Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Mario vs Donkey Kong : Pagaille à Mini-Land

Retour fiche produit

Mario vs Donkey Kong : Pagaille à Mini-Land

Mario vs Donkey, c’est une affaire qui roule sur DS puisqu’il s’agit du troisième épisode de la série. Si quelques nouveautés sont au programme, on retrouve toujours ce mélange de réflexion teintée de plate-forme.
Si le premier Mario vs Donkey Kong était une sorte d’hommage à la borne d’arcade originale du début des années 80 (dans laquelle Mario s’appelait encore Jumpman), le second volet sous-titré March Of The Minis devenait un pur jeu de puzzle/réflexion vaguement inspiré par Lemmings. Pagaille à Mini-Land conserve la formule mais apporte des petites choses qui affinent l’expérience de jeu.

Panique au parc

Tandis que Mario inaugure le parc Mini-Land, Pauline (c’était le nom original de la princesse du premier Donkey Kong) se fait enlever par Donkey Kong qui retrouve pour l’occasion son statut de méchant. Pour la sauver, Mario doit guider ses automates (réalisés à son effigie) à travers des dizaines de tableaux remplis de pièges retors qu’il faut circonvenir avec astuce et sagacité.Cette fois-ci, comme dans Lemmings, il n’est plus possible d’arrêter les mini-Mario, une fois qu’on a lancé l’ordre de départ. Ils avancent constamment tout droit et la seule manière de les faire progresser, c’est de sécuriser le parcours en amont. On apprend au fur et à mesure comment utiliser les tapis roulants, les passerelles, les tuyaux, etc. Une fois qu’on arrive à mener nos mini-Mario sans encombre à la sortie, on affronte immanquablement Donkey Kong dans des configurations qui rappellent le jeu original.

Chauffe Mario

Comme c’est typiquement le cas dans les jeux du genre, Mario vs Donkey Kong : Pagaille à Mini-Land nécessite souvent plusieurs essais pour franchir correctement un tableau. D’autant plus qu’il est nécessaire de remplir des objectifs de temps précis pour terminer le niveau avec le trophée et obtenir ainsi régulièrement l’accès à des niveaux cachés. Nintendo n’a pas oublié d’inclure le mode Construction qui permet de créer ses propres tableaux et de les échanger via connexion Wi-Fi. Sans être réellement novateur, Pagaille à Mini-Land reste un opus efficace qui permet de stimuler sa matière grise dans une ambiance réussie et bon enfant.

Test réalisé par Emmanuel Touchais.

Avis de la rédaction

A qui s’adresse ce jeu ?
- Aux joueurs de plus de 3 ans
- A ceux qui aiment Mario et les Lemmings
- A ceux qui aiment se creuser la cervelle

Vous aimerez si vous avez aimé :
- Mario vs Donkey Kong : La Marche des Minis