Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

LSDA : La Bataille Pour La Terre du Milieu II

LSDA : La Bataille Pour La Terre du Milieu II

Semblable à la version PC, La Terre du Milieu est au centre de vastes conflits avec, en prime, l'entrée en guerre de tous les clans. Saurez-vous terrasser les forces de Sauron ou vaincre l'Alliance des Hommes ?
Jeu de stratégie en temps réel basé sur l'oeuvre de J.R.R. Tolkien, Bataille pour La Terre du Milieu II vous plonge de nouveau au cœur de l'univers fantastique retranscrit par Peter Jackson au cinéma. Fort des droits acquis récemment sur les récits de Tolkien, EA s'est permis une franche liberté pour insuffler du sang neuf à son titre. Objectif : exploiter les bases solides du premier opus en y ajoutant un soupçon d'innovation.

Un casting de premier choix

Première surprise, les campagnes solos ne collent pas exactement à la trilogie et respectent davantage l'intrigue du livre. Les forces en présence se divisent en deux factions :
- Le Bien comprend les armées du Rohan et du Gondor réunies et associés aux Elfes, les hommes de l'Ouest et, petits nouveaux, les Nains , le Mal, c'est-à-dire toutes les troupes fidèles à Sauron qui sont l'Isengard, le Mordor et les Gobelins. Pour que la panoplie soit complète, le joueur peut appeler à la rescousse les Héros de chaque clan pour renforcer son armée :
Gandalf, Boromir, Légolas, Elrond, Aragorn, Gimli, la Bouche de Sauron, Saroumane, etc. Des personnages décisifs qui peuvent renverser le cours d'une partie. Leur expérience et leurs pouvoirs s'accroissent au fil des combats, les rendant même quasi-invincibles.
De la Terre plein les bottes
Il faut reconnaître que BTM II vous fait voir du pays. Entre les deux campagnes et les modes escarmouche (mission libre) c'est une multitude d'environnements à découvrir : les Monts Brumeux, la forteresse de Fornost ou de Dol Guldur, le Mont Erebor, Fondcombe, la Comté. La liste est longue. Seconde surprise : il est possible d'édifier ses bâtiments n'importe où sur la carte, histoire de bâtir des forteresses dignes de ce nom !
Un réel plus sur le plan tactique. Malheureusement, les fortifications cèdent rapidement sous la pression d'un Troll irrité. Un détail qui modifie en profondeur le gameplay et empêche de profiter pleinement de ce "plus" tant réclamé par la communauté des joueurs.
Un titre riche

Pour alléger la tâche du joueur, bâtir une cité ou former son armée ne nécessite qu'une seule et unique ressource. Elle permet d'acheter des troupes, des améliorations pour les édifices ou les unités, d'invoquer des héros... Chaque camp dispose d'une quinzaine d'unités et bâtiments différents. Néanmoins, le gros point faible de BTM II se situe sur la maniabilité des troupes. Les escouades sont restreintes à deux formations, normales ou serrées.
Il est impossible de créer un chemin de garde. Peut-être eut-il été intéressant d'inclure des formations en carré, en triangle, en rond, plus ou moins serrée, voire même de pouvoir les orienter dans la direction souhaitée pour résister efficacement à une charge de la cavalerie ennemie.
BTM II : peut mieux faire ?

Hormis une intelligence artificielle perfectible, la réalisation de BTM II est en hausse : les décors sont aboutis, les textures soignées, les animations correctes, la bande-son excelle, les modes de jeu suffisamment nombreux pour renouveler l'intérêt.

Testé par Richard Roger, le hobbit.

Avis de la rédaction

A qui s'adresse ce jeu ?
- Aux amoureux de l'univers de Tolkien
- Aux fans de la stratégie temps réel
- A ceux qui recherchent un gameplay simple


Vous aimerez si vous avez aimé :
- Premier du genre sur Xbox 360