Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Paper Mario : la porte Millénaire

Paper Mario : la porte Millénaire

Laissez jouer les p’tits papiers, pas de papier buvard, ni de papier chiffon, mais du Paper Mario, de celui qui fait les unes. Alors, papier doré ou feuille de choux à scandales ?
Paper Mario : la porte Millénaire reprend les grandes lignes de son prédécesseur avec une touche supplémentaire de virtuosité dans un scénario inédit, drôle et surprenant. La princesse Peach (la blonde) s’est une nouvelle fois fait kidnapper, et n’a laissé, comme seul et unique indice pour la retrouver, qu’une carte au trésor. Vous voilà donc, la moustache au vent, en quête des Gemmes Etoiles, votre seule chance de remonter la piste de votre amoureuse disparue...

Il y a du Picasso dans Mario

Le concept de Paper Mario n’a pas changé : il s’agit de personnages représentés en 2D évoluant dans un monde complètement 3D. Le tour de force des développeurs est de créer l’illusion que les personnages sont en papier et ont été découpés dans d’anciennes aventures. Leurs traits simplifiés semblent tout droit sortis d’une Super Nintendo, les yeux de Mario, par exemple, ne sont que deux petites boules noires, alors que les décors profitent des toutes dernières technologies graphiques.
Bien au-delà d’un simple effet marketing, le contraste des deux styles confère au jeu une réelle identité et nous délivre un gameplay particulièrement riche et efficace. Ainsi, votre "héros feuille de papier" pourra se transformer en avion, en bateau ou encore se glisser à peu près n’importe où, comme une lettre à la poste.
L’aventure, c’est l’aventure

Ce jeu de rôle vous propulse rapidement à la tête d’un groupe tout au long du prologue et des 7 chapitres de cette histoire. Chaque nouveau membre de votre équipe possède un pouvoir spécial qui vous permet d’avancer dans l’histoire et de débloquer de nouveaux secrets. Les phases de recherche occupent la majeure partie du temps, répartie entre les dialogues avec les personnages non joueurs, la résolution de petits puzzles, ainsi que quelques passages de plate-forme. La difficulté n’est pas le maître-mot, tout l’intérêt du jeu repose sur son rythme et sa richesse. L’humour est omniprésent avec un ton parfois très décalé à la manière d’un Monkey Island.

Au théâtre ce soir

Les combats se déroulent au tour par tour dans un théâtre. Secondé par le compagnon de votre choix, vous déterminez l’objet, la stratégie ou la compétence que vous souhaitez utiliser lors de votre attaque. Le public et les décors sont eux aussi déterminants, et, à force d’utiliser votre marteau
par exemple, c’est une façade en bois qui pourrait bien vous tomber sur la tête ou sur celle de vos adversaires. L’assistance, quant à elle, recharge votre jauge de coups spéciaux. Plus vous attaquez avec audace, réussite, et style, plus vous gagnez de points, à moins que vous ne choisissiez de frimer sous les projecteurs : jackpot assuré.
Le souci du détail

Comme chacun des épisodes de la vie de Mario, celui-ci ne déroge pas à la règle, il est parfaitement réalisé. Nintendo ne rate jamais un grand rendez-vous, et porte un soin tout particulier à ses fans les plus fidèles. Le jeu pullule de références aux précédents titres, y compris les plus anciens, et ce n’est pas le bestiaire des 124 créatures de l’aventure qui me démentira. Intelligent, cohérent, et à l’humour de plus en plus déjanté, La Porte Millénaire s’ouvre à un très large public. Laissez-vous aller à cette aventure merveilleuse, mais essuyez vos pieds avant d’entrer.

Test réalisé par Mathias Lavorel

Avis de la rédaction

A qui s’adresse ce jeu ?
- A ceux qui veulent s’initier ou qui sont initiés au jeu de rôle
- A tous les âges et types de joueurs !
- A tout ceux que Mario a réconcilié avec la plomberie
- A ceux qui s’inquiètent de la disparition de l’enfant qui sommeille en chacun de nous
- A ceux pour qui acheter un GameCube était une évidence


Vous aimerez ce jeu si vous avez aimé :
- Paper Mario sur Nintendo 64