Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

PlayStation All-Stars Battle Royale

PlayStation All-Stars Battle Royale

Sony livre son "Smash Bros-like" aux joueurs PS3 et PS Vita. De la castagne à plusieurs, drôle et endiablée, mais qui ne parvient pas à égaler le titre dont il s’inspire.
Oubliez un peu Mario, Link, ou Pikachu et remplacez-les par les héros des jeux Sony (Uncharted, God of War, Rachet & Clank...). Faites-les se taper dessus jusqu’à quatre et vous tenez-là le concept de PlayStation All-Stars Battle Royale. Ici, le but est de faire perdre le plus de vies possible à ses adversaires. Pour ce faire, il faut remplir sa jauge de PA, soit en tapant sur les autres joueurs, soit en récupérant les orbes qu’ils laissent choir quand ils subissent des dégâts. Chaque personnage possède à ces fins, différents types d’attaques, répartis entre trois boutons. Des objets, comme le bazooka, ou les bottes d’Hermès, viennent pimenter la fête (vite fait). Une fois la jauge de PA remplie au moins une fois, le joueur peut déclencher une attaque spéciale, qui fait perdre une vie aux adversaires qu’elle atteint. On peut aussi décider de malmener un peu plus longtemps ses opposants, dans le but de remplir plusieurs fois la jauge et d’asséner ainsi des super-coups qui touchent plus facilement. C’est un peu la joyeuse pagaille à l’écran, mais c’est ce qui fait le charme de ce genre de titre.

Super PlayStation Bros.
Le principe vous rappelle quelque chose ? Sans blague ! Le jeu fait plus que s’inspirer des différents Smash Bros., allant jusqu’à reprendre le ton des voix-off. Ce n’est pas forcément un mal en soi, vu que le concept est rigolo et que tout le monde ne possède pas obligatoirement une console Nintendo dans son salon. Toutefois, la copie a du mal à égaler l’original, comme souvent. Si le cross-over des univers Nintendo faisait sens, c’est moins évident pour ceux de Sony. Les héros de PlayStation sont trop hétéroclites. De Kratos, à Sackboy, en passant par PaRappa the Rapper, Fat Princess, ou Sweet Tooth, tout ce monde a du mal à se fondre dans le délire fou-fou du "chacun pour soi et les items pour moi". Le casting, pas énorme (car DLC à prévoir), fait en plus appel à un bon nombre de "guest stars". On retrouve ainsi Dante du prochain Devil May Cry, Big Daddy de BioShock, ou encore Raiden, de Metal Gear Rising : Revengeance. L’idée est sympa, mais elle renforce encore plus la sensation de disparité.

Royal au bar ?

Malgré cela, All-Stars Battle Royale n’est pas dénué de qualités. La panoplie de coups de chaque personnage fait honneur à son univers respectif. Les événements spéciaux, propres à chaque stage, rajoutent du fun. On pense, par exemple, au niveau de LittleBigPlanet, où un QCM de Buzz ! s’invite au bout d’un certain temps, demandant de se rendre sur la plateforme où figure la bonne réponse. À côté de cela, les fonctions online et le cross-play offrent beaucoup de facilités pour le jeu à plusieurs. En plus des traditionnelles parties en local, on peut se connecter pour affronter des gens du monde entier, qu’ils jouent sur PS3, ou sur PS Vita. Avec l’achat de la version console de salon, il est même possible de télécharger gratuitement la mouture sur portable, histoire d’en profiter partout. Et comme le fun de All-Stars Battle Royale réside majoritairement dans ses parties à plusieurs (seul, on en fait vite le tour), c’est plutôt tant mieux. Le cross-over bastonnant de Sony remplit donc son rôle, livrant une dose de défouloir explosif et plus que correcte en multi. Un substitut acceptable de Super Smash Bros. Brawl, pour ceux qui n’ont pas de Wii.

Test réalisé par Emmanuel Bahu-Leyser.

Avis de la rédaction

À qui s’adresse ce jeu ?
- Aux fans des univers PlayStation, qui ont envie de se mettre joyeusement sur la tronche.
- À ceux qui ont toujours voulu trouver un palliatif à Smash Bros. sur PS3.

Vous aimerez si vous avez aimé :
- Super Smash Bros. Brawl sur Wii.