Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Marvel Super Hero Squad

Marvel Super Hero Squad

Entre les comics, les films et les dessins animés, la popularité des super héros transcende les générations. Les jeux, eux, ne transcendent pas les catégories d’âges. Heureusement, Activision n’oublient pas les plus jeunes.
Marvel Super Hero Squad, c’est le pendant décalé et juvénile de Marvel Ultimate Alliance 2. On y retrouve un groupe de courageux super héros (Iron Man, Wolverine, Hulk, Thor, Tornade…) qui tente de déjouer les plans machiavéliques du méphitique Fatalis et de sa clique (Dent de sabre, l’Abomination, le Fléau, etc.).

Minis mimis

Le jeu se distingue avant tout par son design visuel avec des personnages super déformés (petit corps, grosse tête) particulièrement attachants et des animations expressives.Le doublage aussi est une réussite avec un ton décalé et caricatural vraiment drôle (du moins, lorsqu’une réplique ne tourne pas en boucle pendant 5 minutes). Le problème, c’est tout le reste en fait. S’adresser spécifiquement aux jeunes joueurs implique sans doute de faire un titre simple, mais pas pour autant simpliste, or le système de combat de MSHS se révèle d’une pauvreté affligeante. Aucune subtilité, on se contente de marteler 2 boutons et de secouer la Wiimote pour enchaîner aveuglément les coups, les différences entre chaque héros restant mineures.

Vengeurs, dispersion !

Les affrontements à 4 joueurs tournent donc court, surtout sur une machine où la référence ultime du genre, Super Smash Bros. Brawl, règne déjà en maître. Du coup, il ne reste à MSHS que son mode campagne, jouable à deux. Malheureusement, le constat est encore plus triste. Le ciblage manque carrément de précision et il n’est pas rare de voir les rayons, les projectiles, les objets ramassés et les grosses baffes partir dans le vide. Il faut dire que la caméra mal gérée n’aide pas. Les sept campagnes ont en commun des environnements basiques et surtout, une action répétitive jusqu’à la nausée. On végète souvent dans une salle pour repousser, non pas 3 ou 4 vagues d’ennemis, mais plutôt 20-25, multipliant les allers-retours entre les objectifs que l’on doit protéger. C’est ennuyeux et sans imagination. Il faut vraiment être en manque de super héros pour se tourner vers ce titre.

Test réalisé par Frédéric Dufresne.

Avis de la rédaction

A qui s’adresse ce jeu ?
- Aux masochistes de plus de 7 ans
- A ceux qui aiment les super héros au format super déformé

Vous aimerez si vous avez aimé :
- Super Smash Bros. Brawl si vous cherchez un bon jeu de combat à 4.
- Marvel Ultimate Alliance 2, si vous avez l’âge.