Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Mortal Kombat : Deadly Alliance

Mortal Kombat : Deadly Alliance

Shang Tsung et Quan Chi, deux sorciers démoniaques qui s'unissent pour anéantir l'humanité... Une raison comme une autre pour les vétérans de Mortal Kombat de venir se taper sur la tronche sur PlayStation 2.
Bourrin, sanglant, éternel sujet de controverse, etc. Des ingrédients qui ont contribué à la renommée de Mortal Kombat à ses débuts sur bornes d'arcade en 1992. Dès le milieu des années 90, la série s'enlise dans une succession de versions limite potables (celles parues sur N64 et PSone par exemple... hurg, mauvais souvenir) et se voit vite damer le pion par Tekken et Soul Calibur. Malgré un accueil tout aussi mitigé il y a 4 ans sur Dreamcast, l'équipe de Midway récidive sur console nouvelle génération, avec toujours pour objectif de ranimer les instincts primaires des fans de la série.

Mortels les combats

Mortal Kombat : Deadly Alliance propose un éventail d'une vingtaine de persos. En plus des vétérans de la série (Sub-Zero, Scorpion, Reptile, Johnny Cage, etc.), de nouvelles têtes (Frost, Moloch, Kenshi, Mavado, etc.) font aussi leur apparition. Innovation majeure de cet épisode, chaque perso dispose de 3 techniques de combat bien distinctes, 2 à mains nues (aïkido, karaté, jeet kune do, etc.) et 1 à l'arme blanche (katanas, sabres, dagues, nunchakus, etc.), entre lesquels il est possible de switcher. Ainsi, on peut, par exemple, embrocher son opposant,
le laisser se vider peu à peu de son sang alors que le pauvre diable continue à se battre avec l'épée plantée dans le corps, et finalement l'achever dans un art martial tout autre. En découle, hormis toujours plus d'hémoglobine, des enchaînements dynamiques, originaux, mais aussi des scènes totalement irréelles, voir risibles, et en même temps tellement jubilatoires.
Quand petit scarabée s'énerve

Mais que serait un épisode de Mortal Kombat sans charcutage, étripage, éventration, strangulation, élongation, décapitation, etc. ? Et pour cela, les fans vont être servis puisque les Fatalities sont toujours de la partie. Après avoir bien saigné son rival, le tant attendu "Finish him" apparaît et l'on peut alors lui assigner le fameux coup fatal de la mort qui tue : Kano éviscère sa victime, Sub-Zero lui arrache son squelette, Bo Rai Cho la démembre, etc. Que ce soit au niveau des Fatalities, combos, attaques spéciales, les coups sortent bien. Dommage, cependant, que malgré une palette de coups assez riche, le système de combat soit toujours aussi bourrin. Ainsi, même le joueur aguerri aura tôt fait de se faire laminer la tête par un novice qui l'aura bloqué à une extrémité de l'arène de combat (celles-ci étant hélas trop restreintes au niveau de l'espace) en martelant continuellement la même touche.

J'irai ouvrir toutes les tombes

Au niveau des modes de jeu, Mortal Kombat va directement à l'essentiel. On trouve un mode Arcade, un mode VS, un mode Konquest proposant un périple initiatique via 218 missions. Au fil des combats, on empoche de l'argent à dépenser à la Krypt, défilé de cercueils derrière lesquels se cachent de nombreux bonus (artworks, costumes, arènes, persos, etc.). Graphiquement, les décors sont classiques, les persos un peu raides comparé à un Dead or Alive, certaines parties du corps (avant-bras, mains, torses) manquent de finesse, et quant au rendu du sang, on a l'impression de patauger dans une mare de ketchup.
Toutefois, si cet opus n'égale pas les ténors du genre, les capacités de la PS2 sont convenablement exploitées avec de jolis effets de lumière accompagnant les coups spéciaux, des pans de costumes qui volent au vent, pas d'aliasing et aucune saccade à l'horizon.
Globalement, ce nouveau volet s'en sort donc avec les honneurs et devrait répondre aux attentes des fans de la série.

Test réalisé par Carine Larsen

Avis de la rédaction

A qui s'adresse ce jeu ?
- Aux fanas de la série
- A ceux qui cherchent un jeu de baston bien gore et pas trop technique
- A ceux qui veulent un exutoire après une dure journée de travail


Vous aimerez si vous avez aimé :
- La série des Mortal Kombat