Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Operation Flashpoint : Dragon Rising

Operation Flashpoint : Dragon Rising

Les créateurs d'origine d'Operation Flashpoint, Bohemia Interactive, étant partis voguer de leur côté, c'est Codemasters qui reprend en interne la franchise. Avec une approche légèrement différente, sans pour autant sacrifier le réalisme.
Synonyme de réalisme absolu, Operation Flashpoint reprend du service huit ans après le premier opus. Entre temps, Bohemia Interactive a quitté la série pour créer Armed Assault. Face à ce rival emblématique, seul représentant du créneau simulation pure et dure, Dragon Rising peut-il s'imposer ? En tout cas l'approche se veut un peu plus grand public, moins austère. Et face à un rival truffé de bogues, tout est possible ! En route pour un peu d'exploration dans l'île fictive de Skira.

Vilains Chinois !

Après une introduction qui nous rappelle au fil des siècles l'histoire d'un trio URSS, Chine et Japon (basée en partie sur des faits réels), l'action débute.Elle a pour cadre l'île de Skira coincée entre ces trois nations. Riche en pétrole, elle appartient à la Fédération de Russie. Mais la Chine lance une invasion pour récupérer l'or noir. Demandant le soutien de la communauté internationale, la Russie reçoit l'aide d'un corps expéditionnaire de l'US Marine Corps. Et c'est dans la peau d'un sergent de cette arme d'élite, à la tête d'un commando de quatre hommes, que vous vivrez la dizaine de missions de campagne. Un scénario d'ailleurs relativement court. Avant chaque engagement, un briefing sommaire peine un peu à vous mettre dans l'ambiance. D'ailleurs, l'absence de cinématiques intermédiaires, ou de débriefing complet, rend saucissonné l'ensemble et donne au joueur l'impression d'être tenu à l'écart. Ce qui est dommage. Mais pas rédhibitoire. Vous êtes donc envoyé sur le terrain pour accomplir un ou plusieurs objectifs clés. Mais aussi des objectifs annexes. Sachant qu'accomplir ces derniers ou non ne semble par avoir de répercussions notables sur le scénario... Au plus, assister des alliés vous fournit un soutien. Toute l'action se déroule sur un île ouverte, mais de manière relativement directive. Skira n'atteint pas la taille du pays modélisé dans ArmA II. Le sentiment de liberté est donc moins important. Toutefois ce choix rend l'action plus concentrée, les accrochages plus réguliers. Rarement les objectifs ne sont séparés par plus de 2 ou 3 km.

Realism or not realism ?

Dragon Rising propose plusieurs niveaux d'aide. Avec points de sauvegarde, ou non. Indications des objectifs et ennemis, ou non. Dans tous les cas, le soft a recours à une balistique élaborée qui prend en compte la trajectoire courbe des balles et la vitesse des projectiles. Les engagements à plus de 100 mètres demanderont donc de tirer un peu plus haut que la cible. L'impact des balles est souvent mortel, ou au mieux incapacitant. Mais heureusement, votre belle trousse de soin vous sauve d'une hémorragie. Une petite entorse au réalisme absolu pour des raisons de gameplay. Si les combats se révèlent souvent accrocheurs, avec des situations tendues, l'intelligence artificielle connait quelques errements. Les ennemis quittent trop souvent des positions à couvert pour s'exposer et se faire tirer joyeusement. De loin, ils visent suffisamment mal pour les cartonner. Quant à vos partenaires, ils ont un don certain pour mal obéir aux ordres et se faire tirer comme des lapins debout au milieu d'une route. Le temps qu'à trois ils n'abattent un homme, vous aurez zigouillé un peloton entier. Heureusement, la campagne est jouable à quatre en coopération. Pour le reste, le multijoueur ne propose que deux modes d'affrontement à huit (la version PC accueille 32 participants...). Sans être le FPS du siècle, Opération Flashpoint : Dragon Rising reste agréable. Réaliste sans se montrer aussi austère qu'un ArmA 2, il offre un compromis intéressant.

Test réalisé par Arnaud Papeguay.

Avis de la rédaction

A qui s’adresse ce jeu ?
- Aux joueurs âgés de 18 ans et plus.
- Aux joueurs qui aiment les FPS un minimum crédibles.
- A ceux qui cherchent un compromis entre action et réalisme.

Vous aimerez si vous avez aimé :
- Operation Flashpoint : Elite sur Xbox.
- Armed Assault 2 sur PC.