Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

One Piece : Pirate Warriors 2

One Piece : Pirate Warriors 2

Actuel roi des mangas et futur seigneur des pirates, Luffy repart à l’abordage de la PS3, un an à peine après sa première incursion. Un retour précipité qui ne réussit pas forcément à l’homme élastique.
Devenir le maitre du champ de bataille, balayer des dizaines d’adversaires d’un simple revers de la main : c’est sur cette sensation de puissance que s’est construite la vénérable série Dynasty Warriors. Depuis quelques années, le studio Omega Force associe sa recette aux mangas : Gundam, Ken le survivant et bien sûr One Piece. Le succès de ce dernier tenait en grande partie à son intégration du manga à travers des séquences variées de plateforme, d’exploration, d’objectifs originaux et de cinématiques interactives reprenant fidèlement l’histoire originale. Seul le contenu, un peu léger, faisait réellement défaut. Un problème que cette suite s’attache à résoudre en proposant une pléthore de personnages jouables supplémentaires comme Marco, Ener, Trafalgar Law, Garp ou encore Mihawk, chacun possédant ses propres attaques spéciales. Malheureusement, c’est bien là le seul atout de ce second opus.

Rendez-moi One Piece
Toutes les phases qui rapprochaient le jeu du manga ont disparu et l’on se retrouve avec un vulgaire titre de baston ultra bourrin. L’action se résume à parcourir de vastes champs de bataille et à capturer des territoires en décimant des milliers d’ennemis. Encore, et encore, et encore et encore, et encore, y compris pour les boss qui n’hésitent pas à revenir 2-3 fois par niveau. Des niveaux qui d’ailleurs recyclent en partie les environnements du précédent titre. Dans ces conditions, les nombreuses missions ne sont pas vraiment un avantage. Malgré les mécaniques de combat agréables, les systèmes de compagnons et de combinaisons de pièces revisités, la lassitude s’installe rapidement. Il faut dire que le scénario inventé pour cet opus n’est pas bien passionnant. Les puristes s’étonneront entre autre de voir l’équipage du chapeau de paille "version 2" croiser la route d’Ace et Barbe Blanche. Au-delà de ce délire, l’inclusion des fameux chapitres manquants (Skypiea et Thriller Bark) se résume là encore à des missions basiques coupées de la richesse narrative du manga. Plus Dynasty Warriors que One Piece, cette suite déçoit.

Test réalisé par Frédéric Dufresne.

Avis de la rédaction

A qui s’adresse ce jeu ?
- Aux joueurs de plus de 12 ans.
- Aux fans en manque de One Piece.

Vous aimerez si vous avez aimé :
- One Piece : Pirate Warriors plus court mais plus intéressant.