Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Need for Speed Most Wanted

Need for Speed Most Wanted

La PS Vita offre parfois un rendu si proche de la PS3 que l’on en oublierait presque qu’une conversion directe n’est pas toujours le meilleur angle d’approche. Most Wanted se charge de nous le rappeler.
Cela part pourtant bien avec la découverte de Fairhaven, un terrain de jeu immense et ouvert. Héritière spirituelle de Paradise City, la ville multiplie les raccourcis, les panneaux à ravager et les rampes permettant de se satelliser. Aux quartiers d’affaire, zones industrielles et docks s’ajoutent des routes montagneuses riches en lacets tortueux ou de longues autoroutes permettant d’affoler les radars. Et si l’on perd inévitablement les raffinements visuels de la mouture PS3, si quelques immeubles apparaissent tardivement, la version Vita reste agréable à l’œil, offrant une sensation de vitesse intacte. On retrouve aussi la structure ouverte consistant à se balader librement pour trouver de nouveaux véhicules. Pour chaque bolide, vous devez enchainer plusieurs épreuves (courses, contre-la-montre, poursuites avec les forces de l’ordre) afin de débloquer des améliorations. Ces victoires font aussi croitre votre réputation, condition sine qua non pour affronter les dix champions de Fairhaven.Ouragan en approche ?

Malheureusement, Most Wanted part rapidement en dérapage incontrôlé. D’abord parce que l’on se heurte aux limitations de la Vita. La ville, dépeuplée à l’origine, devient ici carrément fantôme. Les courses accueillent moins de concurrents, ce qui accentue l’effet "d’élastique" (adversaires ralentissant ou accélérant pour rester proche de vous) et il est rare d’avoir plus de 3 voitures de police aux basques. Bref, on perd une bonne partie de la frénésie du jeu original. De plus, le petit écran de la Vita ajoute des problèmes de lisibilité, tant au niveau de l’environnement que de la mini-carte trop… mini. Ensuite, parce que les défauts existants sont amplifiés. Pas de montée en puissance, accès immédiat aux supercars avant de devoir revenir sur des modèles modestes, épreuves redondantes, progression rapide des échelons… le solo de Most Wanted constitue plus une introduction au multijoueur qu’une fin en soi. Cela passe lorsque l’on joue sur sa PS3 connectée au PSN, moins lorsque l’on se balade avec sa Vita. Most Wanted est beau, il est rapide, mais pas assez pour semer l’ennui.

Test réalisé par Frédéric Dufresne.

Avis de la rédaction

A qui s’adresse ce jeu ?
- Aux joueurs de plus de 7 ans.
- A ceux qui veulent vraiment un jeu de course arcade sur leur PS Vita.

Vous aimerez si vous avez aimé :
- Need for Speed Most Wanted sur PS3… et encore.
- Paradise City sur PS3 pour la ville.