Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Minecraft - Xbox 360 Edition

Minecraft - Xbox 360 Edition

Déjà disponible en ligne, Minecraft, le titre qui a redéfini le concept du jeu « bac à sable », arrive en version boîte à prix rikiki sans faire de bruit. Une occasion à ne pas rater pour découvrir (ou redécouvrir) ce titre au potentiel illimité.
Difficile de résumer Minecraft en quelques mots si ce n’est le triptyque survie, construction et exploration. Dans un monde immense constitué de milliers de cubes représentant une grande diversité de paysages, vous êtes un homme seul. Votre objectif premier est de bâtir un abri à l’aide des ressources naturelles qui vous entourent, afin de vous protéger de nombreux monstres qui pullulent à la nuit tombée dans ce monde au premier abord inoffensif. Ceux-ci disparaissent au lever du jour mais vous risquez fort de ne pas survivre si vous ne vous êtes pas protégé correctement du monde extérieur. Des petites araignées qui escaladent les façades aux zombies explosifs qui détruisent la moitié de vos bâtisses si vous approchez d’eux, les menaces sont nombreuses dans Minecraft.

Un gameplay qui s’enrichit en permanence
Minecraft est un jeu dit « bac à sable » car on peut absolument tout faire, ou presque. Grâce à une interface de construction, vous pouvez tout bâtir, pour peu que vous ayez les ressources nécessaires. A vous de miner les arbres pour récolter du bois, les roches pour du minerai et les vaches ou cochons environnants pour faire des steaks juteux redonnant un peu de santé à votre avatar.
Avec la gâchette, vous minez, et vous récoltez la ressource fraîchement obtenue en marchant dessus. Puis direction l’atelier du coin qui vous indique ce qu’il est possible de construire avec votre récolte. Portes, fenêtres, éléments de décoration, armes, chariots de mine mais aussi pourquoi pas un four (pour fabriquer du verre ou faire cuire la viande par exemple), l’atelier vous offre tout un nouveau champ de possibilités. Chaque nouvelle ressource ouvre également de nouvelles options : en récoltant du bois, vous pouvez ainsi confectionner une hache (pour tailler les arbres plus facilement, une épée pour vous défendre ou une pioche pour faciliter le minage au sol de métaux plus difficiles à récupérer.
C’est ça, la véritable force de Minecraft : à chaque fois qu’on avance et qu’on crafte un nouvel élément, c’est une foultitude de nouvelles options qui viennent à s’ajouter à notre partie. On a sans cesse envie d’aller un peu plus loin, comme porté par une frénésie indescriptible de roi du BTP.
L’aspect survie prend même au final une place secondaire tant on se plaît à étendre notre petit bunker du début et à diversifier les richesses récoltées ça et là dans toute la carte. Plus vous investissez du temps dans le jeu, plus il y a à faire : la durée de vie du titre est donc virtuellement infinie.

Encore plus fort en multi
Si Minecraft séduit à la fois par la simplicité et l’extrême richesse de son contenu, il se démarque aussi des productions actuelles par une direction artistique tranchée : un style tout en pixel art fait de cubes et de modélisations caricaturales, des personnages carrés qui bougent comme des robots… C’est sûr, ce n’est pas le plus beau jeu de la Xbox 360. Mais l’intérêt ne se situe clairement pas là, et ce choix apporte même un capital sympathie supplémentaire au titre.
Gros point fort que nous ne pouvions oublier : le jeu en multijoueur, en écran splitté ou à 8 en ligne. C’est dans cette configuration que le titre prend tout son intérêt, avec des constructions dantesques beaucoup plus rapides à développer et des joueurs qui luttent ensemble pour la survie de leur petite communauté.
Cette version Xbox 360 n’a peut-être pas la richesse des cartes de la version PC, et rame un peu par moment en multijoueur mais ce sont bien les seules réelles tares de ce titre, qui est un véritable petit bijou. Vendu à moins de 20 euros, fermer les yeux sur Minecraft est sans conteste l’une des plus grosses erreurs que vous pourriez commettre cet été.

Test réalisé par Romain Mabil

Avis de la rédaction

A qui s’adresse ce jeu ?

- Aux joueurs de 7 ans et plus
- A ceux qui ont un peu de temps devant eux, parce que Minecraft ne révèle toute sa richesse qu’aux plus dévoués