Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

New Super Mario Bros. U

New Super Mario Bros. U

La version "new" des frères plombiers est (déjà) de retour, pour accompagner la sortie de la Wii U. Un très bon jeu de plateforme, même si on aurait préféré avoir du vrai "neuf".
Bowser a encore enlevé la princesse Pe... Ah non ! Dans cet épisode, c’est Mario qui s’est fait éjecter du château ! Notre brave plombier doit se frayer un chemin parmi monts et vallées, pour rejoindre la belle et mettre sa rouste à la tortue à picots qui crache du feu. En découle un jeu de plateforme néo-rétro coloré, comme on en a l’habitude avec les Super Mario.

Ce Mario, quel gland !

Avec une sortie calée seulement trois mois après New Super Mario Bros. 2, cette première aventure du plombier sur Wii U aura du mal à surprendre les habitués du genre. Cependant, quelques nouveautés sont là pour tenter d’adoucir ce sentiment.En avalant un gland (ho, ho !), Mario peut désormais revêtir son costume d’écureuil volant. Cet accoutrement lui permet de planer, mais aussi de s’accrocher aux parois et de déclencher un second saut en vol. En prime, les Mini Yoshi s’invitent à la fête (le grand est là aussi, rassurez-vous). Ces petites bêtes se gonflent comme un ballon, crachent des bulles, ou éclairent la route, en fonction de leur couleur. Pour le reste, on retrouve la plupart des mécanismes de jeu des New Super Mario, avec une prise en main à l’ancienne, malgré le nouveau GamePad. Un joueur peut néanmoins se servir de l’écran de la tablette tactile, à plusieurs, pour casser divers projectiles, entraver les ennemis, mais surtout créer des plateformes, afin d’aider les autres... ou les gêner ! Ambiance garantie. Les parties à plusieurs se révèlent vraiment fun, tout aussi sympathiques que dans New Super Mario Bros. Wii. C’est un peu un joyeux boxon à l’écran quand on est plus de deux, mais on s’amuse vraiment beaucoup.

La puissance d’un bon diesel

Du fait de la redondance avec les précédents volets, les premiers stages du jeu se plient de manière presque automatique. Toutefois, le premier manoir Boo, génialement tordu (tout comme les autres), commence déjà à surprendre. Puis, une fois arrivé vers la moitié du monde 5, fini la ballade de santé : les choses se corsent et les mécaniques du jeu montrent enfin leur véritable efficacité, livrant quelques passages mémorables. Il faut alors le reconnaître : on ne peut que s’incliner devant la maîtrise de la plateforme dont fait preuve le jeu, quand il nous pousse dans nos retranchements. Pas forcément long si on fonce sans se retourner, le titre sait se faire apprécier en creusant l’architecture de ses niveaux, gavés de secrets et de raccourcis planqués dans tous les sens. Il bénéficie également d’un contenu annexe conséquent. Les défis multiples (contre-la-montre, collecte de pièces, niveaux en duo Wiimote/GamePad...) opposent un sacré challenge, même aux joueurs les plus aguerris. L’ingénieuse "ruée vers l’or" offre de bons moments, en accélérant le défilement de l’écran en fonction du nombre de pièces glanées. Enfin, la "course aux pièces" de la 3DS revient, renforcé par des interactions en plus au GamePad. Malgré son manque de réelles innovations, ce premier Mario sur Wii U reste donc un excellent jeu de plateforme, en soi, et un très bon Mario, du même niveau que New Super Mario Bros. Wii. Reste qu’il souffre de sa trop grande proximité avec le précédent volet de la franchise, ce qui pourra lasser certains. Laissez peut-être passer un peu de temps, si vous avez eu votre dose de moustaches et de champignons récemment, car le jeu vaut tout de même franchement le coup !

Test réalisé par Emmanuel Bahu-Leyser.

Avis de la rédaction

À qui s’adresse ce jeu ?
- Aux équilibristes, en salopette, ou à moustache (selon l’âge), dès 6 ou 7 ans.
- Aux amateurs de jeux de plateforme, novices, comme exigeants.
- Aux adorateurs de Mario, qui ne cherchent pas trop à bousculer leurs repères.

Vous aimerez si vous avez aimé :
- New Super Mario Bros. Wii sur Wii.
- New Super Mario Bros. 2 sur 3DS.