Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Luigi's Mansion 2

Luigi's Mansion 2

Noyé dans l’ombre de son frère, Luigi n’a que trop peu souvent l’occasion de démontrer que derrière sa couardise exacerbée, il a lui aussi l’étoffe d’un héros des temps modernes.
Il aura fallu attendre 11 années pour voir Nintendo offrir une suite à Luigi’s Mansion, un titre sorti au lancement de la GameCube et qui avait séduit les joueurs par son efficacité et son ambiance particulièrement travaillée. Luigi, la flippette de service, qui partait à l’assaut des fantômes dans un manoir hanté, avec un ton à la fois drôle et mystérieux, la recette avait fonctionné et Nintendo a décidé aujourd’hui de la transposer sur 3DS. Dans cette suite, King Boo fait des siennes en volant les fragments de la Lune Noire qui protégeait la Vallée des Ombres. Conséquence directe : tous les fantômes, adorables jusqu’ici, deviennent agressifs. Le professeur K. Tastroff n’hésite alors pas à faire appel à Luigi pour retrouver les fragments perdus et capturer les fantômes à l’aide de l’Ectoblast 5000, un aspirateur surpuissant capable d’aspirer ces âmes perdues.

Effroyablement divertissant
Pour se débarrasser d’un fantôme, il faut d’abord l’éblouir avec votre torche, puis l’aspirer avec la gâchette R en maintenant la direction opposée à celle dans laquelle le fantôme essaye de partir pour vous échapper. Une fois que ses points de vie tombent à zéro, c’est gagné. Bien sûr, au fur et à mesure de l’aventure, des fantômes de plus en plus costauds et capables de se protéger intelligemment vont vous rendre les choses plus compliquées. Autant le dire tout de suite : le gameplay est une pure merveille. La chasse aux fantômes est un art à part entière et on y prend un malin plaisir au travers des cinq mondes proposés dans Luigi’s Mansion 2. Ces phases d’action alternent avec des phases d’exploration loin d’être évidentes puisqu’il faut parfois faire apparaître des objets du décor avec le Révéloscope ou aspirer des pans de mur pour révéler l’objet qui vous permet de résoudre l’énigme sur laquelle vous bloquez depuis plusieurs minutes. On apprécie aussi la capacité du jeu à récompenser ceux qui fouillent les recoins de chaque pièce : quasiment chacune d’entre elles proposent un ou plusieurs bonus à récolter.

Techniquement fantastique

Sur le plan technique, Luigi’s Mansion 2 réalise un quasi sans faute : le titre est magnifiquement réalisé et les différents personnages, y compris les fantômes, sont bourrés de charisme. Les différents décors (un manoir, mais aussi un beffroi ou des tours hantées) font honneur à la 3DS avec un festival de couleur que la 3D met particulièrement bien en valeur. Le résultat : une ambiance bon enfant captivante et une aventure dont on a du mal à décrocher avant d’avoir vu la fin du cinquième et dernier monde. Avec ses énigmes parfois bien costaudes et un nombre de quêtes secondaires conséquentes, la durée de vie a également de quoi satisfaire tout le monde : comptez 12 à 15 heures de jeu en ligne droite, et une bonne dizaine de plus pour capturer tous les Boos et les gemmes cachés dans les niveaux du jeu. Ajoutez-y plusieurs modes multi accueillant jusqu’à 4 joueurs et vous ne devriez pas vous lasser de sitôt. Seul bémol à apporter : la découpe parfois un peu aléatoire des chapitres. Mais c’est vraiment histoire de trouver quelque chose à redire. Luigi’s Mansion 2 avait de quoi susciter des attentes, mais il les dépasse allégrement : à la fois une petite merveille à jouer et à regarder, c’est un incontournable de ce début d’année sur 3DS !

Test réalisé par Romain Mabil.

Avis de la rédaction

A qui s’adresse ce jeu ?
- Aux chasseurs de fantômes de 7 ans et plus.
- A ceux qui cherchent un titre référence sur 3DS.
- Aux nostalgiques du premier épisode.

Vous aimerez si vous avez aimé :
- Luigi’s Mansion sur GameCube.
- Mario & Luigi, Frères du temps sur DS.