Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Overlord : Dark Legend

Overlord : Dark Legend

Après les consoles HD, c'est au tour de la Wii d'accueillir sa propre version d'Overlord. Toujours aussi décalé et hilarant, le titre apporte une dose de bonne humeur. On vous le répète, mais faire le mal n'aura jamais fait autant de bien.
Tandis qu'Overlord 2 vient tout juste de sortir sur PC et consoles HD, un épisode apporte cette franchise réjouissante sur les consoles de Nintendo. La version dédiée à la Wii n'est pas sans rappeler le premier opus. Il ne s'agit toutefois pas d'un portage : la Wii dispose de sa propre aventure et de son scénario. Dont le massacre en règle de quelques contes de notre enfance, comme celui du Petit Chaperon rouge. Tout commence dans votre château. Vous, fils d'un duc un peu raté parti laver son honneur, êtes tyrannisé par votre frère et votre sœur. Mais un cadeau d'anniversaire va vous conduire à l'armure de l'Overlord. Et là, tout le mal en vous va se révéler. Ca va barder !

Au pays des Pikmin méchants
Le concept ne change pas d'un iota. Vous, maître du mal, invoquez via des puits un certain nombre de larbins. Nombre qui va en grandissant au fil du jeu. Vos larbins sont des diablotins de quatre couleurs différentes. Les bruns sont des combattants, les rouges lancent des boules de feu, les verts des assassins et les bleus des guérisseurs (les seuls capables de nager). Il faudra utiliser au mieux ces sbires pour atteindre des objets et éliminer toute adversité. Car sur le passage de l'Overlord, tout ce qui se brise est soigneusement ravagé.

Premièrement, parce que ça défoule. Deuxièmement, parce qu'avec le matériel de fortune obtenu vos larbins s'équipent. Et deviennent plus forts (et leur look plus ridicule). Vos créatures peuvent aussi actionner des mécanismes, déplacer un obstacle (si elles sont suffisamment nombreuses) ou encore défendre un point que vous leur assignez. Ils vous ramèneront l'or qu'ils trouvent ainsi que la force vitale obtenue en tuant des monstres (et qui sert à invoquer des larbins).

Dérision totale

Certes, l'Overlord est méchant et casse tout. Mais souvent il aide les gens... dans son intérêt. Voici l'occasion de rencontrer des personnages burlesques et complètement à la masse. Mais aussi de voir quelques contes en prendre pour leur grade. Les voix hilarantes ne sont hélas qu'en anglais sur cette version mais les dialogues valent le détour. Tout n'est pas parfait cependant, puisque le pointage répété à la Wiimote ne se fait pas sans douleurs au poignet. Et la navigation entre les différents types de larbin, l'appel de la carte et autres opérations demandent de jongler avec les boutons de son contrôleur. Gageons que c'est plus un souci lié au hardware qu'au jeu. Par contre, le soft est pris en défaut sur l'affichage peu clair des quêtes et des cartes. Il est aussi guère évident de gérer vos larbins et de bien orienter la caméra en même temps. L'Overlord gagne de l'argent au fil de sa progression. Celui-ci pourra être généreusement dépensé à la forge du château afin d'acheter des améliorations pour ses créatures, des armes et armures pour lui.

Bien que les mécaniques de puzzle peuvent se montrer un peu répétitives, l'ajout progressif de nouveaux types de larbins permet d'atteindre de nouvelles zones, d'enrichir les stratégies et de découvrir toujours plus de nouveautés. Comme les effets du sacrifice d'un larbin, différents selon son type (explosion, nuage de poison, etc.). Un titre amusant qui fait souffler un vent de plaisir sur Wii.

Test réalisé par Arnaud Papeguay.

Avis de la rédaction

A qui s’adresse ce jeu ?
- Aux joueurs à partir de 12 ans
- Aux joueurs qui aiment faire le mal (mais pas trop)
- A ceux qui aiment voir les références du fantastique et des contes de fée prises en dérision.

Vous aimerez si vous avez aimé :
- Nouvelle façon de jouer ! Pikmin 2 pour les bestioles.
- Les autres jeux de la série Overlord.