience lors des combats, et donc ne passent pas de niveau.
Ils commencent tous avec pour seule attaque la charge noire et gagneront leurs trois autres techniques en ouvrant peu à peu leur esprit grâce à vous. Et une fois l'esprit ouvert, il s'agit de les guérir définitivement. Pour les autres Pokémon, le passage en niveau s'accompagne de bonus aux statistiques et du choix de nouvelles techniques.
Un jeu pour les enfants et les novices du jeu de rôle

Le mode story apporte un plus indéniable à la série, en offrant une aventure et un background rapprochant le joueur du film d'animation. La trame est de bonne qualité et accrocheuse, et le tout reste très linéaire. Impossible d'aller à tel endroit avant d'avoir accompli telle action. Cela dit, dans la mesure où ce sont les enfants qui accrocheront, pourquoi faire trop compliqué ? L'aventure est prétexte à une succession de combats où chaque différent se règle à coups de Pokémon. De quoi satisfaire le novice du jeu de rôle et le fan inconditionnel de la série. Mais ne vous attendez pas à un jeu de rôle révolutionnaire. Ce n'est pas le but recherché. Enfin, la réalisation graphique se contente du minimum acceptable au regard des capacités de la console. Quoi qu'il en soit, les fans ne seront pas déçus en se procurant le dernier Pokemon Colosseum.

Test réalisé par Arnaud Papeguay

Avis de la rédaction

A qui s'adresse ce jeu ?
- Aux fans inconditionnels des Pokémon
- A ceux qui veulent vraiment les attraper tous
- A ceux qui veulent une nouvelle expérience Pokémon


Vous aimerez si vous avez aimé :
- Pokémon Stadium 2 sur N64
- Pokémon Rubis et Saphir sur GBA
- Et tous les jeux Pokémon...